Sciences de la vie: personnalités, xixe s.


ARSONVAL ARSÈNE D' (1851-1940)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 398 mots

Médecin, biologiste et physicien français, d'Arsonval a fait ses études au lycée impérial de Limoges, puis au collège Sainte-Barbe à Paris. Il se destinait à la médecine lorsqu'il fit la rencontre de Claude Bernard dont il devint le préparateur (1873-1878). De 1882 à 1910 il dirigea le laboratoire de biophysique du Collège de France à Paris, puis le nouveau laboratoire de Nogent-sur-Marne dont il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arsene-d-arsonval/#i_0

BAER KARL ERNST VON (1792-1876)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 695 mots

Naturaliste russe, Karl Ernst von Baer domina la science de son époque et fut l'un des pionniers de l'embryologie moderne. Né en Estonie d'une famille prussienne, il étudie la médecine à l'université de Dorpat (actuellement Tartu), passe sa thèse en 1814, puis voyage durant trois ans (Vienne, Berlin) pour parfaire ses connaissances. En Allemagne (Würzbur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-ernst-von-baer/#i_0

BALFOUR FRANCIS MAITLAND (1851-1882)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 238 mots

Embryologiste anglais qui, après des études au Trinity College de Cambridge, entre en 1872 dans le laboratoire du physiologiste Foster, puis va travailler sur l'embryologie des élasmobranches à la Stazione zoologica de Naples. De retour à Trinity College, Balfour est nommé assistant d'embryologie, puis directeur du laboratoire de morphologie. Ses recherc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-maitland-balfour/#i_0

BAUDIN NICOLAS (1754-1803)

  • Écrit par 
  • Jacqueline GOY
  •  • 571 mots

Navigateur et naturaliste français, commandant de l'expédition aux Terres australes.Né à Saint-Martin-de-Ré le 17 février 1754, Nicolas Baudin intègre la marine en 1775, prend part à la guerre d'indépendance américaine puis démissionne et navigue pour lui. En 1786, il commerce avec l'île Maurice et, développant une méthode de transport qui garantit la survie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-baudin/#i_0

BEHRING EMIL ADOLF VON (1854-1917)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 477 mots
  •  • 1 média

Médecin et bactériologiste allemand, l'un des fondateurs de la sérothérapie. Né à Hansdorf (Prusse-Orientale), von Behring s'inscrit en 1874 à l'École de médecine militaire de Berlin et il obtient son doctorat de médecine en 1878. Deux ans plus tard, il est médecin militaire à Posen, puis médecin d'état-major à Bonn (1887). Il est nommé à l'Académie militaire de médecine de Berlin, puis professeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emil-adolf-von-behring/#i_0

BEKHTEREV VLADIMIR MIKHAÏLOVITCH (1857-1927)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 296 mots

Neurophysiologiste et psychiatre russe qui a étudié les structures cérébrales et analysé les réflexes conditionnés.Bekhterev, né à Sorali, dans la région de Vyatka (actuellement Kirov) obtient le doctorat de l'Académie médicochirurgicale de Saint-Pétersbourg en 1881, puis approfondit ses connaissances au cours des quatre années suivantes, dans plusieurs universités. En 1885, rentré en Russie, il e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-mikhailovitch-bekhterev/#i_0

BELL sir CHARLES (1774-1842)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 375 mots

Anatomiste écossais dont les travaux sur le système nerveux ont marqué dans l'histoire de la physiologie une date aussi importante que celle de la découverte de la circulation du sang par Harvey. Charles Bell étudie l'anatomie sous la direction de son frère cadet, le chirurgien John Bell. Admis en 1799 au Royal College of Surgeons, sa carrière à Édimbourg, sa ville natale, est entravée par les jal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bell-sir-charles/#i_0

BERNARD CLAUDE (1813-1878)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 4 128 mots

Xavier Bichat (1771-1802) donnait encore la prédominance à l'anatomie sur la physiologie puisqu'il attribuait une fonction différente à chacun des tissus de l'organisme. Claude Bernard montra qu'une même fonction (la respiration, par exemple) peut se retrouver dans plusieurs tissus et qu'inversement une seule fonction (la digestion, par exemple) peut met […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-bernard/#i_0

BERNARD NOËL (1874-1911)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 425 mots

Botaniste français. Né à Paris, Noël Bernard a consacré sa très brève existence à l'étude des phénomènes de symbiose entre les orchidées et les micro-organismes endotrophes.Il démontra que la germination des graines des orchidées ne pouvait avoir lieu qu'à la suite de l'infestation de leurs tissus par des symbiotes spécifiques de cette famille (ceux-ci sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noel-bernard/#i_0

BERTRAND GABRIEL (1867-1962)

  • Écrit par 
  • Jean LAVOLLAY
  •  • 1 096 mots

Chimiste français, Gabriel Bertrand fut, sans doute, parmi les savants de son époque, celui dont les travaux ont, depuis Pasteur, exercé le plus d'influence dans les domaines les plus divers en raison de leurs incidences en chimie, en physiologie, en médecine, en hygiène et en agriculture.Distingué comme un remarquable chimiste par Frémy, Gabriel Bertrand s'inscrit à l'École supérieure de pharmaci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-bertrand/#i_0

BICHAT MARIE FRANÇOIS XAVIER (1771-1802)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 312 mots

Après avoir étudié l'anatomie et la chirurgie sous la direction de M. A. Petit, chirurgien en chef à l'hôtel-Dieu de Lyon, Bichat n'obtint pas le titre de docteur en médecine ; il exerça cependant, de 1791 à 1793, les fonctions de chirurgien militaire. Redevenu civil, il se rendit à Paris en 1793 et devint l'élève p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-francois-xavier-bichat/#i_0

BONNIER GASTON (1853-1922)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 357 mots

Botaniste français, Gaston Bonnier entre à l'École normale supérieure en 1873, y devient préparateur, maître de conférences, puis directeur du laboratoire de recherches (1886). En 1887, élu à la chaire de botanique à la Sorbonne, il en dirige le laboratoire de recherches, mais, devant l'exiguïté des locaux, il obtient en 1890 la création et la direction du laboratoire de biologie végétale de Fonta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-bonnier/#i_0

BORDET JULES (1870-1961)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 437 mots

Les recherches de Bordet sur la destruction des bactéries et des globules rouges dans le sérum sanguin, effectuées à l'Institut Pasteur, à Paris (1894-1901), sont généralement considérées comme constituant les débuts de la sérologie. En 1895, il montra que deux facteurs existant dans le sérum sont responsabl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-bordet/#i_0

BOUSSINGAULT JEAN-BAPTISTE (1802-1887)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE
  •  • 739 mots

