Œuvres littéraires de l'Occident médiéval


ALISCANS

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 265 mots

Cette chanson de geste de huit mille cinq cents décasyllabes apporte une version remaniée des épisodes chantés dans la deuxième partie de La Chanson de Guillaume. Le titre fait allusion au champ de bataille où meurt Vivien : ce n'est plus l'Archamp de Catalogne, mais la célèbre nécropole d'Arles. L'accent est mis par le jongleur sur l'int […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aliscans/#i_0

ANTHOLOGIE GRECQUE ou ANTHOLOGIE PALATINE

  • Écrit par 
  • Pascal CULERRIER
  •  • 651 mots

Le genre de l'épigramme connut une grande faveur dans la Grèce antique. Le terme fut d'abord réservé aux inscriptions gravées sur un monument (épitaphe, dédicace d'un ex-voto, légende explicative d'une œuvre d'art), puis il désigna les pièces de vers assez courtes pour pouvoir être gravées, ainsi que de brefs poèmes satiriques. Les Anciens s'attachèrent tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthologie-grecque-anthologie-palatine/#i_0

ASPREMONT

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 302 mots

Chanson de geste de plus de onze mille vers décasyllabes rimés, mêlés d'alexandrins, qui célèbre les exploits de Charlemagne et du jeune Roland, dans le sud de l'Italie (elle tire son nom du massif d'Aspromonte en Calabre). Les armées ont en effet franchi les Alpes pour venir s'opposer au roi païen Ajolant qui a envahi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aspremont/#i_0

AUCASSIN & NICOLETTE (1200 env.)

  • Écrit par 
  • Paul ZUMTHOR
  •  • 897 mots

Des raisons philologiques et littéraires incitent à dater des environs de 1200 et à localiser dans le nord de la région picarde la composition de cette œuvre anonyme, charmante, tendre et ironique, colorée, l'une des plus parfaites de ce temps.Par sa forme, elle est unique : l'auteur, dans sa conclusion, la qualifie de « chantefable », mot très probablement f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aucassin-et-nicolette/#i_0

BEATRIJS, œuvre anonyme

  • Écrit par 
  • Norbert DE PAEPE
  •  • 322 mots

Adaptation néerlandaise d'un conte de la Vierge, la légende fort répandue au Moyen Âge de la sacristine — ou selon d'autres de la tourière. Des multiples versions qui s'en inspirèrent — latine, française, germanique, nordique ou arabe —, celle qui provient du centre des Pays-Bas apparaît la plus esthétique ; on en possède un seul manuscrit (env. 1250), conserv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beatrijs-oeuvre-anonyme/#i_0

BEOWULF (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 753 mots
  •  • 1 média

Rédigé par un auteur inconnu, cette épopée anglo-saxonne du viiie siècle relate la plus ancienne légende des peuples germaniques. Ce poème majeur de la littéra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beowulf-anonyme/#i_0

BEOWULF (VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Paul BACQUET
  •  • 846 mots
  •  • 1 média

Ce long poème héroïque de plus de trois mille vers repose sur une légende scandinave du haut Moyen Âge et représente l'un des sommets de la poésie vieil-anglaise. Cependant, la geste tragique de Beowulf est célébrée par un poète chrétien s'adressant à un auditoire cultivé et attentif aux leçons convergentes du christianisme et de la tradition germanique. Myth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beowulf/#i_0

BRANDAN ou BRENDAN VOYAGE DE SAINT

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 315 mots

La navigation prend une place privilégiée parmi les voyages spirituels : la mer, c'est l'aventure pleine de dangers mystérieux aux confins du réel et de l'imaginaire. Dès la fin de l'Antiquité, les philosophes stoïciens qui commentent allégoriquement Homère font de l'Odyssée une ascèse, une purification progressive de l'âme vers sa patrie. En chrétienté, la faveur vient au genr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brandan-brendan/#i_0

CANTIQUE DES CRÉATURES (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Germaine LECLERC
  •  • 416 mots

Texte composé par François d'Assise dans le dialecte ombrien, l'un des premiers en langue vulgaire des lettres italiennes (1224 ou 1225) ; le saint, qui n'a guère plus de quarante ans, va bientôt mourir ; il est accablé de souffrances et presque aveugle ; c'est pourtant dans l'illumination d'une joie stigmatisée que naît son Cantique. Le poème s'insère dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cantique-des-creatures/#i_0

