Confréries musulmanes


BEKTĀSHIYYA

  • Écrit par 
  • Vincent MONTEIL
  •  • 690 mots

À la fois confrérie religieuse musulmane et secte initiatique dérivée du shī‘isme duodécimain, la Bektāshiyya a été fondée au début du xve siècle, mais a pris sa forme définitive au xvie siècle, en Turquie. Comme confrérie, elle était rattachée aux […] Lire la suite

CONFRÉRIES MUSULMANES

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 1 554 mots

L'Islam ne reconnaît en principe aucun ordre religieux, aucun clergé, aucune hiérarchie spirituelle. Pourtant le mysticisme musulman ou çoufisme (ou soufisme), d'abord individualiste, devait peu à peu, sous l'influence du monachisme oriental, et surtout à partir du xiie siècle, s'organiser en associations adm […] Lire la suite

‘ĪSAWIYYA

  • Écrit par 
  • Mostafa Ibrahim MORGAN
  •  • 212 mots

Confrérie religieuse marocaine fondée au xve siècle par Muḥammad ibn ‘Īsá, la ‘Īsawiyya s'apparente, dans une large mesure, à la confrérie appelée shāḍiliyya, mais elle s'en distingue par certaines pratiques particulières telles que le dhīkr, qui est une danse litanique se terminant par une sorte de convulsion où le sujet, en extas […] Lire la suite

KHATMIYYA

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 663 mots

Mot arabe dérivé de « Khatim al-Ṭuruq » (« Sceau des Ṭāriqas », c'est-à-dire des voies religieuses de l'islam) et désignant une secte du Soudan. Son origine est à la fois religieuse et politique, dans la tradition des confréries réformatrices de l'islam (wahhābites d'Arabie, sanūsī de Libye).Vers 1830, le maître réformis […] Lire la suite

NAQSHABANDIYYA

  • Écrit par 
  • Vincent MONTEIL
  •  • 353 mots

Confrérie religieuse musulmane, centrée sur la ville de Bokhārā (en Ouzbékistan soviétique), où le fondateur est mort et fut enterré en 1388, la Naqshabandiyya est un ordre asiatique — à l'exception des Comores (Anjouan) et, à partir du xvie siècle, des Serbes islamisés de Yougoslavie — qui est représenté en […] Lire la suite

QĀDARIYYA ou QĀDIRĪYA

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 216 mots

Confrérie mystique, fondée par ‘Abd al-Qādir al-Djīlānī (ou Qīlānī), docteur ḥanbalite de Bagdād, mort en 1166. Comme toutes les confréries, elle se distingue, d'un côté, par son isnād initiatique — c'est-à-dire par la chaîne ininterrompue de shaykh (ou cheikh) qui relie son fondateur aux premiers maîtres du mysticism […] Lire la suite

QALANDARIYYA

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 215 mots

Mystiques musulmans dont la confrérie a été fondée à Damas par Djamāl Muḥammad b. Yūnus al-Sāfidjī en 1219, les qalandariyya s'adonnent à l'ascétisme et recommandent à leurs adeptes une parfaite continence. Les novices font le vœu de chasteté et le maître leur passe une chaînette de fer dans les parties sexuelles. (Louis Massignon pense qu'il n'y avait pas de pratique de mutilation, mais perforati […] Lire la suite

RAH'MĀNIYYA

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 119 mots

Confrérie issue des Khalwatiyya fondés au xive siècle par Muḥammad al-Khalwatī (le Solitaire), la Rah'maniyya date du xviiie siècle. Elle a eu deux zāwiya mères, l'une dans le Djurdjura, l'autre près d'Alger. Les doctrines spirituelles de son fondateur ‘Abd al-Raḥmān Abū Qubrayn, dont […] Lire la suite

RIFĀ‘IYYA

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 230 mots

Une des plus importantes confréries mystiques de l'islam, fondée en ‘Irāq par Aḥmad al-Rifā‘ī (1120-1182) au xiie siècle. Ses membres ont rapidement acquis une réputation d'extravagance rituelle. Leur zāwiya (fondation) mère est à Umm ‘Ubayda dans la province de Baṣra. On les trouve en Syrie, en Arabie, en Turquie et en Égypte. Au Maghreb, ils ont inf […] Lire la suite

SANŪSIYYA ou SENOUSSIYA

  • Écrit par 
  • Khalifa SOUA
  •  • 579 mots
  •  • 1 média

Fondée en 1837 par Muḥammad ibn ‘Alī as-Sanūsī (1787-1859), la confrérie musulmane de la Sanūsiyya (ordre des Senousis ou Senousites) s'implanta d'abord en Cyrénaïque, par où s'explique son rôle dans l'histoire politique de la Libye, pour étendre ensuite son influence jusqu'en Afrique centrale. À la mort de son fondat […] Lire la suite

SHĀDILIYYA ou CHĀDHILĪYA

  • Écrit par 
  • Joseph CUOQ
  •  • 1 045 mots

Première confrérie musulmane à avoir vu le jour au Maghreb, la Shādiliyya (ou Shāduliyya) est postérieure aux trois confréries mères qui ont surgi au xiie et au xiiie siècle, au Proche-Orient : la Qādiriyya, la Rifā‘iyya et la Suhrawardiyya. Elle eut pour fondateur Abū l-Ḥasan al-Shādilī, né à Ghumaira, p […] Lire la suite

TIDJĀNIYYA

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 198 mots

Confrérie musulmane fondée par Aḥmad b. Muḥammad b. al-Mukhtār b. Sālim al-Tidjānī, né près de Laghouat en 1737, mort en 1815. Elle est considérée comme une branche des Khalwatiyya, que son fondateur avait connus en Égypte. La doctrine d'al-Tidjānī est exposée par son disciple ‘Alī Harāzim, dans son livre : Djawāhir al-ma‘ānī (Les Joyaux des idées). Al-Tidjā […] Lire la suite