Chimiste et agronome français.Né à Paris le 2 février 1802, Jean-Baptiste Boussingault quitte le lycée Impérial (Louis-le-Grand) en seconde et suit alors les cours publics que les plus grands savants de l'époque (Cuvier, Gay-Lussac, Thénard) dispensaient librement dans les établissements du quartier Latin. C'est ainsi qu'il apprit les rudiments de la minéralogie, de la géologie, de la chimie et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-boussingault/#i_0

BROCA PAUL (1824-1880)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 681 mots
  •  • 1 média

Créateur de la chirurgie moderne du cerveau et fondateur de l'anthropologie,né à Sainte-Foy-la-Grande (Gironde). Paul Broca étudie la médecine à Paris en 1841, soutient sa thèse de doctorat en 1849. Agrégé en 1853, il est alors chirurgien des hôpitaux et obtient, en 1867, la chaire de pathologie externe à la fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-broca/#i_0

BRONGNIART ADOLPHE THÉODORE (1801-1876)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 348 mots

Botaniste français et principal fondateur de la paléobotanique. Né à Paris, il est le fils du minéralogiste Alexandre Brongniart.Appliquant à la classification des plantes fossiles la méthode qu'avait utilisée Cuvier pour le règne animal, Brongniart utilise l'anatomie et l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolphe-theodore-brongniart/#i_0

BROWN-SÉQUARD CHARLES ÉDOUARD (1817-1894)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 329 mots

Physiologiste et neurologue, pionnier de l'endocrinologie et de la neurophysiologie, Brown-Séquard fut parmi les premiers à étudier la physiologie de la moelle épinière. Il décrivit notamment un syndrome qui porte son nom (il correspond à l'hémisection médullaire, dont les effets ont permis d'analyser le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-edouard-brown-sequard/#i_0

BRÜCKE ERNST WILHELM VON (1819-1892)

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 326 mots

Ayant enseigné l'anatomie à Berlin (1846), sa ville natale, puis à Königsberg (1848) et enfin à Vienne (1849), où il se fixa définitivement, Ernst Wilhelm von Brücke fut un des fondateurs de l'anatomie microscopique (histologie) et de la physiologie, et ses travaux personnels ont porté sur la physiologie des sensations : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-wilhelm-von-brucke/#i_0

BUCHNER EDUARD (1860-1917)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 492 mots
  •  • 1 média

Chimiste allemand né à Munich et mort à Focṣani (Roumanie). Eduard Buchner effectue ses études de chimie à Munich sous la direction d'Adolf von Baeyer. Sous l'influence de son frère Hans, qui deviendra un bactériologiste connu, il s'intéresse à l'étude de la fermentation alcoolique, mais ses recherches sont d'abord orientées vers la chimie organique. Il soutient son doctorat en 1888, devient assis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eduard-buchner/#i_0

CAJAL SANTIAGO RAMON Y (1852-1934)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 426 mots

Biologiste espagnol, né en 1852 à Petilla (Aragon), mort en 1934 à Madrid, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1906 pour ses travaux sur l'organisation du système nerveux. Il partage ce prix avec l'Italien Camillo Golgi.Diplômé de médecine puis professeur auxiliaire d'anatomie à l'université de Saragosse (1873-1875), Cajal est promu successivement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cajal-ramon-y/#i_0

CANDOLLE AUGUSTIN PYRAME DE (1778-1841)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 596 mots

Botaniste suisse, né à Genève dans une famille protestante d'origine française, exilée avant l'édit de Nantes, Candolle fait ses études au collège Calvin. Parce qu'il refuse d'entrer dans la magistrature comme son père, et souhaite herboriser (en 1797 il découvre, dans le Jura, Reticularia rosea), sa famille l'engage à devenir médecin. En 1798, il vient dans ce but à Paris, mai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustin-pyrame-de-candolle/#i_0

CHAUVEAU AUGUSTE (1827-1917)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 335 mots

Vétérinaire lyonnais, Auguste Chauveau, en collaboration avec Marey, a étudié la circulation du sang et inventé divers appareils : un manomètre enregistreur à inscription horizontale, un sphygmographe, un hémodromographe. Il a étudié également la glycogenèse (il montre que le sucre est détruit dans les parenchymes) et le système nerveux (innervation de l'œsophage). Il a créé pour ses expériences s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-chauveau/#i_0

COHN FERDINAND JULIUS (1828-1898)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 711 mots

Ferdinand Cohn, naturaliste allemand et botaniste, considéré comme un des fondateurs de la bactériologie est né le 24 janvier 1828, dans le ghetto de Breslau (actuellement Wrocław, en Pologne), en Silésie alors prussienne. C'était le premier des trois fils d'un marchand juif, qui ne s'intéressa guère à l'éducation de son pourtant très précoce aîné, don […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-julius-cohn/#i_0

COPE EDWARD DRINKER (1840-1897)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 362 mots

Paléontologiste américain. Après avoir enseigné à Haverford College de 1864 à 1867, Edward Cope consacre plus de vingt années de sa vie à des expéditions scientifiques dans l'Amérique du Nord et l'Amérique centrale ; ces expéditions permettent à Cope de réunir une extraordinaire collection de fossiles et de donner une classification de base pour les poisson […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-drinker-cope/#i_0

CUVIER GEORGES (1769-1832)

  • Écrit par 
  • Jean PIVETEAU
  •  • 2 197 mots
  •  • 7 médias

Toute science étant le fruit d'une longue gestation, on ne peut dire que Cuvier soit l'unique fondateur de l'anatomie comparée et de la paléontologie des Vertébrés. C'est pourtant à partir de ses travaux que ces deux domaines de l'histoire naturelle se sont aff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-cuvier/#i_0

DANA JAMES DWIGHT (1813-1895)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 311 mots

Naturaliste et géologue américain né à Utica et mort à New Haven (Connecticut), James D. Dana a contribué à la recherche dans de nombreux domaines : il a publié plusieurs ouvrages de zoologie et il a effectué des travaux complets sur les coraux du Pacifique. En géologie, ses recherches sont marquées par les études qu'il fit en minéralogie et en chimie, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-dwight-dana/#i_0

DARWIN CHARLES ROBERT (1809-1882)

  • Écrit par 
  • Charles BOCQUET, 
  • Universalis
  •  • 3 142 mots
  •  • 2 médias

Bien que la notion de devenir, connaturelle à l'esprit humain, n'ait pas manqué, dans l'Antiquité même, d'être appliquée aux espèces vivantes – notamment par Anaximandre de Milet (vie s. av. J.-C.) et par quelques Pères de l'Église, tel saint Augustin –, le fixisme a constitué pendant des siècles la pensée offic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-robert-darwin/#i_0