CANZONIERE, Pétrarque - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Claudette PERRUS
  •  • 902 mots
  •  • 1 média

Un des manuscrits qui contient le Canzoniere de Pétrarque (1304-1374) porte le titre en latin de Rerum vulgarium fragmenta (« fragments en langue vulgaire »). Non que ces 366 sonnets, chansons, sextines et ballades présentent le moindre signe d'inachèvement : Pétrarque désigna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canzoniere/#i_0

CHANSONS, Arnaut Daniel - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 996 mots

Du troubadour Arnaut Daniel, « gentilhomme de Ribérac » (comme le dit Aragon dans La Leçon de Ribérac ou l'Europe française) et né vers 1150-1160, ont été conservées peu de choses : un sirventès (poème satirique) obscène, seize cansos (chansons d'amour) et une « sextine », forme très complexe dont il est l'inventeur. Un ensemble d'une ext […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chansons/#i_0

CHASTELAINE DE VERGI LA (1250 env.)

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 328 mots

Petit roman anonyme de 958 octosyllabes construit sur quelques motifs narratifs que l'on trouve dans les lais de Lanval, de Graelent et de Guinguamor. Deux amoureux voient leur liaison secrète menacée par une autre femme qui, ne pouvant se faire aimer, accuse faussement le héros de vouloir la séduire ; pour se disculper, celui-ci est obli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-chastelaine-de-vergi/#i_0

CONTES DE CANTERBURY, Geoffrey Chaucer - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • André CRÉPIN
  •  • 1 084 mots
  •  • 1 média

Geoffrey Chaucer (1340-1400) est surtout connu par ses Contes, dont la rédaction commence vers 1387. Il a pourtant écrit de nombreuses autres œuvres. Mais la diversité, de fond et de forme, des Contes de Canterbury reflète bien la curiosité alerte de son génie.À sa mort, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contes-de-canterbury/#i_0

EDDAS

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 909 mots

Lorsque, en 1643, l'évêque Brynjólfur Sveinsson de Skálholt découvrit en Islande le manuscrit, connu sous le nom de Codex Regius, qui contient les poèmes de l'ancienne Edda, il ne se doutait peut-être pas qu'il venait de mettre la main sur un des textes les plus précieux, non seulement pour les nations germaniques dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eddas/#i_0

EDDAS (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 852 mots

Ces deux recueils islandais du xiiie siècle, l'un poétique, l'autre dit « en prose », nous donnent, dans une forme hautement élaborée, la majorité des textes sur lesquels nous nous fondons pour connaître la mythologie des anciens Scandinaves. Ils comptent parmi les fle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eddas-anonyme/#i_0

ENCYCLOPÉDIE

  • Écrit par 
  • Alain REY
  •  • 5 670 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La mémoire et l'ordre : avant la Renaissance »  : […] Avec l'écriture apparaissent les moyens d'une mémoire collective : chiffres et lettres ou caractères ; déploiement du discours et inventaire des désignations. Les listes de noms apparaissent à Sumer avec les comptes : la mémoire des mots accompagne celle des quantités. Celle des textes, qui transmettent la connaissance et l'erreur, le mythe, ou encore le disco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encyclopedie/1-la-memoire-et-l-ordre-avant-la-renaissance/

FERGUS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 348 mots

Parmi les nombreux romans arthuriens en vers rédigés en français entre la mort de Chrétien de Troyes (peu après 1190) et le Meliador de Froissart (1370-1390), Fergus (vers 1225) a l'originalité de prendre pour héros le fils d'un paysan ; le jeune Fergus pousse la charrue dans le champ de son père quand passe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fergus/#i_0

FIERABRAS

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 308 mots

Nom d'un géant, fils du roi païen Balan qui, s'étant emparé de Rome, avait pillé les reliques du trésor de Saint-Pierre, notamment le baume ayant servi à la sépulture de Jésus, baume qui a le don miraculeux de guérir les blessures. Cette légende nous est connue par un passage de la Chronique rimée (1243) de Philippe Mousket, et par un poème intitulé la Destructio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fierabras/#i_0

FLAMENCA

  • Écrit par 
  • Charles CAMPROUX
  •  • 319 mots

Roman anonyme occitan de 8 085 vers octosyllabes, incomplet en son début et en sa fin. Le roman de Flamenca fut composé probablement entre 1250 et 1270, dans l'entourage d'un grand seigneur occitan, le baron de Roquefeuil, dont le domaine était aux confins des actuels départements de l'Aveyron, de la Lozère, du Gard et de l'Hérault. Cette œuvre est le joyau de la littérature na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flamenca/#i_0

