Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Abats

Nom masculin pluriel, Verbe à l'indicatif présent 1e personne du singulier

parties comestibles et non musculaires des volailles
parties comestibles et non musculaires des bovins, des ovins et des porcins

Forme dérivée du verbe abattre


"ABATS" dans l'encyclopédie

FARINES ANIMALES

  • Écrit par 
  • Alain BLOGOWSKI
  •  • 4 442 mots
  •  • 3 médias

que l’homme ne consomme directement (sous forme de viande et d’abats) qu’environ 68 p. 100 d'un poulet, 62 p. 100 d'un porc, 54 p. 100 d'un bovin et 52 p. 100 d'un mouton ou d'une chèvre. De ce fait, ce sont plus de 10 millions de tonnes de viandes et de sous-produits non directement destinés àLire la suite

ALIMENTATION (Aliments) - Technologies de production et de conservation

  • Écrit par 
  • Paul COLONNA
  •  • 7 396 mots
  •  • 3 médias

 » (abats et issues). Les opérations peuvent alors être momentanément interrompues par la congélation. La deuxième transformation comporte le désossage et la découpe plus ou moins poussée de la carcasse. Les divers morceaux sont destinés à différents modes de cuisson dont la longueur et l'intensitéLire la suite

GROUPE DYNAMIQUE DE

  • Écrit par 
  • Didier ANZIEU
  •  • 3 606 mots

la perspective lewinienne. Elle porte sur des ménagères américaines, volontaires de la Croix-Rouge. Le but de l'expérience était de favoriser, dans le cadre des besoins du pays en guerre, la consommation des abats, objet d'une aversion assez répandue. Dans trois de ces groupes, une ménagère expérimentéeLire la suite

ALIMENTATION (Aliments) - Classification et typologie

  • Écrit par 
  • Ambroise MARTIN
  •  • 4 566 mots
  •  • 1 média

comme nécessaire chaque jour. Viandes-œufs-poissons L'homme est physiologiquement omnivore. Les produits d'origine animale représentent les seules sources de vitamine B12, dont l'absence conduit à des troubles neurologiques et hématologiques graves. Les viandes et les abats constituent les sourcesLire la suite