DARWIN (C. R.) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 401 mots

1809 Naissance, le 12 février, de Charles Robert Darwin à Shrewsbury dans le Shropshire en Angleterre. Cette même année paraît la Philosophie zoologique de Lamarck.1825-1827 Il suit des études de médecine à l'université d'Édimbourg.1828-1831 Il poursu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/darwin-c-r-reperes-chronologiques/#i_0

DE VRIES HUGO (1848-1935)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 430 mots

Après des études à Leyde où il obtint son doctorat en 1870, et un séjour en Allemagne, De Vries fut nommé professeur de botanique à l'université d'Amsterdam (1878-1918). En 1866, il isola des variétés sauvages de l'herbe aux ânes (Œnothera lamarckiana) qui différaient considérablement de l'espèce cultivée. Considérant ces variétés comme un exemple de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hugo-de-vries/#i_0

DRIESCH HANS (1867-1941)

  • Écrit par 
  • Jane M. OPPENHEIMER
  • , Universalis
  •  • 820 mots

Biologiste et philosophe allemand né le 28 octobre 1867 à Bad Kreuznach en Prusse, mort le 16 avril 1941 à Leipzig.Fils d'un riche marchand d'or de Hambourg, Hans Adolf Eduard Driesch tient peut-être de sa mère, qui hébergeait à la maison toutes sortes d'animaux, son goût pour la zoologie.Hans Driesch fréquente plusieurs universités (à Hambourg, Fribourg et Iéna) où il étudie la zoologie, la chimi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-driesch/#i_0

DUJARDIN FÉLIX (1801-1860)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 657 mots

Naturaliste français, né à Tours dans une famille d'horlogers, dont il hérite sans doute son habileté et sa remarquable dextérité manuelle. Il échoue au concours d'entrée à Polytechnique, étudie la peinture avec François Gérard et se passionne pour l'histoire naturelle. Pour vivre, il est bibliothécaire à Tours et, lorsqu'en 1826 un enseignement d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-dujardin/#i_0

DUTROCHET RENÉ JOACHIM HENRI (1776-1847)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 347 mots

Physiologiste qui découvrit en 1827 le phénomène d'osmose (passage de solvant à travers une membrane semi-perméable) et fut le premier à reconnaître l'importance de la chlorophylle lors de l'utilisation du dioxyde de carbone par les cellules végétales (1837).Fils d'un riche gentilhomme ruiné par la Révolution française, Dutrochet combattit dans les rangs des royalistes dans le Maine et, ayant été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-joachim-henri-dutrochet/#i_0

EHRENBERG CHRISTIAN GOTTFRIED (1795-1876)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 465 mots

Naturaliste allemand né le 19 avril 1795 à Delitzsch (Saxe), mort le 27 juin 1876 à Berlin.Christian Gottfried Ehrenberg étudie à l'université de Berlin où il obtient son doctorat en médecine en 1818 et effectua la majeure partie de sa carrière. De 1820 à 1825, sous les auspices de cette université et de l'Académie des sciences de Prusse, il participe à une expédition en Égypte, en Libye, au Souda […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-gottfried-ehrenberg/#i_0

EHRLICH PAUL (1854-1915)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 687 mots
  •  • 1 média

Savant allemand, prix Nobel de médecine (1908), qui a largement contribué à la naissance ou au développement de nombreuses disciplines biologiques telles que l'hématologie, l'immunologie, la chimiothérapie, la pharmacologie et la cancérologie. Né en Silésie, neveu d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-ehrlich/#i_0

FLOURENS PIERRE (1794-1867)

  • Écrit par 
  • Jean BANCAL
  •  • 350 mots

Physiologiste français dont le nom reste attaché à une série d'expériences importantes et précises. Docteur en médecine de la faculté de Montpellier à dix-neuf ans, Flourens vient à Paris travailler avec Cuvier, qui présente en 1822 à l'Académie des sciences les travaux fondamentaux de Flourens sur les fonctions des nerfs : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-flourens/#i_0

GEOFFROY SAINT-HILAIRE ÉTIENNE (1772-1844)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 1 002 mots

Destiné à l'Église, Geoffroy Saint-Hilaire étudie au collège de Navarre à Paris. Il s'y lie avec le professeur de latin, Haüy, minéralogiste et botaniste passionné, ami de Daubenton, de Lavoisier et de Berthollet. La Révolution brise sa carrière ecclésiastique, mais, attiré par les sciences naturelles, Geoffroy Saint-Hilaire, fréquente les cours de Jussieu et de Daubenton. Ce dernier le fait nomme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-geoffroy-saint-hilaire/#i_0

GOLGI CAMILLO (1843-1926)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 417 mots

Médecin et cytologiste italien, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1906 (conjointement à l'histologiste espagnol Santiago Ramon y Cajal) pour ses explorations de la structure fine du système nerveux central.Camillo Golgi est né le 7 juillet 1843, à Corteno, en Italie. Alors qu'il exerce comme médecin dans un asile pour incurables à Abbiategrasso (Italie, 1872-1875) et bien qu'il ne dispose q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camillo-golgi/#i_0

HAECKEL ERNST HEINRICH (1834-1919)

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 1 745 mots
  •  • 2 médias

Zoologiste allemand connu en particulier pour ses travaux sur les liens entre embryologie et évolution, Ernst Haeckel a joué un rôle considérable dans la pensée scientifique de la seconde moitié du xixe siècle, non seulement par les recherches qu’il a entreprises, ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haeckel-ernst-heinrich-1834-1919/#i_0

HALL JAMES (1811-1898)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 302 mots

Géologue et paléontologue américain, J. Hall a établi les fondements de la stratigraphie du Paléozoïque des États-Unis et décrit les faunes de cette époque. C'est le précurseur des Geological Surveys des États-Unis et le fondateur des Congrès géologiques internationaux dont il organisa le premier à Paris en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-hall/#i_0

HELMHOLTZ HERMANN LUDWIG FERDINAND VON (1821-1894)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BRETEAU
  •  • 1 984 mots
  •  • 2 médias

Il n'est guère de domaines des sciences de la nature auxquels Helmholtz n'ait consacré quelque recherche. On pourrait répéter à son endroit ce qu'il disait lui-même de Friedrich von Humboldt dans sa célèbre conférence inaugurale du colloque scientifique d'Innsbruck (Sur le but et les progrès de la science de la Nature, 1869) : « Il avait réussi à dominer toutes les sciences de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-ludwig-ferdinand-von-helmholtz/#i_0

HOPPE-SEYLER ERNST FELIX (1825-1895)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 186 mots