GIRART DE ROUSSILLON (fin XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 395 mots

Chanson de geste de dix mille décasyllabes qui raconte les guerres de Girart contre le roi Charles Martel. Celui-ci a promis d'aider à la libération de Rome contre la promesse de mariage avec Berte, l'une des filles de l'empereur de Constantinople, l'autre, Élissent, devant épouser Girart. Mais, Élissent se révélant la plus belle, le roi oblige Girart à un é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/girart-de-roussillon/#i_0

GUILLAUME CHANSON DE ou CHANÇUN WILLAME (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 395 mots

Guillaume Fierabras, dont le terrible coup de poing tue ses adversaires, tandis que son nez court évoque une humiliante blessure, est célébré par de nombreuses chansons de geste constituant tout un « cycle ». On a retrouvé le prototype historique de ce héros, anciennement connu par la Nota Emilianense, le Fragment de La Haye et un poème […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-chancun-willame/#i_0

IGOR

  • Écrit par 
  • René L'HERMITTE
  •  • 1 893 mots

C'est à la fin du xviiie siècle que fut connu Slovo o polku Igoreve (le Dit de la troupe d'Igor') qui relate l'expédition du prince Igor' Svjatoslavič contre les Polovtses, en 1185. Ce récit poétique fit bientôt partie du fonds de la culture littéraire russe et inspira notamment Aleksandr Borodin pour son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/igor/#i_0

IMITATION DE JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Louis COGNET
  •  • 1 765 mots

L'ouvrage de piété anonyme du xve siècle intitulé De imitatione Christi, d'après le titre de son premier chapitre, a connu jusqu'à l'époque actuelle, dans tout l'univers chrétien, un incroyable succès : après la Bible, c'est le livre qui a été, de loin, le plus édité et traduit. De longues et v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imitation-de-jesus-christ/#i_0

JEU D'ADAM (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 734 mots

Composé au milieu du xiie siècle, sans doute en milieu anglo-normand, le Jeu d'Adam (intitulé dans le manuscrit unique Ordo representationis Ade) est le premier exemple européen de texte dramatique presque entièrement écrit en français. Par son sujet, le Jeu s'inscrit sans doute dans la tradi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-d-adam-anonyme/#i_0

LA CHANSON DE ROLAND

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 964 mots

Composée vers 1100 et conservée sous sa forme la plus ancienne dans un manuscrit copié entre 1140 et 1170 (manuscrit dit d'Oxford), La Chanson de Roland pose une série d'énigmes qui ont longuement nourri les débats critiques. Par quelles voies un événement historique, le désastre subi par l'arrière-garde de l'armée de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-chanson-de-roland/#i_0

LA CHANSON DES NIBELUNGEN (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 776 mots
  •  • 1 média

La Chanson des Nibelungen est sans doute la version la plus achevée de la légende homonyme : c'est un vaste poème de 3 379 strophes (de quatre vers chacune) qui s'est formé autour du personnage central de Siegfried et qui a été composé par un poète autrichien inconnu entre 1200 et 1210.Chef-d'œuvre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-chanson-des-nibelungen/#i_0

LA COMÉDIE, Dante Alighieri - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Charles VEGLIANTE
  •  • 1 712 mots
  •  • 1 média

La Comédie, ainsi nommée pour la distinguer des grands poèmes tragiques de l'Antiquité, dont le modèle était alors l'Énéide, est bien le chef-d'œuvre que Dante Alighieri (1265-1321) annonçait dans la dernière phrase de son œuvre de jeunesse, la Vita nova […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-comedie/#i_0

LA MORT D'ARTHUR, Thomas Malory - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • André CRÉPIN
  •  • 950 mots

Plus que Chrétien de Troyes et que ses continuateurs, cette somme anglaise des aventures du roi Arthur et des chevaliers de la Table ronde est la source de tous les prolongements modernes. Elle fut achevée en 1469-1470 par « un chevalier prisonnier, sire Thomas Malleorré », comme l'indique le narrateur à la fin de son premier récit. Parmi les cand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-mort-d-arthur/#i_0

