Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

A pari

en philosophie, relatif à une argumentation s'effectuant par comparaison avec un cas semblable

"A PARI" dans l'encyclopédie

BRETON STANISLAS (1912-2005)

  • Écrit par 
  • JEAN_GREISCHJeanGREISCHdocteur en philosophie, professeur émérite de la faculté de philosophie de l'Institut catholique de Paris, titulaire de la chaire "Romano Guardini" à l'université Humboldt de Berlin (2009-2012)
  •  • 796 mots

, Philosophie buissonnière, De Rome à Paris, etc.) en comparaison des ouvrages dans lesquels il gravit les sommets arides d'une spéculation métaphysique qui médite les multiples formes et expressions de la « fonction méta » (Lire la suite

ARGUMENTATION

  • Écrit par 
  • CHAIM_PERELMANChaïmPERELMANprofesseur honoraire de l'Université libre de Bruxelles, membre de l'Académie royale de Belgique, membre correspondant de l'Institut de France
  •  • 1 856 mots

tout un traité. Mentionnons, parmi les plus habituels, les arguments par l'exemple, par analogie, par les conséquences, par le modèle, a pari, a fortiori, e contrario, ainsi que l'argument d'autorité. Les figures de la rhétorique classiqueLire la suite

MOYEN ÂGE - La pensée médiévale

  • Écrit par 
  • ALAIN_DE_LIBERAAlain deLIBERAagrégé de philosophie, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (V<sup>e</sup> section, sciences religieuses), chaire histoire des théologies chrétiennes dans l'Occident médiéval
  •  • 22 370 mots

Une histoire de la pensée du Moyen Âge ne se réduit pas à une histoire de la philosophie médiévale. Il y a à cela divers motifs. Le premier et le plus évident est que la pensée du Moyen Âge est, pour une large part, le fait de théologiens réfléchissant sur leur foi « sous le toit de l'Église ». Le dLire la suite