Médecin allemand, Ernst Felix Immanuel Hoppe-Seyler est né le 26 décembre 1825 à Freyburg-sur-l'Unstrut (Saxe). Il a tenté d'instaurer la chimie physiologique (biochimie) comme discipline universitaire.Il fut le premier à obtenir de la lécithine pure et introduisit le terme « protéide », aujourd'hui devenu protéine. Il contribua aussi à des études sur le méta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-felix-hoppe-seyler/#i_0

HUXLEY THOMAS HENRY (1825-1895)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 530 mots
  •  • 1 média

Zoologiste anglais qui s'est, en outre, profondément intéressé aux problèmes de l'enseignement. Autodidacte depuis l'âge de huit ans, Thomas Huxley réussit néanmoins à étudier la médecine au Charing Cross Hospital (1842), puis s'embarque pour cinq ans comme chirurgien en second sur la frégate Rattlesnake qui patrouille dans le Pacifique austral et l'océan Indien. Durant ce voya […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-henry-huxley/#i_0

JENNER EDWARD (1749-1823)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 657 mots
  •  • 1 média

Après avoir étudié la chirurgie chez D. Ludlow près de Bristol (1765), et la médecine à Londres (1770), Jenner devient l'élève du chirurgien et naturaliste J. Hunter. Celui-ci, comprenant son intérêt pour l'histoire naturelle, le charge, en 1771, de classer les collections rapportées des mers du Sud par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-jenner/#i_0

KOCH ROBERT (1843-1910)

  • Écrit par 
  • Jean BRETEY, 
  • Universalis
  •  • 1 703 mots
  •  • 1 média

Le médecin allemand Robert Koch est l'un des créateurs de la bactériologie médicale. Il est né le 11 décembre 1843 à Clausthal, en Basse-Saxe, où son père était ingénieur des mines. À partir de 1862, le jeune homme étudie la médecine à l'université de Göttingen. Diplômé en 1866, il exerce comme généraliste dans diverses localités avant de servir en qua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-koch/#i_0

KOSSEL LUDWIG KARL MARTIN LEONHARD ALBRECHT (1853-1927)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 267 mots

Physiologiste allemand, né en 1853 à Rostock, mort en 1927 à Heidelberg. Albrecht Kossel est lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine en 1910 pour « sa contribution à la connaissance de la chimie de la cellule et en particulier pour ses travaux sur les protéines et les substances nucléiques ».Médecin diplômé (1878) des universités de Strasbourg et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-karl-martin-leonhard-albrecht-kossel/#i_0

LAMARCK (J.-B. de) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 467 mots

1744 Naissance, le 1er août, de Jean-Baptiste-Pierre-Antoine de Monet, chevalier de La Marck (dit Lamarck) à Bazentin-le-Petit (Somme).1778 Lamarck publie la Flore française. Cet ouvrage sera réimprimé en 1795 puis remanié en 1805 par A.-P. de Candolle qui en publiera une dernière édition augmentée en 1815 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamarck-j-b-reperes-chronologiques/#i_0

LAMARCK JEAN-BAPTISTE DE MONET chevalier DE (1744-1829)

  • Écrit par 
  • Charles BOCQUET, 
  • Pietro CORSI
  •  • 3 189 mots
  •  • 1 média

Plus que tout autre, et peut-être dans la mesure même où il fut passionnément contesté, Lamarck doit être considéré comme le fondateur de la biologie. Avant de proposer, en 1802, de désigner sous ce nom la science des êtres vivants, il s'était en effet attaché à en délimiter les contours et à en dégager les lois générales.Reprenant à son compte la conception linnéenne des trois règnes superposés ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamarck-jean-baptiste-de-monet-de/#i_0

LAPICQUE LOUIS (1866-1952)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 660 mots

Physiologiste français qui, par ses travaux sur le système nerveux, a largement contribué au développement de la neurologie. Fils d'un vétérinaire d'Épinal, il étudie au collège de cette ville, puis à Paris. Docteur en médecine (1895), docteur ès science (1897), il devient préparateur puis chef de clinique à la faculté de médecine de Paris et commence ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-lapicque/#i_0

LOEB JACQUES (1859-1924)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 453 mots

Ayant obtenu un doctorat en médecine à l'université de Strasbourg (1884), Loeb commença des recherches de biologie à l'université de Würzburg (1886-1888), puis à Strasbourg et à Naples. En 1891, il s'installa aux États-Unis, enseignant successivement à Bryn Mawr College (Penn.), à l'université de Chicago et à l'université de Californie ; en 1910, il devint membre de l'Institut Rockefeller pour la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-loeb/#i_0

LUDWIG CARL FRIEDRICH WILHELM (1816-1895)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 333 mots

Professeur de physiologie dans les universités de Marburg (1846-1849), Zurich (1849-1855), Vienne (1855-1865) et Leipzig (1865-1895), Ludwig est surtout connu pour ses études sur le système cardio-vasculaire. Il inventa en 1847 un appareil connu sous le nom de kymographion (hémodynanomètre) pour enregistrer les modifications de la pression sanguine artérielle, en 1867 un stromuhr ou flux-mètre, po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-friedrich-wilhelm-ludwig/#i_0

MACH ERNST (1838-1916)

  • Écrit par 
  • Michel PATY
  •  • 4 144 mots
  •  • 1 média

Physicien préoccupé en même temps de la critique historique des concepts physiques et des phénomènes de psychophysiologie des sensations, Mach a fourni une œuvre scientifique importante à la jonction de plusieurs disciplines, mais souvent mal perçue de ses contemporains en raison de sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-mach/#i_0

MAGENDIE FRANÇOIS (1783-1855)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 677 mots

Médecin français, un des pionniers de la physiologie expérimentale. Son père, chirurgien renommé de Bordeaux, vient à Paris avec son fils au début de la Révolution ; mais, passionné par les idées nouvelles, il ne s'occupe guère de l'éducation de l'enfant. Celui-ci est assez brillant pour entreprendre ses études médicales à seize ans et faire partie, à dix-neuf ans, de la seconde promotion de l'int […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-magendie/#i_0

MAREY ÉTIENNE-JULES (1830-1904)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 694 mots
  •  • 3 médias

Médecin et physiologiste français qui a perfectionné la méthode graphique pour l'enregistrement de l'activité physiologique. Né à Beaune, Marey étudie à Dijon et vient à Paris en 1850 s'inscrire à la faculté de médecine. Interne à l'hôpital Cochin (1854), il se passionne pour la physique et travaille en 1857 sur l'élasticité artérielle et la propagation des ondes dans les liquides. Sa thèse, en 18 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-jules-marey/#i_0