LANCELOT-GRAAL

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 1 077 mots
  •  • 1 média

Le titre moderne de Lancelot-Graal désigne un cycle de cinq romans arthuriens en prose : L'Histoire du Saint-Graal, L'Histoire de Merlin, Le Lancelot en prose, La Quête du Saint-Graal, La Mort du roi Art […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lancelot-graal/#i_0

LANCELOT, OU LE CHEVALIER DE LA CHARETTE, Chrétien de Troyes - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 904 mots

Dans Yvain, ou le Chevalier au lion, écrit entre 1177 et 1181, Chrétien de Troyes (1135 env.-env. 1183) explore sans vraiment les résoudre les tensions entre l'amour conjugal et l'aventure héroïque. Composé parallèlement, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lancelot-ou-le-chevalier-de-la-charette/#i_0

LE DÉCAMÉRON, Boccace - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Claudette PERRUS
  •  • 905 mots
  •  • 1 média

Lorsque Boccace (1313-1375) écrit le Décaméron (1349-1351), il a derrière lui quelques œuvres latines, mais aussi toute une production lyrique et narrative : romans en vers (comme le Teseida, le Filostrato, le Ninfale fiesolano), en prose (le Filocolo, l'Elegia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-decameron/#i_0

LE DEVISEMENT DU MONDE, Marco Polo - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves BADEL
  •  • 800 mots
  •  • 2 médias

Emprisonné à Gênes, le Vénitien Marco Polo (1254-1324) dicte Le Devisement du monde à un autre prisonnier, Rustichello de Pise, écrivain de profession. Il y fait le bilan d'un séjour en Asie, rapportant ce qu'il y a vu et ce qu'il en a entendu raconter. Le livre, écrit dans un français très entaché d'italianismes, a eu un succès immédi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-devisement-du-monde/#i_0

LE ROMAN DE RENART (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 1 058 mots

Le Roman de Renart rassemble vingt-six récits brefs, parfois désignés au Moyen Âge comme « branches ». Composés entre 1175 et 1250 par des auteurs différents et présentant une très grande diversité de ton, ces récits ont pu être disposés dans les manuscrits de manière à former une sorte de « biographie » du héros. Cet ensemble disparate est néanmoins fondé avec constance sur le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-roman-de-renart/#i_0

LE TESTAMENT, François Villon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 943 mots

Composé selon François Villon (1431-apr. 1463) dans la nuit de Noël 1456, le Lais avait utilisé en le parodiant le motif courtois de la « départie » d'amour de « l'amant martyr », afin de distribuer sur le mode burlesque des legs inexistants, sans valeur, franchement orduriers ou obscènes à des destinataires bien réels appartenant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-testament/#i_0

LIVRE DE BON AMOUR, Juan Ruiz - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 782 mots

Le Livre de bon amour (Libro de buen amor), poème où se conjugue l'influence du mester de clerecía (poésie savante, poésie des clercs) et celle, plus populaire, du mester de juglaría (poésie populaire, poésie des troubadours), propose, dans des tonalités diverses, qui vont du cynis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-de-bon-amour/#i_0

MANUEL DES INQUISITEURS, Nicolau Eymerich - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Louis SALA-MOLINS
  •  • 1 128 mots
  •  • 1 média

Le dominicain Nicolau Eymerich – Eimeric en catalan moderne – (1320-1399), inquisiteur général de Catalogne, Aragon, Valence et Majorque, signe son chef-d'œuvre, le Directorium inquisitorum (Manuel des inquisiteurs), en 1376 à la cour papale d'Avignon où, pendant ses anné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-des-inquisiteurs/#i_0

MÉMOIRES, Philippe de Commynes - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 752 mots

Dans le prologue des Mémoires, Philippe de Commynes (1447-1511) déclare qu'il s'est donné pour tâche de « mettre par mémoire » ce qu'il a connu des « faits » du roi Louis XI. Ce projet ne concerne en fait que les livres I à VI, composés entre 1489 et 1493, les livres VII et VIII (entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoires-philippe-de-commynes/#i_0

NUAGE D'INCONNAISSANCE

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 281 mots

Ouvrage anonyme anglais, Le Nuage d'inconnaissance (The Cloud of Unknowing) est un écrit du milieu du xive siècle, rédigé au plus fort de la querelle entre « actifs » et « contemplatifs ». Adressé à une solitaire (comme les épîtres qui accompagnent Le Nuage dans les plus anciens manuscrits), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nuage-d-inconnaissance/#i_0

