Prix Nobel de chimie


ALDER KURT (1902-1958)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 225 mots

Chimiste allemand né à Königshütte (aujourd'hui Chorzów, en Pologne), décédé à Cologne. Après des études de chimie à l'université de Berlin, Kurt Alder prépare à Kiel, sous la direction d'Otto Paul Hermann Diels, sa thèse de doctorat qu'il soutient en 1926. Il continue ensuite son travail à Kiel où il est nommé maître de conférences en 1930 e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-alder/#i_0

ALTMAN SYDNEY (1939- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 366 mots

Biochimiste américain d'origine canadienne né à Montréal. Après des études de physique au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) à Cambridge, et une année à l'université Columbia à New York, Sydney Altman effectue, à l'université de Boulder (Colorado) des recherches sur le mécanisme de la mutagenèse induite par l'acridine et ses dérivés, thème qui va constituer le sujet de sa thèse de doct […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sydney-altman/#i_0

ANFINSEN CHRISTIAN BOEHMER (1916-1995)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 306 mots

Biochimiste américain né à Monessen (Pennsylvanie) et décédé à Boston (Massachusetts). Christian Boehmer Anfinsen fait des études de chimie à l'université de Pennsylvanie puis à l'École médicale de l'université de Harvard, où il obtient un doctorat en 1943 et où il reste comme assistant jusqu'en 1946. Il rejoint alors comme assistant le Département de chimie biologique de la même université. En 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-boehmer-anfinsen/#i_0

ARRHENIUS SVANTE (1859-1927)

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 1 842 mots
  •  • 1 média

L'œuvre majeure de Svante Arrhenius porte sur la dissociation électrolytique. Elle ressortit directement à une pensée phénoménotechnique, où, selon Bachelard, « aucun phénomène n'apparaît naturellement, aucun phénomène n'est de premier aspect, aucun n'est donné. Il faut le constituer et en lire les caractères […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/svante-arrhenius/#i_0

BAEYER JOHANN FRIEDRICH WILHEM ADOLF VON (1835-1917)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 229 mots

Chimiste allemand né à Berlin et mort à Starnberg, près de Munich. Baeyer entreprend ses premières recherches sous la direction de Robert W. Bunsen puis de Stradonitz F. A. von Kekulé et obtient son doctorat en 1863. Baeyer occupe de modestes fonctions d'enseignant à Berlin jusqu'en 1872, date à laquelle il est nommé professeur à Strasbourg (l'Alsace vient d'être annexée par l'Empire allemand) ; e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-friedrich-wilhem-adolf-von-baeyer/#i_0

BARTON DEREK HAROLD RICHARD (1918-1998)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 487 mots
  •  • 1 média

Chimiste britannique né à Gravesend (Kent). Derek Harold Richard Barton obtient son doctorat en 1942 à l'Imperial College de l'université de Londres, où il travaille deux ans dans un laboratoire dépendant des autorités militaires. Après un an passé dans l'industrie chimique, il retourne à l'Imperial College et passe un an (1949-1950) à l'université de Harvard comme professeur invité. Il retourne e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/derek-harold-richard-barton/#i_0

BERGIUS FRIEDRICH KARL RUDOLF (1884-1949)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 377 mots
  •  • 1 média

Chimiste allemand né à Goldschmieden (près de Breslau, Allemagne) et décédé à Buenos Aires (Argentine). Bergius entreprend des études de chimie à l'université de Breslau où il suit les cours de Ladenburg, puis à Leipzig où il prépare un doctorat qu'il soutient en 1907. Il devient ensuite pendant deux ans assistant successivement de Walther Nernst puis de Frit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-karl-rudolf-bergius/#i_0

BERG PAUL (1926- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 328 mots

Biologiste moléculaire américain né à New York. Paul Berg obtient en 1952 un doctorat en biochimie à la Western Reserve University (aujourd'hui, Case Western University) à Cleveland (Ohio). Il effectue ensuite un stage à l'institut de cytophysiologie à Copenhague, et un autre dans le département de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-berg/#i_0

BOSCH CARL (1874-1940)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 470 mots

Chimiste allemand né à Cologne et décédé à Heidelberg. Après des études d'ingénieur en métallurgie et en mécanique, Bosch entreprend à Leipzig des études de chimie et obtient en 1898 un doctorat en chimie organique sous la direction de Johannes Wislicenus. Nommé assistant, Bosch souhaite entreprendre une carrière universitaire, mais son père le pers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-bosch/#i_0

