Calvinisme


CALVINISME

  • Écrit par 
  • Jean CADIER, 
  • André DUMAS
  •  • 4 256 mots
  •  • 1 média

Le calvinisme est une doctrine de la gloire de Dieu. « À Dieu seul la gloire », telle est sa devise. Avec une ferveur obstinée, Calvin rappelle sans cesse que Dieu est le Maître tout-puissant du monde et des personnes, et que nos destinées sont entièrement dans sa main. Dans la foi et dans l'obéissance, l'homme reçoit de Dieu, jour après jour, les vocations qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calvinisme/#i_0

CALVIN JEAN (1509-1564)

  • Écrit par 
  • Jean CADIER, 
  • André DUMAS
  •  • 5 344 mots
  •  • 2 médias

On pourrait affirmer que le plus grand réformateur français fut un Réformateur malgré lui. De naturel timide, de santé fragile, porté avant tout à l'étude et vers la tranquillité, il a été conduit par des événements où il voyait la main de Dieu à entreprendre une tâche de conducteur d'hommes et de défenseur d'idées. De là une certaine dureté, une intransigeance qui ont créé autour de lui la légend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-calvin/#i_0

CAMISARDS

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 691 mots

Nom donné aux calvinistes cévenols révoltés à la fin du règne de Louis XIV et qui vient du patois languedocien camiso, chemise, parce qu'ils portaient, dans leurs opérations nocturnes, une chemise blanche sur leurs vêtements pour se reconnaître entre eux. Alors qu'ils paraissaient résignés à abjurer, l'édit de révocation de Fontainebleau (1685) attise leur résistance. Le contex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camisards/#i_0

GENÈVE UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 191 mots

C'est dans une ville où la vie intellectuelle était déjà fort active que fut fondée, en 1559, l'université souhaitée par Calvin. En 1365, à la demande du comte de Savoie, Amédée VI, l'empereur Charles IV avait décidé la création d'une université qui, en fait, ne vit pas le jour. Mais l'enseignement était dispensé dans des collèges dont certains, comme cel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-geneve/#i_0

GUEUX LES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 953 mots
  •  • 1 média

Né de l'opposition sociale, politique et religieuse à l'autorité de Philippe II dans les Flandres et les Pays-Bas du xvie siècle, le mouvement des « gueux » exprime à la fois le mécontentement populaire, responsable de la flambée d'iconoclasme, et les revendications des nobles et des notables calvinistes. Écras […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-gueux/#i_0

HUGUENOTS

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 257 mots

Désignant les calvinistes français, le vocable « huguenot » est doublement d'origine genevoise, puisqu'il est apparu dans cette ville dans les années 1520-1525 par une double dérivation-altération du mot allemand Eidgenossen (les compagnons du serment, désignant les confédérés suisses) et du prénom personnel Hugues synthétisés en « eignots ». À Genève, en effet, le parti de l'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huguenots/#i_0

RÉFORME

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 8 493 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La Réforme calvinienne »  : […] La Réforme éveilla très tôt de profonds échos dans les pays francophones. Dès 1519, les ouvrages de Luther étaient vendus à Paris. L'évangélisme diffusé par le cénacle de Meaux, que protégeait l'évêque Briçonnet, s'ouvrait à l'influence de Wittenberg, des villes suisses et de Bucer.Calvin exerça son activité à la fois à Genève et auprès des huguenots franç […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reforme/3-la-reforme-calvinienne/