PERCEVAL OU LE CONTE DU GRAAL, Chrétien de Troyes - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 952 mots
  •  • 1 média

Dans Perceval, ou le Conte du Graal, roman en vers octosyllabes, composé à la demande du comte de Flandre Philippe d'Alsace, Chrétien de Troyes (1135 env.-1183 env.) renouvelle sa technique narrative, tout en lançant dans le champ littéraire un motif appelé à un succès aussi large que du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perceval-ou-le-conte-du-graal/#i_0

POÈME DU CID (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 017 mots

Unique chanson de geste espagnole, le Poème du Cid (Cantar de mio Cid), est resté inédit jusqu'au xviiie siècle. La date de la composition originale proposée par Ramón Menéndez Pidal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poeme-du-cid/#i_0

POÉSIES, Heinrich von Morungen - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Patrick DEL DUCA
  •  • 1 034 mots

Heinrich von Morungen (mort en 1222) est sans nul doute, avec Walther von der Vogelweide, l'un des plus brillants représentants du Minnesang (littéralement chant d'amour dans la poésie courtoise médiévale allemande) même si ses contemporains lui préféraient le poète […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poesies-heinrich-von-morungen/#i_0

POÉSIES, Walther von der Vogelweide - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Patrick DEL DUCA
  •  • 1 004 mots

Walther von der Vogelweide (né vers 1170-mort vers 1228) est sans doute le plus complet des poètes allemands du Moyen Âge. Dans ses poèmes lyriques, il chante aussi bien l'amour pour une dame noble que pour une femme du peuple. Ses poèmes politiques et gnomiques (réflexions morales sous forme de sente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poesies-walther-von-der-vogelweide/#i_0

ROLAND CHANSON DE (1100)

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 474 mots

La supériorité de La Chanson de Roland sur les autres chansons de geste tient d'abord à l'exceptionnelle qualité de sa composition. Autour du drame de Roncevaux, qui culmine avec la mort de Roland, se construit l'histoire d'une trahison. La rivalité de Roland et de Ganelon prépare logiquement le piège où va périr l'arrière-garde des Franc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chanson-de-roland/#i_0

ROMAN DE FAUVEL

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 332 mots

Le Roman de Fauvel est un long poème satirique constitué par deux livres écrits entre 1310 et 1314. Gervais du Bus (Gervés du Bus, Gervès du Bus) est le seul auteur avéré de ce poème, qui constitue un violent réquisitoire contre la corruption et les abus des pouvoirs laïque et religieux dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-de-fauvel/#i_0

ROMAN DE LA ROSE

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 1 571 mots
  •  • 1 média

Plus de deux cent cinquante manuscrits ont conservé le Roman de la Rose, poème de 21 750 octosyllabes, chef-d'œuvre du xiiie siècle et monument de la littérature française qu'on peut comparer sans ridicule à l'œuvre de Dante ou à celle de Cervantès.La critique moderne montre toutefois quelque réticence à lui accorder cette valeur e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-de-la-rose/#i_0

ROMAN DE LA ROSE (G. de Lorris et J. de Meun) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 1 014 mots

Composé vers 1230 par Guillaume de Lorris, dont nous ne savons rien, le Roman de la Rose a été continué quarante ans plus tard environ par Jean de Meun. Ce clerc très savant, lié au milieu universitaire parisien, fut aussi l'un des premiers traducteurs en français : on a notamment conservé ses traductions de la Con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-de-la-rose-g-de-lorris-et-j-de-meun/#i_0

ROMAN DE RENART

  • Écrit par 
  • Jean DUFOURNET
  •  • 2 077 mots

Œuvre ambiguë, écrite de 1175 à 1250 par plus de vingt auteurs le plus souvent anonymes, de personnalité, de formation, de goûts, de préoccupations et de talent fort différents, le Roman de Renartest un ouvrage en perpétuel devenir, dissocié en de multiples récits (ou branches), que l'on a retouché, remanié, complété de siècle en siècle, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-de-renart/#i_0

ROMAN DE TROIE, Benoît de Sainte-Maure - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 930 mots

Composé à la suite du Roman de Thèbes (vers 1150) et en même temps ou peu s'en faut que le Roman d'Énéas (vers 1160), le Roman de Troie (vers 1165 au plus tard) de Benoît de Sainte-Maure (seconde moitié du xiie siècle) s'inscrit dans le mouvement de retour vers les sources […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-de-troie/#i_0