BROWN HERBERT CHARLES (1912-2004)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 409 mots

Chimiste américain, né à Londres d'une famille juive d'Ukraine venue s'installer en Grande-Bretagne en 1908 pour fuir les persécutions antisémites. Herbert Charles Brown entre en 1935 à l'université de Chicago, où sa famille s'est installée en 1914, et il obtient en 1938 un doctorat préparé sous la direction de H. I. Schlesinger. Il effectue alors un séjour postdoctoral chez M. Kharash, à l'univer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-charles-brown/#i_0

BUCHNER EDUARD (1860-1917)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 492 mots
  •  • 1 média

Chimiste allemand né à Munich et mort à Focṣani (Roumanie). Eduard Buchner effectue ses études de chimie à Munich sous la direction d'Adolf von Baeyer. Sous l'influence de son frère Hans, qui deviendra un bactériologiste connu, il s'intéresse à l'étude de la fermentation alcoolique, mais ses recherches sont d'abord orientées vers la chimie organique. Il soutient son doctorat en 1888, devient assis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eduard-buchner/#i_0

BUTENANDT ADOLF FRIEDRICH JOHANN (1903-1995)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 505 mots

Chimiste allemand né à Bremerhaven-Lehe (Allemagne) et décédé à Berlin. Butenandt commence ses études à l'université de Marburg puis à Göttingen où il prépare sous la direction d'Adolf Windaus un doctorat de chimie qu'il soutient en 1927. Son travail de thèse porte sur la structure chimique de la roténone, un produit naturel possédant des propriétés in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolf-friedrich-johann-butenandt/#i_0

CALVIN MELVIN (1911-1997)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 634 mots

Fils d'émigrés russes, né le 8 avril 1911 à Saint Paul (Minn.), le biochimiste américain Melvin Calvin est décédé à Berkeley (Calif.) le 8 janvier 1997.Après un doctorat obtenu en 1935, Calvin effectue un stage postdoctoral de deux ans en Grande-Bretagne à l'université de Manchester ; les recherches qu'il y effectue sur les métalloporphyrines l'amènent à s'intéresser à l'aspect électronique des pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melvin-calvin/#i_0

CECH THOMAS ROBERT (1947- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 252 mots

Biochimiste américain né le 8 décembre 1947 à Chicago. À partir de 1970, Thomas Robert Cech entreprend des études de chimie, de biochimie et de biophysique à l'université de Berkeley (Californie) pour préparer un doctorat, qu'il obtient en 1975. Après trois années de stage postdoctoral au Massachusetts Institute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-robert-cech/#i_0

CHAUVIN YVES (1930-2015)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 1 026 mots

Chimiste français. Dans la plupart des pays d'Europe, le prix de l'essence à la pompe ne reflète que minoritairement celui du baril de pétrole brut, du raffinage et de la distribution : les taxes en constituent la composante principale. Sait-on que, en France, une partie de cette redevance finance depuis les années 1950 l'Institut français du pétrole (I.F.P.) et les recherches qui s'y mènent ?Ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yves-chauvin/#i_0

COREY ELIAS JAMES (1928- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 522 mots

Chimiste américain né le 12 juillet 1928 à Methuen (Massachusetts), Elias James Corey fait ses études au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T., Cambridge), où il obtient un doctorat en 1950. L'année suivante, il est assistant à l'université de l'Illinois à Urbana ; il y est promu professeur adjoint en 1954, puis professeur en 1956, alors qu'il n'a que vingt-sept ans. En 1959, il rejoint l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elias-james-corey/#i_0

CORNFORTH JOHN WARCUP (1917-2013)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 434 mots

Chimiste britannique né le 7 septembre 1917 à Sydney (Australie), John Warcup Cornforth commence ses études à Sydney, puis, dès 1939, quitte l'Australie pour travailler dans le laboratoire de Robert Robinson à Oxford, où il obtient son doctorat en 1941. De 1946 à 1962, il fait partie de l'équipe du Conseil de la recherche médicale de l'Institut natio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-warcup-cornforth/#i_0

CRAM DONALD JAMES (1919-2001)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 494 mots

