Mathématiciens, xvie s.


BOMBELLI RAFFAELE (1526-1573)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 223 mots

On ne sait pratiquement rien de la vie de Bombelli, sinon qu'il est né à Bologne en 1526. Il fut le premier des grands mathématiciens italiens du xvie siècle à apporter une importante contribution à l'étude des équations algébriques du 3e et du 4e degré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raffaele-bombelli/#i_0

CARDAN JÉRÔME (1501-1576)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGOLIN
  •  • 1 968 mots

Médecin, mathématicien, astrologue, physicien, « inventeur », philosophe, Gerolamo Cardano, esprit génial, mais personnalité chaotique, pouvait faire preuve de l'esprit critique le plus aigu et de la crédulité la plus enfantine ; attentif à l'enchaînement des causes et des effets, il était néanmoins persuadé de l'intervention irrationnelle des démons. Né le 24 septembre 1501, à Pavie, il était le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerome-cardan/#i_0

DEE JOHN (1527-1608)

  • Écrit par 
  • Mordechai FEINGOLD
  •  • 684 mots

Mathématicien,physicien et astrologue anglais, John Dee est né le 13 juillet 1527 à Londres et mort en décembre 1608 à Mortlake, dans le Surrey. Il entre en 1542 au Saint John's College de Cambridge, dont il sort diplômé en 1548. Il devient membre du Trinity College de Cambridge à sa fondation, en 1546. Il approfondit ses études scientifiques lors d'une brève visite sur le continent en 1547, puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-dee/#i_0

DEL FERRO SCIPIONE (1465-1526)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 606 mots

Lemathématicien italien Scipione Del Ferro (orthographié parfois Ferreo) est né à Bologne le 6 février 1465. On sait que son père travaillait dans un atelier de fabrication du papier. Del Ferro étudia probablement à l’université de Bologne, fameuse institution fondée en 1088 et protégée par une charte signée de l’empereur Frédéric Barberousse en 1158. Del Ferro y devient professeur d’arithmétique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scipione-del-ferro/#i_0

FERRARI LUDOVICO (1522-1565)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 125 mots

Algébriste italien, né et mort à Bologne. Entré au service de Jérôme Cardan dès l'âge de quinze ans comme garçon de courses, avant de devenir son assistant, Ludovico Ferrari commença ainsi une carrière de mathématicien qui devait faire de lui le plus célèbre des disciples de Cardan. Il ne publia aucun ouvrage, mais Cardan incorpora toutes les recherche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludovico-ferrari/#i_0

NUÑES PEDRO (1502-1578)

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 108 mots

Mathématicien et cosmographe, le Portugais Pedro Nuñes invente la théorie du rumb, devenue la loxodromie au xviie siècle. Lorsqu'un navire suit le même rumb de vent, il décrit une courbe qui rencontre tous les méridiens sous un angle constant. Le long de cet arc de loxodromie, les positions du navire, en longitude et latitude, sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedro-nunes/#i_0

SNELL VAN ROYEN WILLEBRORD (1580-1626)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 584 mots

Le mathématicien néerlandais Willebrord Snell Van Royen (1580-1626) publie en 1617 à Leyde (Hollande) le traité EratosthenesBatavus. De Terrae ambitus veraquantitate.Snell naît le 13 juin 1580 à Leyde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willebrord-snell-van-royen/#i_0

STEVIN SIMON (1548-1620)

  • Écrit par 
  • Frédéric de BUZON
  •  • 1 495 mots
  •  • 1 média

Simon Stevin est un savant important de la seconde moitié du xvie siècle aux Pays-Bas. Ses travaux les plus célèbres concernent les mathématiques pures et appliquées ainsi que la physique, notamment la statique. Il a publié de nombreux ouvrages consacrés, non seulement aux « sciences pures », mais aussi à la lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simon-stevin/#i_0

TARTAGLIA NICCOLO FONTANA dit (1499-1557)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 320 mots

Mathématicien italien auquel on doit une méthode de résolution de l'équation du troisième degré et un des premiers traités de balistique. Niccolo Fontana est né à Brescia. Lors du sac de cette ville par les Français (1512), il eut la mâchoire fendue par un sabre ; il en résulta une difficulté de parole qui lui valut le surnom de Tartaglia (bègue). En 1534 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tartaglia/#i_0

VIÈTE FRANÇOIS (1540-1603)

  • Écrit par 
  • Jean GRISARD
  •  • 1 387 mots

Viète est célèbre aujourd'hui en tant qu'inventeur de l'algèbre moderne. Or, à son époque, il était plus connu comme maître des requêtes et conseiller privé d'Henri IV que comme mathématicien. Toute sa vie est en effet marquée par cette dualité d'une carrière politique brillante et d'un ardent travail de cabinet sur les plus hauts problèmes posés par les mat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-viete/#i_0