Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Affreux

Nom masculin invariant en nombre, Adjectif masculin invariant en nombre

Employé comme adjectif
provoquant le dégoût, l'horreur
très désagréable
Employé comme nom
familièrement, mercenaire

"AFFREUX" dans l'encyclopédie

DENARD BOB (1929-2007)

  • Écrit par 
  • OLIVIER_HUBACOlivierHUBACchercheur en géopolitique
  •  • 918 mots

Robert Denard, dit colonel Bob Denard ou encore Saïd Mustapha Mahdjoub, fut, avec le Belge Jean Schramme, l'un des « affreux » les plus connus de l'histoire de l'Afrique postcoloniale. Tour à tour militaire, mercenaire et entrepreneur, Bob Denard fait figure de légende auprès du grand publicLire la suite

GADDA CARLO EMILIO (1893-1973)

  • Écrit par 
  • JEAN-PAUL_MANGANAROJean-PaulMANGANAROprofesseur des Universités
  •  • 2 817 mots
  •  • 1 média

, des Merveilles d'Italie, des Années, premiers petits chefs-d'œuvre ou l'on sent déjà présente la tension violente de l'écriture gaddienne. Viendront ensuite les grands récits romanesques. L'Affreux Pastis de la rue des Merles met en scène unLire la suite

MONSTRES, esthétique

  • Écrit par 
  • GILBERT_LASCAULTGilbertLASCAULTprofesseur émérite de philosophie de l'art à l'université Paris-I-Panthéon-Sorbonne, critique d'art, écrivain
  •  • 3 479 mots
  •  • 2 médias

atténuées par l'artifice ; le texte de Boileau est connu : Il n'est point de serpent, ni de monstre odieux Qui par l'art imité ne puisse plaire aux yeux. D'un pinceau délicat l'artifice agréable Du plus affreux objet fait un objet aimable. La rhétorique racinienne apprivoise, « récupèreLire la suite

AFFICHE

  • Écrit par 
  • MICHEL_WLASSIKOFFMichelWLASSIKOFFhistorien du graphisme et de la typographie, diplômé en histoire de l'École des hautes études en sciences sociales, Paris
  •  • 6 815 mots
  •  • 13 médias

les possibilités de l'abstraction, les détracteurs du Mouvement moderne s'emploient à déconsidérer l'« affreux cubisme » et prônent le retour à l'arabesque. Ils assimilent par ailleurs le photomontage à la propagande soviétique. Au demeurant, John Heartfield, en Allemagne, hisse le photomontage politiqueLire la suite