Chimiste américain né à Chester (Vermont) le 22 avril 1919 et mort à Palm Desert (Californie) le 17 juin 2001. Après des études de chimie à l'université du Nebraska, Donald James Cram travaille pendant la Seconde Guerre mondiale sur le programme Penicilline. En 1947, il obtient un doctorat de chimie à l'université Harvard (Cambridge, Massachusetts). La même année, il est nommé professeur adjoint à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/donald-james-cram/#i_0

CRUTZEN PAUL (1933- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 377 mots

Météorologue et chimiste néerlandais né à Amsterdam. Paul Crutzen obtient un doctorat en météorologie de l'université de Stockholm (Suède) en 1973. Il a effectué une grande partie de sa carrière au Centre national de recherches atmosphériques (N.C.A.R.) de Boulder (Colorado), avant de diriger l'institut Max-Planck de chimie, à Mayence (Allemagne).Les contributions de Crutzen au développement de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-crutzen/#i_0

CURIE LES

  • Écrit par 
  • Marcel FRILLEY
  •  • 4 856 mots
  •  • 5 médias

Dans l'histoire de la radioactivité, depuis sa découverte et pendant les soixante années qui suivirent, le nom des Curie s'inscrit au premier plan. Les plus éminents représentants de cette famille de savants français ont été Pierre Curie (1859-1906), sa femme Marie Curie née Sklodowska (1867-1934), leur fille Irène (1897-1956) devenue en 1926 la femme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-curie/#i_0

CURL ROBERT F. Jr. (1933- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 490 mots

Physico-chimiste américain né à Alice, au Texas. Robert F. Curl fait ses études à Berkeley (Californie), où il obtient, en 1957, un doctorat en chimie. Curl travaille depuis 1958 à l'université Rice, à Houston (Texas) où il a été nommé professeur en 1967.C'est grâce à la collaboration étroite entre Robert F. Curl, Harold W. Kroto et Richard E. Smalley que les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-f-curl/#i_0

DEBYE PETER JOSEPH WILLEM (1884-1966)

  • Écrit par 
  • P. M. HEIMANN
  •  • 1 241 mots

Le physicien et physico-chimiste hollandais Peter Joseph Willem Debye (Debije) a été un éminent directeur de recherches, tant en Allemagne qu'aux États-Unis ; il est également fort connu pour son œuvre d'écrivain scientifique. Sa théorie des solutions a servi de fondement à toutes les investigations ultérieures en ce domaine. Le prix Nobel de chimie récompensa en 1936 ses recherches originales sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-joseph-willem-debye/#i_0

DEISENHOFER JOHANN (1943- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 203 mots

Chimiste cristallographe allemand né le 30 septembre 1943 à Zusamaltheim (Bavière), Johann Deisenhofer fait ses études à l'université technique de Munich, puis à l'institut Max-Planck de biochimie de Martinsried, près de Munich. En 1974, il soutient un doctorat, préparé dans le laboratoire de Robert Huber à Mart […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-deisenhofer/#i_0

DIELS OTTO PAUL HERMANN (1876-1954)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 284 mots

Chimiste allemand né à Hambourg, décédé à Kiel. Diels soutient en 1899 sa thèse de doctorat préparée à l'université de Berlin où il reste en poste jusqu'en 1916 : assistant dès 1899, il y est maître de conférences en 1904, directeur du département de chimie en 1913 et professeur associé en 1914. En 1916, il est nommé professeur et directeur de l'Institut de chimie à Kiel, postes qu'il va occuper j […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-paul-hermann-diels/#i_0

DU VIGNEAUD VINCENT (1901-1978)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 308 mots

Biochimiste américain né à Chicago (Illinois), décédé à White Plains (New York). Du Vigneaud fait ses études à l'université de l'Illinois puis à l'université de Rochester où il obtient son doctorat en 1927 pour un travail sur la nature chimique de l'insuline. Assistant à l'université de l'Illinois en 1927, il y est nommé maître de conférences en 1930. Il est ensuite professeur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincent-du-vigneaud/#i_0

EIGEN MANFRED (1927-2019)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 248 mots

Chimiste allemand né le 9 mai 1927 à Bochum, Manfred Eigen suit les cours de physique et de chimie de l'université de Göttingen, qui lui décerne un doctorat en 1951. Assistant de physique et de chimie dans cette université, il rejoint en 1953 l'Institut Max-Planck de chimie-physique, qui venait de s'installer à Göttingen, dont il va devenir directeur en 1957.Eigen étudie les réactions très rapides […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manfred-eigen/#i_0

