Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Affleurer

Verbe à l'infinitif

frôler, parvenir à toucher
en technologie, mettre de niveau
apparaître à la surface du sol

"AFFLEURER" dans l'encyclopédie

ITALIE

  • Écrit par 
  • ANDRE_CHASTELAndréCHASTELmembre de l'Institut, professeur au Collège de France
  •  • 5 015 mots
  •  • 2 médias

de ces jeux et de ces formes est d'apparaître comme anonymes et sans âge. Parfois on voit affleurer l'usage « païen » : à Cocullo (province de L'Aquila) on promène une statue de saint Dominique couvert de couleuvres au cours de la fête des serpari. On peut être assuré qu'en ItalieLire la suite

ROYAUME-UNI - Géologie des îles Britanniques

  • Écrit par 
  • FREDERICK_WIAR_DUNNINGFrederick WiarDUNNINGconservateur du Geological Museum de Londres
  •  • 4 171 mots
  •  • 1 média

torridonien comme aussi du précambrien non métamorphique d'Angleterre centrale. Au sein des Calédonides non métamorphiques, un grand bombement orienté nord-est sud-ouest, la ride de la mer d'Irlande, fait affleurer dans l'île d'Anglesey une série métamorphique du Précambrien supérieur, le « complexe de MonaLire la suite

WARBURG ABY (1866-1929)

  • Écrit par 
  • PHILIPPE-ALAIN_MICHAUDPhilippe-AlainMICHAUDconservateur au Musée national d'art moderne-Centre Georges-Pompidou
  •  • 2 391 mots

de l'assistance, en métaphore de l'exploration du passé et le voyage en figure d'anamnèse. Une dimension anthropologique en histoire de l'art À la lumière de la conférence de 1923 on voit rétrospectivement affleurer, dans l'œuvre publiée de Warburg, l'influence souterraine que le voyage dans l'OuestLire la suite

ACROPOLE D'ATHÈNES

  • Écrit par 
  • BERNARD_HOLTZMANNBernardHOLTZMANNancien membre de l'École française d'Athènes, professeur émérite d'archéologie grecque à l'université de Paris-X-Nanterre
  •  • 8 212 mots
  •  • 9 médias

que tout autre ce qu'a toujours voulu l'art grec : plutôt qu'humaniser la divinité, diviniser l'homme, faire affleurer – ici miroiter dans le marbre – ce qu'il y a de divin en lui. Que représente cette frise en très bas relief, aux rythmes divers subtilement enchaînés, avec cette cavalcade d'éphèbes, ces prêtresLire la suite