Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Accrescence

Nom féminin singulier

en botanique, caractère de ce qui est accrescent

"ACCRESCENCE" dans l'encyclopédie

ACCRESCENT

  • Écrit par 
  • JACQUES_DAUTAJacquesDAUTAassistant à l'université de Paris-VI
  •  • 223 mots

, l'accrescence du pédoncule inflorescentiel avec la bractée membraneuse permet l'anémochorie des fruits qu'il porte. Le terme voisin « concrescent » désigne plutôt plusieurs organes d'abord distincts, qui se développent en se soudant ensemble : par exemple, chez les rosacées, les cinq carpelles qui se soudent en donnant pomme ou poire. Lire la suite

CUIVRE

  • Écrit par 
  • C.I.C.L.A.C.I.C.L.A.Centre d'information cuivre, laitons, alliages, 
  • JEAN-LOUIS_VIGNESJean-LouisVIGNESprofesseur d'université à l'I.U.F.M. de Créteil, chercheur au Centre d'études de chimie métallurgique (C.N.R.S.)
  •  • 8 199 mots
  •  • 4 médias

produit est décapé et conditionné en bottes de 5 tonnes environ. Citons également le procédé de dip-forming (ou par accrescence), dans lequel un fil de départ est tiré à travers un bain de cuivre liquide à l'abri de l'air. Ce fil grossit et il est ensuite laminé. La coulée continueLire la suite

ÉBÉNALES

  • Écrit par 
  • RENE_LETOUZEYRenéLETOUZEYdocteur ès sciences naturelles, ingénieur des eaux et forêts, maître de recherche honoraire au C.N.R.S., directeur de recherche honoraire à l'Institut national de la recherche agronomique
  •  • 1 847 mots
  •  • 1 média

sont le plus souvent unisexuées et presque toujours les individus portent des fleurs d'un même sexe (diécie). Sépales et lobes de la corolle sont au nombre de trois à sept, plus ou moins soudés ; le calice offre fréquemment la particularité de s'accroître autour du fruit (accrescence) et la corolleLire la suite

POLYGONALES

  • Écrit par 
  • JACQUES_MIEGEJacquesMIÈGEprofesseur à l'université de Genève, directeur du département de biologie végétale
  •  • 2 115 mots
  •  • 4 médias

. Ces traits sont généraux dans la famille. Les caractères des stigmates et ceux qui tiennent aux modalités de la persistance des tépales servent à définir les genres. Le fruit est un akène trigone ou lenticulaire, entouré de pièces tépalaires persistantes. L'accrescence touche les tépales internesLire la suite