ERNST RICHARD ROBERT (1933- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 469 mots

Chimiste suisse né le 14 août 1933 à Winterthur (Suisse). Richard Robert Ernst fait ses études à l'institut polytechnique de Zurich (E.T.H.), où il obtient en 1962 un doctorat en chimie physique pour des recherches théoriques et l'étude de problèmes d'instrumentation concernant la résonance magnétique nucléaire (R.M.N.). De 1963 à 1968, Ernst tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-robert-ernst/#i_0

ERTL GERHARD (1936- )

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 380 mots

Chimiste allemand. Gerhard Ertl a reçu le prix Nobel de chimie en 2007 « pour ses études des processus chimiques sur des surfaces solides ». Né le 10 octobre 1936 à Bad Cannstadt (aujourd'hui dans Stuttgart), il commença des études de physique à Stuttgart en 1955. Sous la supervision de Hans Gerischer, il y accomplit un travail de diplôme (1961), puis une thèse de doctorat (1965) sur la cinétique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerhard-ertl/#i_0

EULER-CHELPIN HANS KARL AUGUST SIMON VON (1873-1964)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 428 mots

Chimiste germano-suédois né à Augsburg et décédé à Stockholm. Si Euler-Chelpin fit l'essentiel de sa carrière en Suède dont il acquiert la nationalité en 1902, il restera toujours profondément attaché à l'Allemagne, même lorsqu'elle sera gouvernée par les nazis. Il demande à servir dans l'armée allemande durant la guerre de 1914-1918, qu'il termine comme commandant d'escadrille. Pendant la guerre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-karl-august-simon-von-euler-chelpin/#i_0

EULER ULF VON (1905-1983)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 415 mots
  •  • 1 média

Médecin et biochimiste suédois. Né à Stockholm, Ulf von Euler, fils d'un lauréat du prix Nobel de chimie de 1929, Hans von Euler-Chelpin, étudie au lycée de sa ville natale puis à Karlstad et poursuit ses études de médecine au Karolinska Institute de Stockholm à partir de 1922. En 1926, il est assistant au département de pharmacologie de cet institut e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulf-von-euler/#i_0

FENN JOHN B. (1917-2010)

  • Écrit par 
  • Arnaud HAUDRECHY
  • , Universalis
  •  • 523 mots

John Fenn est un chimiste américain qui a reçu, en 2002, le prix Nobel de chimie, conjointement avec Koichi Tanaka et Kurt Wüthrich, pour ses travaux concernant le développement de méthodes d'identification et d'analyse structurale de macromolécules d'intérêt biologiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-b-fenn/#i_0

FISCHER EMIL HERMANN (1852-1919)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 786 mots
  •  • 1 média

Chimiste allemand, prix Nobel de chimie en 1902, pour « ses travaux sur la synthèse des sucres et des purines ». Ce motif ne rend pas pleinement compte de l’exceptionnelle activité qui fut la sienne dans le domaine de la chimie organique, tant sur le plan de l’analyse que sur celui des principes et méthodes de synthèse logiquement ordonnées en fonct […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emil-hermann-fischer/#i_0

FISCHER HANS (1881-1945)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 360 mots

Chimiste allemand né à Höchst am Main et décédé à Munich. Fischer mène de front des études médicales et des études de chimie. Il obtient le doctorat en chimie en 1904 à l'université de Marbourg et le doctorat en médecine en 1908 à l'université de Munich. Il passe un an à Berlin en tant qu'assistant auprès d'Emil Fischer (avec lequel il n'a aucun lien de parenté) à s'occuper de la chimie des sucres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-fischer/#i_0

FLORY PAUL JOHN (1910-1985)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 315 mots

Physico-chimiste américain né à Sterling (Illinois) et décédé à Big Sur (Californie). Paul John Flory fait ses études de chimie à l'université d'État de l'Ohio, où il obtient son doctorat en 1934. De 1934 à 1948, il effectue une carrière industrielle, tout d'abord chez Du Pont de Nemours, à Wilmington (Delaware) dans l'équipe de Wallace Hume Caroth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-john-flory/#i_0

GIAUQUE WILLIAM FRANCIS (1895-1982)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 360 mots