SAGAS (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 946 mots

L'Islande médiévale a conçu, autour du xiiie siècle, un type de récit en prose, les sagas, qui n'a aucun équivalent en Occident et que l'on peut, à bien des égards, tenir pour l'ancêtre de notre roman moderne. Tout y est original, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sagas-anonyme/#i_0

TRISTAN ET ISEULT (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 1 110 mots

Une des particularités de Tristan et Iseult, œuvre fondatrice de la littérature occidentale, est qu'il n'en existe pas un seul texte, mais plusieurs, tous composés au xiie siècle : les versions principales, dont certaines sont très fragmentaires, sont celles de Béroul et Thomas pour la France, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tristan-et-iseult/#i_0

TRISTAN ET YSEUT

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 1 998 mots
  •  • 1 média

On réunit sous les noms de Tristan et Yseut des récits qui s'échelonnent de la seconde moitié du xiie siècle au milieu du xvie siècle (vers 1525, Pierre Sala offre un Tristan à François Ier) et qui furent composés en français, mais aussi dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tristan-et-yseut/#i_0

VITA NOVA, Dante Alighieri - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Claudette PERRUS
  •  • 983 mots
  •  • 1 média

Les datations proposées par la critique situent la rédaction de la Vita nova, premier récit autobiographique en langue vulgaire de la littérature occidentale, entre 1290 (mort de Béatrice Portinari) et 1295. Le livre se présente comme une anthologie de trente et une poésies reliées et motivées par un récit en prose, et assorties de brèves […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vita-nova/#i_0

ZOHAR LE

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 511 mots

Le plus important des ouvrages de la littérature kabbalistique, le Zohar se présente sous la forme d'une collection de livres qui incluent des énoncés midrashiques brefs, mais aussi des développements homilétiques et des discussions sur tel ou tel sujet particulier.Il ne s'agit pas d'un livre, mais plutôt d'un corpus d'œuvres qui, dans les éditions imprimées, se répartissent en cinq volumes. Les t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-zohar/#i_0


Affichage 

Perceval, Chrétien de Troyes

 Perceval , Chrétien de Troyes

photographie

Au cœur des aventures de Perceval que narre Chrétien de Troyes intervient le motif du Graal, qui sera appelé à connaître un durable succès. Ici, l'arrivée du Graal à la cour du Roi Pêcheur. Enluminure française, XIVe siècle. 

Crédits : AKG

Afficher

Tristan et Iseult

Tristan et Iseult

photographie

Le moment crucial: Tristan boit le «vin herbé». Enluminure tirée du «Livre de Messire Lancelot du lac», de Gautier Map, 1470. 

Crédits : AKG

Afficher

Beowulf

Beowulf

photographie

Épopée anonyme en langue saxonne, Beowulf (VIII e siècle), qui relate les exploits d'un prince scandinave, fonde une tradition germanique exaltant le surnaturel et la puissance guerrière, et des valeurs chrétiennes incarnées dans la figure du bon souverain.... 

Crédits : British Library/ AKG

Afficher

Brünnhilde

Brünnhilde

photographie

Après un long oubli, la Chanson des Nibelungen (XIIIe siècle) a connu une manière de résurrection à l'époque romantique. Le texte a fait alors l'objet de nombreuses traductions et adaptations. Richard Wagner, enfin, s'en est largement inspiré pour sa... 

Crédits : AKG

Afficher

Serments de Strasbourg

Serments de Strasbourg

photographie

Le 14 février 842, par l'échange des Serments de Strasbourg, Louis le Germanique et Charles le Chauve se promettent assistance contre leur frère aîné Lothaire, désigné empereur par leur père Louis le Pieux. Prononcés, puis rédigés en langues vulgaires, ancêtres... 

Crédits : AKG-Images

Afficher

 Perceval , Chrétien de Troyes

Perceval, Chrétien de Troyes
Crédits : AKG

photographie

Tristan et Iseult

Tristan et Iseult
Crédits : AKG

photographie

Beowulf

Beowulf
Crédits : British Library/ AKG

photographie

Brünnhilde

Brünnhilde
Crédits : AKG

photographie

Serments de Strasbourg

Serments de Strasbourg
Crédits : AKG-Images

photographie