MATTEUCCI CARLO (1811-1868)

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 889 mots
  •  • 1 média

Physicien et homme politique italien, Carlo Matteucci a surtout étudié l’électricité chez les animaux. Ses travaux font de lui l’un des fondateurs de l’électrophysiologie, science qui étudie les activités électriques chez les êtres vivants. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-matteucci/#i_0

MENDEL GREGOR JOHANN (1822-1884)

  • Écrit par 
  • Jacques PIQUEMAL
  •  • 2 091 mots
  •  • 2 médias

Comme un certain nombre de botanistes de son époque, Mendel était prêtre ; mais il ne faut pas l'imaginer comme un pur amateur cloîtré dans quelque monastère puisqu'il sera, en 1862, l'un des fondateurs de la Société des naturalistes (Naturforschender Verein) de Brünn.L'absence de tout tâtonnement dans ses expériences sur l'hybridation, comme l'exception […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregor-johann-mendel/#i_0

METCHNIKOV ILIA ILITCH ou ÉLIE (1845-1916)

  • Écrit par 
  • Jérôme PIERREL
  •  • 1 096 mots
  •  • 1 média

Zoologiste et immunologiste d’origine russe, Ilia (ou Ilya) Ilitch Metchnikov, francisé en Élie Metchnikoff, est surtout connu pour avoir montré l’existence de l’immunité cellulaire, plus tard appelée « immunité innée » ou « immunité non spécifique ». Il s’est opposé à ceux qui, comme Paul Ehrlich, ont soutenu que l’immunité était une propriété du liqui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metchnikov-ilia-ilitch-ou-elie/#i_0

MEYER HERMANN VON (1801-1869)

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 738 mots
  •  • 1 média

Paléontologue allemand, Hermann von Meyer est connu notamment pour avoir donné le nom d’Archaeopteryx(du grec archaios, « ancien », et pteryx, « aile ») à l’un des plus célèbres vertébrés fossiles, considéré par certa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-von-meyer/#i_0

MIVART SAINT GEORGE JACKSON (1827-1900)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 309 mots

Comme il est catholique romain (il s'est converti en 1844), l'Anglais Mivart ne peut s'inscrire au barreau en 1851 et il s'oriente vers les études médicales, qu'il termine à St. Mary's College d'Oscott. Il est maître assistant à l'hôpital d'Oscott (1862-1874), puis professeur de biologie au Catholic University College de Londres. De 1890 à 1893, il enseigne la philosophie de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-george-jackson-mivart/#i_0

MORTON WILLIAM THOMAS GREEN (1819-1868)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 547 mots
  •  • 1 média

William Thomas Green Morton, dentiste américain, est connu pour avoir montré en 1846 que l’on pouvait pratiquer des interventions chirurgicales dentaires sans douleur grâce à l’effet anesthésiant des vapeurs d’éther. Morton est né le 9 août 1819 dans une famille d’agriculteurs de Charlton, dans le Massachusetts. Il a pratiqué divers métiers avant d’accéder, en 1840, à l’école de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-thomas-green-morton/#i_0

MÜLLER JOHANNES (1801-1858)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 416 mots

L'un des plus illustres physiologistes allemands du xixe siècle. Johannes Müller forma les premiers anatomo-pathologistes et physiologistes de l'Allemagne de cette époque : Du Bois-Reymond, Helmholtz, Virchow, Henle, Haeckel, Schwann...Attiré d'abord par la théologie, il s'oriente ensuite vers la médecine, en reçoit les grades à Bonn en 1823 avec une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-muller/#i_0

NIGHTINGALE FLORENCE (1820-1910)

  • Écrit par 
  • E. Ashworth UNDERWOOD
  •  • 974 mots

Infirmière britannique née le 12 mai 1820 à Florence (Italie), morte le 13 août 1910 à Londres.Issue d'une famille aisée, Florence Nightingale reçoit de son père une éducation complète et fait bientôt preuve d'esprit d'indépendance. Ses parents refusent qu'elle s'initie aux soins infirmiers en travaillant dans un hôpital et la persuadent d'étudier les rapports parlementaires sur les questions de s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/florence-nightingale/#i_0

NOCARD EDMOND (1850-1903)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 623 mots

Vétérinaire français. Après de brillantes études à l'École vétérinaire de Maisons-Alfort (1868-1873), il est nommé, à la fin de 1873, chef de clinique de la chaire de pathologie interne et externe à Alfort, puis professeur de pathologie chirurgicale, lorsqu'en 1878 cette chaire est dédoublée. Il introduit l'anesthésie au chloral, par voie intraveineuse, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmond-nocard/#i_0

ORBIGNY ALCIDE DESSALINES D' (1802-1857)

  • Écrit par 
  • Jacques PHILIPPON
  •  • 383 mots

Appartenant à une famille de scientifiques qui participa à la grande révolution scientifique du xixe siècle, Alcide d'Orbigny est né à Couëron (Loire-Atlantique). Jeune, il voyage à travers l'Amérique du Sud, qu'il explore de 1826 à 1834. Il se lance alors dans l'étude des fossiles ; son activité dans ce domaine est immense, surtout dans la descriptio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orbigny-alcide-dessalines-d/#i_0

PALLAS PETER SIMON (1741-1811)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 258 mots

Le naturaliste et explorateur allemand Peter Simon Pallas est né à Berlin le 22 septembre 1741. Après des études de médecine à Halle, Göttingen et Leyde, il étudie les animaux marins en collection à Leyde et à Londres, et fait paraître en 1766 une importante classification des coraux et des éponges. En 1767, il est invité par l'Académie des sciences de Saint-Pétersbourg et découvre la Russie. Il y […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-simon-pallas/#i_0

PANDER CHRISTIAN HEINRICH (1794-1865)

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 1 041 mots
  •  • 1 média

Biologiste russe de culture allemande, Christian Heinrich Pander fut l’auteur d’une des plus importantes découvertes de l’embryologie moderne, celle des feuillets embryonnaires (ou germinatifs), structures membraneuses de l’embryon précoce à partir desquelles se développent tous les tissus et organes d’un organisme animal pluricellulaire. Il proposa également […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-heinrich-pander/#i_0

PASTEUR LOUIS (1822-1895)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 6 453 mots
  •  • 2 médias

Pasteur est l'un des fondateurs de la biologie moderne, telle qu'elle s'est développée au xxe siècle. Son œuvre scientifique est à l'origine de quelques-unes des disciplines majeures des sciences de la vie : biochimie métabolique, microbiologie générale, étude des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-pasteur/#i_0

PAVLOV IVAN PETROVITCH (1849-1936)