Physico-chimiste américain né à Niagara Falls (Canada), mort à Berkeley (Californie). William Francis Giauque soutient en 1922 sa thèse de doctorat à l'université de Berkeley, où il effectuera toute sa carrière scientifique : il y est nommé assistant en 1922, professeur la même année, et y prend sa retraite en 1962. Théoricien de talent et excellent expérimentateur, Giauque va appliquer avec succè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-francis-giauque/#i_0

GILBERT WALTER (1932- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 262 mots

Biologiste moléculaire américain né à Boston le 21 mars 1932. Après des études de chimie et de physique à Harvard, Walter Gilbert soutient, en 1957, à l'université de Cambridge (Grande-Bretagne), un doctorat de physique mathématique préparé sous la direction de Abdus Salam (Prix Nobel de physique 1979). De retour aux États-Unis, il travaille avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-gilbert/#i_0

GRIGNARD VICTOR (1871-1935)

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 158 mots

Chimiste français, né à Cherbourg, Victor Grignard étudie d'abord les mathématiques à Lyon, puis se tourne vers la chimie. En 1900-1901, exploitant une idée ébauchée par son professeur P. A. Barbier, il met au point et développe une réaction, dite depuis réaction de Grignard, qui revêt une très grande importance pour la synthèse de composés organiques : par action de composés organomagnésiens (réa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-grignard/#i_0

GRUBBS ROBERT H. (1942- )

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 472 mots

Chimiste américain. Originaire du Kentucky, où il naquit le 27 février 1942 à Calvert City, près de Possum Trot, Robert H. Grubbs entra à l'université de Floride, à Gainesville. Après sa licence en 1963, il s'initia à la recherche en chimie organique, obtint un doctorat à Columbia (1968), puis fit un stage postdoctoral à Stanford (1968-1969). Il dev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-h-grubbs/#i_0

HABER FRITZ (1868-1934)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 483 mots

Chimiste allemand né à Breslau et mort à Bâle. Haber suit à Berlin les cours du physicien Hermann von Helmholtz et du chimiste August W. von Hofmann puis à Heidelberg ceux du chimiste Robert W. Bunsen. De retour à Berlin, il prépare et soutient en 1891 une thèse de doctorat en chimie organique. En 1894, il obtient un poste de chargé de cours à l'uni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fritz-haber/#i_0

HAHN OTTO (1879-1968)

  • Écrit par 
  • Agnès LECOURTOIS
  •  • 405 mots
  •  • 4 médias

Chimiste allemand, lauréat du prix Nobel (1944) pour ses travaux sur la fission de l'uranium.Né à Francfort, il fait ses études universitaires à Marburg, puis à Munich, où il obtient son doctorat en 1901. Il deviendra le plus grand radiochimiste de l'Allemagne. Tôt attiré par la chimie des radioéléments, il se rend à Londres au laboratoire de William Ramsa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-hahn/#i_0

HARDEN ARTHUR (1865-1940)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 521 mots

Biochimiste britannique né à Manchester et mort à Bourne End en Angleterre. Harden commence ses études de chimie à l'université de Manchester et les poursuit en Allemagne à Erlangen où il soutient en 1898 une thèse de doctorat en chimie organique. De retour dans sa ville natale, il obtient un poste d'enseignant au département de chimie de l'université. En 1897, Harden part pour Londres, où il va o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-harden/#i_0

HASSEL ODD (1897-1981)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 406 mots

Chimiste norvégien né et mort à Oslo. Après ses études à l'université d'Oslo, Odd Hassel va à l'Institut Kaiser-Wilhem de Berlin s'initier à la cristallographie par diffraction des rayons X. Il y soutient son doctorat en 1924 et bénéficie ensuite, pendant un an, d'une bourse Rockefeller obtenue grâce à la recommandation de Fritz Haber. En 1925, il retour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/odd-hassel/#i_0

HAUPTMAN HERBERT AARON (1917-2011)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 441 mots

Mathématicien et cristallographe américain, Herbert Aaron Hauptman est né le 14 février 1917 à New York. En 1939, il est diplômé en mathématiques de l'université Columbia. De 1940 à 1942, il est statisticien dans le service du recensement, puis effectue trois ans de service militaire comme officier météorologue et deux ans comme instructeur en électronique. En 1947, il rejoint l'équipe du Naval Re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-aaron-hauptman/#i_0

