Théorie de l'information, sciences humaines et sociales


CODE, linguistique

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 563 mots

La langue n'est qu'une variété de code, soit un ensemble préarrangé de signaux. Les linguistes ont souvent exploité la ressemblance qu'il y avait entre tout processus de communication (y compris lorsque émetteur et/ou récepteur sont des machines) et le langage. Ainsi, on suppose l'existence d'une mémoire dans laquelle sont stockées toutes les formes au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/code-linguistique/#i_0

CONNOTATION

  • Écrit par 
  • Philippe DUBOIS
  •  • 1 039 mots

Si c'est en 1933 seulement que Bloomfield introduisit le terme de connotation parmi les concepts de la linguistique scientifique, l'idée même que véhicule ce mot (emprunté à la logique et à la philosophie, non sans modification de sens) était en fait perçue d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/connotation/#i_0

DÉNOTATION

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 449 mots

Terme qui désigne en linguistique l'ensemble des sens d'un signe, objet d'un consentement entre les usagers d'une langue. Il est emprunté à la logique, où il renvoie à l'extension du concept ; en linguistique, le terme dénotation n'a d'intérêt théorique que dans le couple qu'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denotation/#i_0

MOLES ABRAHAM (1920-1992)

  • Écrit par 
  • Christine LETEINTURIER
  •  • 626 mots

Figure originale de l'épistémologie de la communication, Abraham Moles est sans doute plus connu, et reconnu, à l'étranger – en Amérique latine et en Europe – qu'en France. Sa formation allia l'esprit d'observation du physicien à la volonté de comprendre du philosophe.Son doctorat de physique (1952) portait sur le signal acoustiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-moles/#i_0