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 2 164 mots

Pavlov, dont le nom reste attaché à la découverte des réflexes conditionnels, a été véritablement l'initiateur des recherches sur ce qu'il a appelé la « physiologie de l'activité nerveuse supérieure », et, à ce titre, son influence a été grande chez les physiologistes. Au XVe Congrès international de physiologie qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-petrovitch-pavlov/#i_0

PERRIER EDMOND (1844-1921)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 267 mots

Zoologiste français qui se spécialisa dans l'étude de la faune marine. Reçu en 1864 à l'École normale supérieure et à Polytechnique, Edmond Perrier choisit cette dernière, mais Pasteur lui demande d'entrer dans son laboratoire de la rue d'Ulm. Docteur ès sciences en 1869, il enseigne quelque temps au lycée d'Agen, puis à Paris au Muséum d'histoire natu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmond-perrier/#i_0

POUCHET FÉLIX-ARCHIMÈDE (1800-1872)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 523 mots

Fils de Luis Ezechias Pouchet, révolutionnaire militant et réformateur local des prisons en y introduisant le travail, Félix-Archimède Pouchet mérite mieux que sa réputation d'avoir défendu contre Pasteur la théorie de la génération spontanée des êtres vivants à partir de la matière inorganique. Formé à la médecine à Paris auprès de Broussais et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-archimede-pouchet/#i_0

PURKINJE JAN EVANGELISTA (1787-1869)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 177 mots

Né à Libochovice, en Bohême, en 1787, le physiologiste, Jan Evangelista Purkinje a enseigné à l'université de Prague avant d'accepter la chaire de physiologie et pathologie à Breslau, en Prusse (1823-1850). Il y créa le premier laboratoire de physiologie. C'est là qu'il devait entreprendre ses nombreux travaux d'histologie grâce à l'utilisation du microto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-evangelista-purkinje/#i_0

RASPAIL FRANÇOIS VINCENT (1794-1878)

  • Écrit par 
  • Pierre GUIRAL
  •  • 576 mots

Né à Carpentras, séminariste à Avignon, le jeune François Vincent Raspail prend parti pour Napoléon lors des Cent-Jours ; il ne lui reste plus, après Waterloo, qu'à quitter le pays pour venir étudier les sciences naturelles à Paris. Dès lors, toute sa vie sera consacrée à une double activité scientifique et politique, qu'il n'acceptera jamais de dissocier.Le principal titre de gloire du savant ser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-vincent-raspail/#i_0

REMAK ROBERT (1815-1865)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 365 mots

Embryologiste et neurologue prussien, né le 26 juillet 1815 à Posen, en Prusse (auj. Poznañ, Pologne), mort le 29 août 1865 à Bad Kissingen, en Bavière (Allemagne).Robert Remak fait ses études à l'université de Berlin sous la direction de l'éminent physiologiste Johannes Müller. Il obtient son doctorat en médecine en 1838 et découvre, dans le cadre d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-remak/#i_0

RICHET CHARLES (1850-1935)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 751 mots
  •  • 1 média

Physiologiste français, apôtre du pacifisme et l'un des pionniers de l'aviation. Fils d'un chirurgien célèbre, interne en médecine en 1872, Charles Richet travaille dans le laboratoire de Berthelot et dans celui de Marey au Collège de France avant d'entrer dans celui de Vulpian. Agrégé de physiologie (1878) et docteur ès sciences, il obtient, en 1887, la chaire de physiologie à la faculté de médec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-richet/#i_0

ROUX ÉMILE (1853-1933)

  • Écrit par 
  • Pierre NICOLLE
  •  • 574 mots

Après avoir étudié la médecine à Clermont-Ferrand et à Paris et tenu un poste d'aide de clinique à l'Hôtel-Dieu, Émile Roux s'initie à la pratique médicale auprès des malades, et à la chimie biologique dans le laboratoire de l'hôpital. Collaborateur de Pasteur, le chimiste Émile Duclaux fait appel à Roux comme clinicien pour l'étude des maladies virulentes menée à l'École normale.Bientôt conquis p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-roux/#i_0

ROUX WILHELM (1850-1924)

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 362 mots

Zoologiste allemand qui, en s'efforçant de découvrir comment la structure et les fonctions des organes et des tissus se trouvaient déterminées dès la fécondation de la cellule-œuf, devint un fondateur de l'embryologie expérimentale. Élève du biologiste Ernst Haeckel, Roux étudia les sciences à Iéna, à Berlin et à Strasbourg. Il fut assistant à l'Institut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-roux/#i_0

SACHS JULIUS VON (1832-1897)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 203 mots

Botaniste allemand. Né à Breslau dans une famille pauvre, Julius von Sachs suit l'enseignement de Jan Evangelista Purkinje (1787-1869) en physiologie à l'université de Prague où il obtient en 1856 son doctorat. Il devient en 1868 professeur de botanique à l'université de Würzbourg, poste qu'il occupera jusqu'à sa mort en 1897.Sachs a étudié […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julius-von-sachs/#i_0

SAUSSURE NICOLAS THÉODORE DE (1767-1845)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 434 mots

Chimiste et physiologiste suisse, d'origine française, qui appliqua le premier la méthode expérimentale à l'étude de la respiration et de la nutrition végétale. Nicolas de Saussure accompagne très jeune son père, Horace Bénédict de Saussure, dans ses voyages et participe à ses travaux. Nommé professeur de minéralogie et de zoologie à Genève en 1802, il s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-theodore-de-saussure/#i_0

SCHIMPER WILHELM PHILIPP (1808-1880)

  • Écrit par 
  • Monique DESHAIRES
  •  • 205 mots

Né à Dossenheim (Bas-Rhin), Wilhelm Philipp Schimper étudia d'abord la théologie protestante, puis se tourna vers les sciences naturelles. Nommé auxiliaire au musée d'Histoire naturelle de Strasbourg, en 1835, conservateur en 1838 et directeur en 1839, il opta pour la nationalité allemande et fut professeur de géologie et de minéralogie à l'univer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-philipp-schimper/#i_0

SCHWANN THEODOR (1810-1882)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 352 mots

Physiologiste allemand qu'on peut considérer comme l'un des fondateurs de l'histologie moderne. On lui doit en effet la définition de la cellule comme unité de base du vivant, tant végétal qu'animal. Après avoir étudié la médecine à Berlin, il assiste le physiologiste Johannes Peter Müller (1834-1838). En 1836, alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodor-schwann/#i_0

SEMMELWEIS IGNÁC FÜLÖP (1818-1865)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 787 mots
  •  • 1 média