HAWORTH sir WALTER NORMAN (1883-1950)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 226 mots
  •  • 1 média

Chimiste anglais, né à Chorley (Lancashire) et mort à Birmingham, lauréat, avec le Suisse Paul Karrer, du prix Nobel de chimie, en 1937, pour son travail sur la détermination des structures chimiques des hydrates de carbone et de la vitamine C, Walter Norman Haworth entra à l'université de Saint Andrews en 1912. À Fife, il travailla, avec les chimistes britanniques sir James Irvine et Thomas Purdi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haworth-sir-walter-norman/#i_0

HECK RICHARD (1931-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 293 mots
  •  • 1 média

Le chimiste américain Richard Heck reçut en 2010 le prix Nobel de chimie pour ses travaux utilisant le palladium comme catalyseur dans la production de molécules organiques. Il partagea ce prix avec les chimistes japonais Ei-ichi Negishi et Akira Suzuki. Né le 15 août 1931 à Springfield, dans le Massachusetts, Richard Fred Heck, de son nom complet, obtient en 1952 un diplôme de bach […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-heck/#i_0

HERSCHBACH DUDLEY ROBERT (1932- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 333 mots

Chimiste américain né le 18 juin 1932 à San Jose (Californie). Après des études de chimie à l'université Stanford (Palo Alto, Californie), Dudley Robert Herschbach prépare à l'université Harvard (Cambridge, Massachusetts) un doctorat en chimie physique qu'il soutient en 1958. Il est nommé assistant en 1959, puis, en 1961, professeur associé à l'université de Berkeley (Californie). En 1963, il reto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dudley-robert-herschbach/#i_0

HERZBERG GERHARD (1904-1999)

  • Écrit par 
  • Christian JUNGEN
  •  • 894 mots

Physicien canadien d'origine allemande né le 25 décembre 1904 à Hambourg et décédé le 3 mars 1999 à Ottawa. Gerhard Herzberg, grand physicien expérimentateur, a dominé pendant un demi-siècle la physique moléculaire et la spectroscopie optique, science qui détermine la structure interne des molécules et des atomes à partir de la lumière qu'ils émettent ou abs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerhard-herzberg/#i_0

HEVESY DE HEVES GEORGE (1885-1966)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 504 mots

Chimiste suédois d'origine hongroise né à Budapest et mort à Fribourg-en-Brisgau, lauréat du prix Nobel de chimie (1943) « pour ses travaux sur l'emploi des isotopes comme indicateurs dans l'étude des processus chimiques ».Hevesy de Heves fait ses études secondaires au gymnase de sa ville natale, entre ensuite à l'université de Budapest, continue à l'École polytechnique de Berlin et obtient son do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-hevesy-de-heves/#i_0

HEYROVSKY JAROSLAV (1890-1967)

  • Écrit par 
  • Robert ROSSET
  •  • 199 mots

Chimiste tchèque, Jaroslav Heyrovsky reçut le prix Nobel de chimie en 1959 pour sa découverte de la polarographie.Né à Prague, où il passa sa vie, Heyrovsky était le fils d'un professeur de droit de l'université Charles de Prague. Il est diplômé de cette même université en 1910, année où il vient à Londres et travaille avec Ramsey et Donnan. En 1920, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jaroslav-heyrovsky/#i_0

HINSHELWOOD CYRIL NORMAN (1897-1967)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 247 mots

Physico-chimiste britannique né et mort à Londres. Cyril Norman Hinshelwood fait ses études à l'université d'Oxford où il obtient son doctorat et où, nommé professeur en 1937, il va effectuer toute sa carrière.Hinshelwood a considérablement contribué par ses recherches au développement des aspects théoriques et pratiques de la cinétique chimique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyril-norman-hinshelwood/#i_0

HODGKIN DOROTHY MARY CROWFOOT (1910-1994)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 401 mots
  •  • 1 média

Biochimiste britannique née au Caire (Égypte), décédée à Ilmington (Warwickshire). Dorothy Mary Crowfoot Hodgkin commence en 1928 ses études de chimie à Oxford et les poursuit en 1932 à Cambridge, où elle s'initie, sous la direction de John Desmond Bernal, à la détermination de structures cristallines par diffraction des rayons X. Elle revient en 1934 à Oxford, où elle va effectuer le reste de sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorothy-mary-crowfoot-hodgkin/#i_0

HOFFMANN ROALD (1937- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 327 mots

