Bioéthique


BIOÉTHIQUE ou ÉTHIQUE BIOMÉDICALE

  • Écrit par 
  • Gilbert HOTTOIS
  •  • 7 798 mots
  •  • 2 médias

Définir la bioéthique est une entreprise délicate en raison de l’étendue et de la diversité des usages de ce néologisme qui fut introduit successivement et indépendamment en allemand (Bio-Ethik) puis en anglais (bioethics). Avec cette seconde introduction, la bioéthique articulait d’emblée l’éthique médicale à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bioethique-ethique-biomedicale/#i_0

BREVET D'INVENTION

  • Écrit par 
  • Jacques AZÉMA, 
  • Bernard EDELMAN, 
  • Michel VIVANT
  •  • 10 804 mots

Dans le chapitre « Brevetabilité du vivant »  : […] La philosophie classique du brevet peut s'exprimer dans un « donnant-donnant » : d'un côté, l'inventeur est incité à créer dans l'espoir de faire fortune, de l'autre, le public y trouve son compte car, non seulement le progrès est en marche, mais encore les inventions sont libres de droit après vingt années d'exploitation. Dans cette mesure, le bre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brevet-d-invention/3-brevetabilite-du-vivant/

CLONAGE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Jean-Paul RENARD
  •  • 5 038 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le clonage à finalités thérapeutiques chez l'homme »  : […] L'importance de la question éthique soulevée par la perspective d'application du clonage à l'homme a rapidement conduit à distinguer le clonage reproductif, aboutissant à la naissance d'un individu, du clonage non reproductif – dit clonage à finalités thérapeutiques – se limitant à la production de cellules embryonnaires. Dans le premier cas, on la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clonage/3-le-clonage-a-finalites-therapeutiques-chez-l-homme/

COMITÉ CONSULTATIF NATIONAL D'ÉTHIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre LE_COZ
  •  • 834 mots

Le Comité consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé (CCNE) est une instance pluridisciplinaire de réflexion dont la mission porte sur les « questions de société soulevées par les progrès de la connaissance dans les domaines de la biologie, de la médecine et de la santé ». Le CCNE a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comite-consultatif-national-d-ethique/#i_0

COMITÉS D'ÉTHIQUE BIOMÉDICALE

  • Écrit par 
  • Christine FAURE
  •  • 4 378 mots
  •  • 3 médias

À partir de l'existence de fait des très nombreux comités d'éthique qui se sont créés en France et à travers le monde à partir des années 1970, on peut retenir comme définition générale du « comité d'éthique » toute institution réunissant, de manière permanente ou temporaire des scientifiques, des praticiens et parfois des personnes possédant d'aut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comites-d-ethique-biomedicale/#i_0

ÉDITION DES GÉNOMES

  • Écrit par 
  • Gilles SAUCLIÈRES
  •  • 3 823 mots
  •  • 3 médias

Depuis le milieu des années 2010, il est devenu facile de modifier délibérément et précisément, au nucléotide près, telle ou telle région de l’ADN de n’importe quel organisme vivant. Cette technique appelée « édition du génome » (traduction ambiguë mais courante de genomeediting) est une authentique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edition-des-genomes/#i_0

ÉDITION DU GÉNOME HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Hugues DÉCHAUX
  •  • 6 491 mots
  •  • 2 médias

Depuis l’achèvement en 2004 du projet Génome humain, entrepris au début des années 1990, dont l’objectif était de procéder à la première lecture intégrale des trois milliards de bases que contient l’ADN humain, les avancées de la génétique sont fulgurantes. Outre le s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edition-du-genome-humain/#i_0

EUGÉNISME

  • Écrit par 
  • André PICHOT, 
  • Jacques TESTART
  • , Universalis
  •  • 4 972 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Vers un nouvel eugénisme ? »  : […] Si l'invention des techniques de stérilisation n'avait pas suivi de près celle de la théorie eugénique, les thèses des nombreuses sociétés d'eugénisme qui venaient de naître n'auraient pu déboucher que sur l'exacerbation de pratiques politiques, d'inspiration protectionniste ou raciale, déjà présentes ici ou là. La possibilité, grâce à la stérilisa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugenisme/2-vers-un-nouvel-eugenisme/

EUTHANASIE

  • Écrit par 
  • Véronique RACHET-DARFEUILLE
  •  • 2 965 mots

Parmi les débats et les réformes suscités par l'emprise sans précédent des sciences et des techniques sur le corps humain, l'euthanasie est devenue une question emblématique pour les médecins, les juristes, les philosophes et parfois les sociologues, débordant le seul angle de la légalité. L'alternative « laisser vivre » ou « laisser mourir » est d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/euthanasie/#i_0

O.G.M. - Production et utilisation

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 117 mots

Dans le chapitre « Problèmes bioéthiques de la transgenèse »  : […] Le problème éthique fondamental de la transgenèse est celui de savoir si l'homme peut s'autoriser à modifier génétiquement les organismes vivants pour quelque raison que ce soit. Très peu de gens s'opposent à une telle pratique en soi. Le contraire serait peu logique quand on considère toutes les modifications génétiques déjà apportées par la sélec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/o-g-m-production-et-utilisation/5-problemes-bioethiques-de-la-transgenese/

TESTS GÉNÉTIQUES

  • Écrit par 
  • Bertrand JORDAN
  •  • 2 428 mots

Depuis 1990, année du début du programme Génome humain (Hugo), les connaissances et les moyens d'étude de l'ADN (acide désoxyribonucléique), support de l'hérédité, ont fait un bond considérable, la séquence – suite des bases thymine (T), adénine (A), guanine (G) et cytosin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tests-genetiques/#i_0

TRANSPLANTATION D'ORGANES

  • Écrit par 
  • Henri BISMUTH, 
  • Jean-François DELFRAISSY, 
  • Jean DORMONT, 
  • Jean HAMBURGER, 
  • Didier SAMUEL
  •  • 5 645 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Morale médicale et législation »  : […] Le receveur doit donner son consentement à l'opération, et l'on peut très bien admettre qu'un patient refuse la greffe en toute lucidité, sans qu'on soit en droit pour autant de considérer cette décision comme une forme de suicide. En pratique, un refus définitif du receveur est exceptionnel tant est grande l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transplantation-d-organes/5-morale-medicale-et-legislation/