Médecin hongrois connu pour avoir défini les premières règles d’hygiène hospitalière, en particulier le lavage des mains, permettant de réduire considérablement la mortalité par fièvre puerpérale dans les maternités, Semmelweis est également connu pour avoir échoué à faire appliquer cette pratique en dehors de son propre service hospitalier, par ses attitu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ignac-fulop-semmelweis/#i_0

SENEBIER JEAN (1742-1809)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 485 mots

Bibliographe et naturaliste suisse d'expression française. Pasteur de Chancy (1769), Jean Senebier s'intéresse aux sciences naturelles et à la chimie (grâce à P.-F. Tingry). En 1775, nommé bibliothécaire de la ville de Genève, il classe méthodiquement les ouvrages. Ses travaux reflètent ses trois centres d'intérêt : Essai sur l'art d'observer et de faire des expériences (1775), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-senebier/#i_0

SHERRINGTON sir CHARLES SCOTT (1857-1952)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 568 mots

L'un des fondateurs de l'école neurophysiologique anglaise. Né à Londres, Sherrington poursuit à Ipswich des études surtout littéraires d'où il gardera un goût très vif pour les arts et la poésie. Il entre au Caius College à Cambridge en 1881 et, dès le début de ses études médicales, s'intéresse à la physiologie expérimentale du système nerveux. Docteur en médecine en 1885, il est envoyé par la Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sherrington-sir-charles-scott/#i_0

TIMIRIAZEV KLIMENT ARKADIEVITCH (1843-1920)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 431 mots

Biologiste et physiologiste russe né à Saint-Pétersbourg, Timiriazev entre en 1861 à la Faculté de droit de cette ville, puis s'oriente vers la physique, les mathématiques et les sciences naturelles. Ses premières publications socio-politiques, Garibaldi à Caprera (1862) et La Faim dans le Lancashire (1863), précèdent ses nombreux travaux sur l'origine des e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kliment-arkadievitch-timiriazev/#i_0

VAN BENEDEN EDOUARD (1846-1910)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 337 mots

Embryologiste et cytologiste belge, né le 5 mars 1846 à Louvain, mort le 28 avril 1910 à Liège.Durant sa jeunesse, Edouard van Beneden travaille avec son père, P. J. van Beneden. Professeur de zoologie à l'université catholique de Louvain, ce dernier est connu pour ses travaux sur les protozoaires, les nématodes et diverses espèces animales. Edouard van Beneden étend ses recherches aux dicyémides, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-van-beneden/#i_0

VAVILOV NIKOLAÏ IVANOVITCH (1887-1943)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 305 mots
  •  • 1 média

Nikolaï I. Vavilov était un généticien et botaniste soviétique de réputation internationale avant la Seconde Guerre mondiale. On lui doit la constitution d’une immense collection de plantes d’intérêt économique, qui existe encore actuellement, et l’identification des centres d’origine des plantes céréalières européennes. Préoccupé par les risques de famine, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikolai-ivanovitch-vavilov/#i_0

VIRCHOW RUDOLF (1821-1902)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 567 mots
  •  • 1 média

Né en Poméranie, Rudolf Virchow vient à Berlin, en 1839, étudier la médecine (la physiologie lui est enseignée par J. Müller). Sa thèse de doctorat soutenue en 1843 (De rheumate praesertim corneae), Virchow entre à l'hôpital de la Charité dans le service de Froriep qui le charge des examens chimiques et microscopiques. En 1847, il fonde avec son ami Reinhardt les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rudolf-virchow/#i_0

WALLACE ALFRED RUSSEL (1823-1913)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 502 mots
  •  • 1 média

Naturaliste anglais, l'un des fondateurs de la zoogéographie. Wallace accompagne son maître, l'entomologiste H. W. Bates, dans son exploration de l'Amazonie (1848), puis s'en sépare et demeure au Brésil jusqu'en 1852. À son retour en Angleterre, il publie Palm Trees of the Amazon and Their Uses et A Narrative of Travels on the Amazon and Rio Negro (1853). En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-russel-wallace/#i_0

WEBER ERNST HEINRICH (1795-1878)

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 187 mots

Anatomiste et physiologiste allemand, dont le nom reste attaché au problème du seuil différentiel, Weber fut professeur à l'Université de Leipzig, de 1818 jusqu'à sa mort. Il publia, en 1851, un ouvrage sur le sens du toucher et la sensibilité générale (Der Tastsinn und das Gemeingefühl).Les recherches de Weber, qui fut un expérimentateur très minutieux, ont porté sur la circul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-heinrich-weber/#i_0

WEISMANN AUGUST (1834-1914)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 845 mots
  •  • 1 média

FriedrichLeopold August Weismann, plus connu sous le nom d'August Weismann, fut un médecin allemand à l'origine de la distinction entre le soma (le corps) et le germen (les cellules de la lignée germinale à l'origine des cellules sexuelles). Les cellules germinales sont les seules à transmettre l'identité génétique d'un sujet à sa descendance. Elles sont d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/august-weismann/#i_0

WIDAL FERNAND (1862-1929)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 462 mots

Médecin et bactériologiste français, l'un des fondateurs du sérodiagnostic (application du phénomène d'agglutination des microbes au diagnostic de certaines maladies). Interne à vingt-deux ans, puis médecin des Hôpitaux de Paris et professeur agrégé (1895), Widal succède à son maître Dieulafoy à la chaire de pathologie interne (1911). En 1918, élu à l'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-widal/#i_0

YERSIN ALEXANDRE (1863-1943)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 778 mots
  •  • 1 média

Né à Lavaux, lycéen à Lausanne, Alexandre Yersin fait à Marburg en 1884 sa première année d'études médicales, qu'il préfère poursuivre à Paris. En 1885, il entre à l'Hôtel-Dieu dans le service de Cornil, puis devient en 1887 externe à l'hôpital des Enfants-Malades et soutient en 1888 sa thèse sur le développement du tubercule expérimental, devenu classique sous le nom de « tuberculose type Yersin  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-yersin/#i_0

YOUNG THOMAS (1773-1829)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 493 mots
  •  • 1 média

Médecin et physicien anglais. Il apprend le grec, le latin, l'hébreu, le français, l'italien, le persan et l'arabe. Il rédige une analyse des systèmes philosophiques connus en Grèce et se passionne pour la botanique et les mathématiques, puis il étudie la médecine à Londres, à Édimbourg et à Göttingen, où il obtient son diplôme de docteur en médecine en 1795. Young s'installe à Londres en 1799, ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-young/#i_0


Affichage 

August Weismann

August Weismann

photographie

L'Allemand August Weismann, en formulant la théorie de la distinction du soma et du germen, ruina la théorie de l'hérédité des caractères acquis et fournit la première base biologique à la théorie darwiniennne de l'évolution. 

