Astrologie


ALBUMASAR, arabe DJA‘FAR BEN MUḤAMMAD BEN ‘UMAR AL-BALKHĪ ABŪ MA‘SHAR (787-886)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 173 mots

L'un des principaux astronomes et astrologues du monde musulman, Abū Ma‘shar, plus connu sous le nom de Albumasar, soutenait que le monde a été créé lorsque les sept planètes étaient en conjonction dans le premier degré du Bélier, et prendrait fin quand cette même conjonction se reproduirait dans le dernier degré des Poissons. En tant qu'astrologue, Albumasar a joui d'une renommée considérable, ta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albumasar-arabe-dja-far-ben-muhammad-ben-umar-al-balkhi-abu-ma-shar/#i_0

ASTROLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques HALBRONN
  •  • 13 332 mots

L'astrologie a traversé les siècles en assumant les rôles les plus divers, et il n'est pas toujours aisé de la reconnaître sous ses multiples apparences et ses statuts les plus contrastés. On lit un texte la concernant en fonction d'une certaine représentation ; ainsi celle d'un savoir sur l'humain dont les fondements se situeraient au-delà ou au-dessus de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astrologie/#i_0

CECCO D'ASCOLI FRANCESCO STABILI dit (1269-1327)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 447 mots

Astrologue, philosophe, compilateur scientifique, esprit universel et brouillon, Cecco d'Ascoli apparaît à bien des égards comme un personnage faustien. Tourmenté par des desseins sublimes, rongé par le ressentiment, envieux de l'art de Dante, audacieux et insolent, il semble illustrer, par une provocation constante, le caractère inexorable de la destinée, qui le conduira, pour sa part, au bûcher. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cecco-d-ascoli/#i_0

DEE JOHN (1527-1608)

  • Écrit par 
  • Mordechai FEINGOLD
  •  • 684 mots

Mathématicien,physicien et astrologue anglais, John Dee est né le 13 juillet 1527 à Londres et mort en décembre 1608 à Mortlake, dans le Surrey. Il entre en 1542 au Saint John's College de Cambridge, dont il sort diplômé en 1548. Il devient membre du Trinity College de Cambridge à sa fondation, en 1546. Il approfondit ses études scientifiques lors d'une brève visite sur le continent en 1547, puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-dee/#i_0

HOROSCOPE

  • Écrit par 
  • Jacques MAÎTRE
  •  • 3 305 mots
  •  • 1 média

Sans revenir ici sur l'histoire de l'astrologie ou sur les techniques divinatoires, on peut considérer l'horoscope comme la forme la plus répandue de production astrologique dans la société actuelle, principalement à travers les rubriques spécialisées de la grande presse.Pourquoi est-ce l'astrologie qui a conquis la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horoscope/#i_0

ISLAM (La civilisation islamique) - Les mathématiques et les autres sciences

  • Écrit par 
  • Georges C. ANAWATI, 
  • Roshdi RASHED
  • , Universalis
  •  • 22 313 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'astrologie »  : […] À côté de l'astronomie, dont le caractère scientifique est sans cesse affirmé dans les classifications, apparaît une pseudo-science, l'astrologie, qui connut une très grande vogue au Moyen Âge comme dans l'Antiquité, mais se heurta à une vive opposition de la part des philosophes et des théologiens, et finalement fut condamnée par la religion comme incompatible avec elle.Cette discipline repose fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-les-mathematiques-et-les-autres-sciences/5-l-astrologie/

TRIGONE, astronomie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc BRISSAUD
  •  • 155 mots

On appelle « trigone des signes » un ensemble de plusieurs droites convergentes. L'une est la trace du plan de l'équateur, une autre est la ligne des pôles, enfin trois autres forment avec la ligne des pôles des angles de 230 27′, 110 29′ et 200 10′. Ce sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trigone-astronomie/#i_0

ZODIAQUE

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 474 mots

Depuis longtemps les observateurs du ciel ont remarqué que les planètes visibles à l'œil nu ne s'écartent jamais de la route du Soleil sur la sphère céleste, ou écliptique. Leur écartement de ce grand cercle de la sphère ne dépasse jamais 80 30′, soit au nord, soit au sud. On peut donc délimiter dans le ciel une bande de 17 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zodiaque/#i_0


Affichage 

Population croyant à l'astrologie

Population croyant à l'astrologie

tableau

Les personnes qui croient en l'astrologie (connaissant leur signe, lisant l'horoscope, au moins de temps en temps, et attribuant, une part de vérité aux traits de caractère indiqués par l'astrologie) représentent 30 p. cent de la population totale et se distribuent par... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Population croyant à l'astrologie

Population croyant à l'astrologie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau