Écrivains coréens


KYUN (1569-1618)

  • Écrit par 
  • Ogg LI
  •  • 204 mots

Ayant réussi au kwa-gǒ, concours pour le recrutement des fonctionnaires civils (1594), puis au djung-si, examen pour la promotion spéciale (1597), Hǒ Kyun occupe d'importantes fonctions : précepteur du prince héritier, gouverneur régional, ambassadeur à la cour impériale chinoise. Au cours de sa carrière, il connaît à plusieurs reprises la disgrâce : à cause […] Lire la suite

KIM MANJUNG (1637-1692)

  • Écrit par 
  • Ogg LI
  •  • 233 mots

Homme de lettres coréen dont le pseudonyme est Sǒ-p'o. Après avoir été ministre du gouvernement coréen (1683), Kim Man-djung fut exilé, en 1689, à cause de la part qu'il prit aux luttes entre les factions politiques. C'est au cours de sa première année d'exil qu'il écrivit, pour consoler sa mère restée loin de lui, Rêve de neuf nuages ( […] Lire la suite

KIM TONG-IN (1900-1951)

  • Écrit par 
  • Ogg LI
  •  • 312 mots

Romancier coréen, Kim Tong-in créa, en février 1919, la revue littéraire Création (Tchang-djo), grâce à laquelle il fit connaître en Corée le réalisme européen. Emprisonné deux fois (1919 et 1941) pour avoir contrevenu à la loi sur les publications, il ne manifesta pourtant aucune tendance politique caractérisée dans ses œ […] Lire la suite

PAK CHONGHWA (1901-1981)

  • Écrit par 
  • Ogg LI
  •  • 236 mots

Poète et romancier coréen, Pak Djong-hoa, ou Chonghwa, créa, en 1922, avec les hommes de lettres coréens Hyon Djin-gǒn (1900-1941) et Ra To-hyang (1902-1927), la revue littéraire Päk-djo (Marée blanche) dans laquelle fut publiée une série de ses poésies, dont nous devons citer l'Éloge de la mort ( […] Lire la suite

PAK KYONG-NI (1926-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 299 mots

Poète et romancière sud-coréenne saluée par la critique internationale, Pak Kyong-ni est l'auteur d'une épopée en vingt et un volumes, Toji (1969-1994, La Terre), relatant l'histoire tumultueuse de la Corée de 1897 à 1945. L'auteur a mis plus de vingt-cinq ans à terminer cet ouvrage, chef-d'œuvre de la littérature coréenne […] Lire la suite

YI KWANGSU (1892-? 1950)

  • Écrit par 
  • Ogg LI
  •  • 314 mots

À la fin du xixe et au début du xxe siècle, les hommes de lettres coréens ont, bien qu'ils aient gardé comme leurs prédécesseurs un esprit moraliste, commencé à adopter les nouvelles techniques littéraires européennes, formant ainsi un mouvement appelé Sin so-sol (Nouveau Roman). Ils manifestent, la plupa […] Lire la suite

YOM SANGSŎP (1897-1963)

  • Écrit par 
  • Ogg LI
  •  • 232 mots

Lorsqu'il sort de prison — il a été condamné pour sa participation au Mouvement pour l'indépendance (1919) — le romancier coréen Yǒm Sang-Sǒp crée, en 1920, la revue littéraire P'ye-hǒ (Ruine) autour de laquelle se réunirent des poètes de la tendance naturaliste comme O Sang-sun (1893-1963), Hoang Sǒk-u (1895-1959), Kim Ok […] Lire la suite