Crédits : Bettmann/ Getty Images

Afficher

Statue de Lamarck, Jardin des Plantes (Paris)

Statue de Lamarck, Jardin des Plantes (Paris)

photographie

Ce monument fut inauguré en 1909, pour le centenaire de la Philosophie zoologique, le livre le plus célèbre de Lamarck. Le piédestal de la statue illustre en fait les conceptions des néo-lamarckiens français de la fin du XIXe siècle. Le « protoplasme »,... 

Crédits : G. Gachelin

Afficher

Louis Pasteur

Louis Pasteur

photographie

Le laboratoire du Français Louis Pasteur (1822-1895), vers 1890. L'Institut Pasteur a été fondé, à Paris, en 1888. 

Crédits : Pixtal/ Age Fotostock

Afficher

Portrait de Nicolaï Vavilov

Portrait de Nicolaï Vavilov

photographie

Généticien, botaniste et agronome de renommée internationale, Nicolaï
Vavilov fut dès 1930 la cible privilégiée des attaques de Lyssenko. Il fut finalement démis de ses fonctions au début de la Seconde Guerre mondiale pour trahison et arrêté. Il mourut de dystrophie... 

Crédits : Library of Congress, Washington, D.C.

Afficher

Ignác Fülöp Semmelweis

Ignác Fülöp Semmelweis

photographie

Statue en marbre représentant Ignác Fülöp Semmelweis du sculpteur hongrois Alajos Stróbl (Mémorial international Semmelweis, hôpital Rókus, Budapest). 

Crédits : Wellcome Library, London

Afficher

Ilia Metchnikov

Ilia Metchnikov

photographie

Ilia Metchnikov (1845-1916), ici en 1913 dans l'environnement familier de son laboratoire de biologie, a consacré sa vie à la science. Avec cet équipement, que l'on qualifierait aujourd'hui de « simple », il contribua à l'immunologie en découvrant l'importance de la phagocytose,... 

Crédits : Bibliothèque nationale de France

Afficher

Francis Galton

Francis Galton

photographie

Le Britannique Francis Galton (1822-1911) est l'un des pères fondateurs de l'idéologie scientiste. Les lois de l'hérédité biologiques, prétendument corroborées par l'anthropométrie, étaient selon lui les seules à devoir être suivies dans la société enfin délivrée des superstitions... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Horace de Saussure

Horace de Saussure

photographie

Le naturaliste et physicien suisse Horace Bénédict de Saussure (1740-1799). Il a inventé l'hygromètre à cheveux qui porte son nom. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Louis Agassiz

Louis Agassiz

photographie

Le naturaliste suisse Louis Agassiz (1807-1873). En 1846, il émigre aux États-Unis et, en 1848, il est à Harvard où il crée un musée de zoologie comparée. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Georges Cuvier

Georges Cuvier

photographie

Le Français Georges Cuvier (1769-1832) fit accéder l'anatomie comparée et la paléontologie au rang des disciplines véritablement scientifiques. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Charles Darwin

Charles Darwin

photographie

Le naturaliste anglais Charles Darwin (1809-1882), auteur de L'Origine des espèces, a développé les théories de la sélection naturelle et de l'évolution. 

Crédits : Spencer Arnold/ Getty Images

Afficher

Ernst Haeckel

Ernst Haeckel

photographie

En diffusant et en popularisant la théorie darwinienne et en énonçant la « loi de la récapitulation » (selon laquelle le développement embryonnaire serait une répétition de l'histoire évolutive), le zoologiste Ernst Haeckel (1834-1919) a joué un rôle important dans l'histoire... 

Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

Afficher

Thomas Henry Huxley

Thomas Henry Huxley

photographie

Le médecin biologiste et zoologiste britannique Thomas Henry Huxley (1825-1895). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Gregor Johann Mendel

Gregor Johann Mendel

photographie

L'Autrichien Gregor Johann Mendel (1822-1884). Prêtre mais aussi botaniste, il fut l'un des fondateurs de la Société des naturalistes (Naturforschender Verein) de Brünn et découvrit les lois de l'hérédité qui portent son nom. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Alfred Wallace

Alfred Wallace

photographie

Le naturaliste britannique Alfred Russel Wallace (1823-1913), ici vers 1910. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Robert Koch

Robert Koch

photographie

Le savant allemand Robert Koch (1843-1910), Prix Nobel de médecine en 1905, a découvert le bacille qui porte son nom, l'agent de la tuberculose, ainsi que le vibrion cholérique. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Rudolf Virchow

Rudolf Virchow

photographie

Spécialiste de l'histologie pathologique, l'Allemand Rudolf Virchow (1821-1902) contribua à l'édification de la théorie cellulaire moderne. Il est debout à gauche, en compagnie de ses collègues Killiker, Scherer, Kinvisch et Linecker, en 1860. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Alexandre Yersin

Alexandre Yersin

photographie

Le Français d'origine suisse Alexandre Yersin (1863-1943) découvre le bacille responsable de la peste en 1894. Il fonde l'école de médecine de Hanoi et dirige l'institut Pasteur de Saigon. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

August Weismann

August Weismann
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie

Statue de Lamarck, Jardin des Plantes (Paris)

Statue de Lamarck, Jardin des Plantes (Paris)
Crédits : G. Gachelin

photographie

Louis Pasteur

Louis Pasteur
Crédits : Pixtal/ Age Fotostock

photographie

Portrait de Nicolaï Vavilov

Portrait de Nicolaï Vavilov
Crédits : Library of Congress, Washington, D.C.

photographie

Ignác Fülöp Semmelweis

Ignác Fülöp Semmelweis
Crédits : Wellcome Library, London

photographie

Ilia Metchnikov

Ilia Metchnikov
Crédits : Bibliothèque nationale de France

photographie

Francis Galton

Francis Galton
Crédits : Hulton Getty

photographie

Horace de Saussure

Horace de Saussure
Crédits : Hulton Getty

photographie

Louis Agassiz

Louis Agassiz
Crédits : Hulton Getty

photographie

Georges Cuvier

Georges Cuvier
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Charles Darwin

Charles Darwin
Crédits : Spencer Arnold/ Getty Images

photographie

Ernst Haeckel

Ernst Haeckel
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

photographie

Thomas Henry Huxley

Thomas Henry Huxley
Crédits : Hulton Getty

photographie

Gregor Johann Mendel

Gregor Johann Mendel
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Alfred Wallace

Alfred Wallace
Crédits : Hulton Getty

photographie

Robert Koch

Robert Koch
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Rudolf Virchow

Rudolf Virchow
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Alexandre Yersin

Alexandre Yersin
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie