Médecins, xviie s.


ALDROVANDI ULISSE (1522-1605)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 314 mots
  •  • 1 média

Après avoir été page puis pèlerin, Aldrovandi étudia à Padoue et à Bologne, en 1545, d'abord le droit, puis la médecine. En 1549, il fut arrêté, accusé d'hérésie et envoyé à Rome où il put se disculper, probablement en partie grâce à sa naissance noble. De retour à Bologne, il obtint son diplôme de médecine en 1553 et s'intéressa à la botanique. Il fut nommé professeur en titre d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulisse-aldrovandi/#i_0

BROWNE sir THOMAS (1605-1682)

  • Écrit par 
  • Pascal AQUIEN
  •  • 833 mots

Esprit très éclectique, Thomas Browne se passionna pour la médecine comme pour l'archéologie ; homme très religieux, il offrit un exemple quasi unique de tolérance, en dépit de ses prises de position très affirmées, à une époque où les débats d'idées ne permettaient guère que l'on ménageât ses adversaires en religion. Écrivain très élégant, soucieux de ses effets rhétoriques et rythmiques, attenti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/browne-sir-thomas/#i_0

DE GRAAF RÉGNIER (1641-1673)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 693 mots

Médecin et physiologiste hollandais né à Schonhoven, Régnier (ou Reinier) De Graaf étudie à Louvain, puis à Utrecht (1661) où Diemerbroek enseigne l'anatomie, et à Leyde où ses maîtres sont notamment Van Horne et de Le Boë (dit Sylvius). Dans cette ville, il publie Disputatio medica de natura et usu succi pancreatici (1663), où il montre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regnier-de-graaf/#i_0

DENIS JEAN-BAPTISTE (1643-1704)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 527 mots
  •  • 1 média

Le 15 juin 1667, Jean-Baptiste Denis, médecin parisien formé à Montpellier, diplômé en 1667, réussit à injecter dans les veines d’un jeune homme affaibli par des saignées successives l’équivalent de 300 millilitres de sang d’un agneau. Denis venait de réaliser la première transfusion de sang chez l’homme. Les saignées avaient pour but de corriger l’état mental de ce patient ; l’amélioration fut, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-denis/#i_0

HARVEY WILLIAM (1578-1657)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 547 mots

Après avoir étudié à Canterbury et à Cambridge, Harvey se rend en 1598 à Padoue dont l'université et principalement l'école de médecine étaient en pleine gloire. Là, Fabrice d'Acquapendente lui enseigne l'anatomie et Casserius la chirurgie. Reçu docteur en médecine en 1602, il retourne à Londres et devient, en 1609, médecin de l'hôpital Saint-Bartholomew. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-harvey/#i_0

LANCISI GIOVANNI MARIA (1654-1720)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 695 mots

En 1717, le médecin Giovanni Maria Lancisi (1654-1720) publie chez l’éditeur romain Salvioni De noxiispaludumeffluviiseorumqueremediis, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-maria-lancisi/#i_0

MAIER MICHAEL (1566-1622)

  • Écrit par 
  • Antoine FAIVRE
  •  • 323 mots

Médecin et alchimiste, né à Rindsberg, près de Kiel, Michael Maier obtint le doctorat de médecine à Rostock, où il vécut avant de s'installer à Prague à la cour de Rodolphe II, dont il devint le médecin personnel et le secrétaire particulier. Maier fait donc partie de ces nombreux alchimistes et hermétistes qui trouvèrent en cet empereur un prince protecteur et un mécène partageant leur intérêt po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-maier/#i_0

MALPIGHI MARCELLO (1628-1694)

  • Écrit par 
  • Alfredo RIVA, 
  • Ettore TOFFOLETTO
  •  • 934 mots

Médecin et biologiste italien né le 10 mars 1628 à Crevalcore, près de Bologne (États pontificaux), mort le 30 novembre 1694 à Rome.Marcello Malpighi entre en 1646 à l'université de Bologne dont il est docteur en médecine et en philosophie en 1653. Nommé enseignant dans son alma mater, il y poursuit aussitôt ses recherches en anatomie et en médecine.En 1656, le grand-duc de Tos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcello-malpighi/#i_0

REDI FRANCESCO (1626-1697)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 1 081 mots
  •  • 1 média

Naturaliste, médecin et poète italien, Francesco Redi montre en 1668, à partir d’une approche empirique faisant appel à des expériences témoins, que la génération spontanée des insectes à partir de matière morte, admise depuis l’époque d’Aristote, n’existe pas. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-redi/#i_0

STAHL GEORG ERNST (1660-1734)

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 242 mots

Chimiste allemand, né à Ansbach (Bavière), Georg Ernst Stahl étudie la médecine à Iéna. Dès 1683, il est chargé de cours et, en 1687, il devient médecin personnel du duc de Saxe-Weimar. Lors de la création de l'université de Halle, en 1693, il est nommé professeur de médecine en second, enseignant les « Institutiones » : physiologie, pathologie, diététique, pharmacologie, botanique. En 1716, il es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-ernst-stahl/#i_0

SYDENHAM THOMAS (1624-1689)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 462 mots

Médecin anglais, Sydenham restaura les principes hippocratiques de la médecine. Fidèle soldat de Cromwell, la défaite des royalistes le rend à la vie civile en 1646. Il étudie alors la médecine à Oxford et, après une interruption due à la reprise de la guerre civile, il obtient ses grades de docteur. Pour sa brillante conduite à la bataille de Worcester (1651), il reçoit une gratification qui lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-sydenham/#i_0