Chimiste américain d'origine polonaise né le 18 juillet 1937 à Złoczów (Pologne). Rescapé des massacres antisémites nazis, Roald Hoffmann peut, avec sa mère, quitter la Pologne en 1946 ; il arrive finalement aux États-Unis en 1949. Il effectue ses études supérieures à l'université Harvard (Cambridge, Massachusetts), où il obtient, en 1962, un doctorat préparé sous la direction de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roald-hoffmann/#i_0

HUBER ROBERT (1937- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 276 mots

Chimiste cristallographe allemand né le 20 février 1937 à Munich, Robert Huber fait ses études à l'université technique de cette ville et il y soutient en 1963 un doctorat préparé sous la direction du biochimiste P. Karlson et du cristallographe W. Hoppe. Il entre à l'institut Max-Planck, où il exerce rapidement les fonctions de chef de division en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-huber/#i_0

JOLIOT-CURIE FRÉDÉRIC (1900-1958)

  • Écrit par 
  • Agnès LECOURTOIS
  •  • 968 mots
  •  • 3 médias

Physicien français, né et mort à Paris. Ingénieur de l'École de physique et de chimie industrielles de la Ville de Paris, où il reçut l'enseignement de Paul Langevin, Jean Frédéric Joliot décide de se consacrer à la recherche scientifique et entre en 1925 à l'Institut du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-joliot-curie/#i_0

KARLE JEROME (1918- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 418 mots

Cristallographe américain né le 18 juin 1918 à New York, Jerome Karle a été un moment attiré par la carrière de pianiste professionnel, mais entreprend finalement des études scientifiques à l'université Harvard (Cambridge, Massachusetts), puis à l'université du Michigan, à Lansing, où il obtient un doctorat en 1943. Son sujet de thèse concernait la détermination de la structure de molécules gazeus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerome-karle/#i_0

KENDREW sir JOHN COWDERY (1917-1997)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 331 mots
  •  • 1 média

Biochimiste britannique né le 24 mars 1917 à Oxford et mort le 23 août 1997 à Cambridge, sir John Cowdery Kendrew effectue des études de chimie à l'université de Cambridge puis, pendant la Seconde Guerre mondiale, travaille dans un centre de recherche du ministère de la guerre à la mise au point du radar. Après la guerre, il revient à Cambridge, où il rencontre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kendrew-sir-john-cowdery/#i_0

KLUG AARON (1926-2018)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 282 mots

Biochimiste britannique, Aaron Klug est né le 11 août 1926 à Zelvas (Lituanie). Sa famille s'installe en 1928 en Afrique du Sud, où il fait ses études secondaires et supérieures et s'initie à la cristallographie. En 1949, il part pour la Grande-Bretagne, à Cambridge, préparer dans le laboratoire Cavendish, sous la direction de Hartree, une thèse de doctorat qu'il soutient en 1952. Il obtient alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aaron-klug/#i_0

KNOWLES WILLIAM (1917-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 306 mots
  •  • 1 média

Le chimiste américain William Knowles partagea, avec Noyori Ryoji et Karl Barry Sharpless, le prix Nobel de chimie en 2001 pour ses travaux sur la synthèse des molécules chirales.William Standish Knowles naît le 1er juin 1917 à Taunton (Massachusetts). Après avoir obtenu une licence en chimie à l'université Harvard en 1939, il passe un doctorat en chimie des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-knowles/#i_0

KOHN WALTER (1923-2016)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 452 mots

Physicien théoricien de la matière condensée, Prix Nobel de chimie en 1998, Walter Kohn a fait progresser la compréhension de la structure électronique des atomes, des molécules et des matériaux solides. L'application de sa méthode originale a permis des avancées spectaculaires en physique, en chimie et en science des matériaux.Né le 9 mars 1923 à Vienne (Au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-kohn/#i_0

KORNBERG ROGER D. (1947- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 200 mots

Le biochimiste américain Roger D. Kornberg reçut en 2006 le prix Nobel de chimie pour ses recherches sur la transcription eucaryote au niveau moléculaire.Né en 1947 à Saint Louis (Missouri), Roger David Kornberg étudie la chimie à l'université Harvard, où il obtient une licence en 1967, puis à Stanford, où il passe un doctorat en 1972. Il enseigne à l'école de médecine de Harvard de 1976 à 1978 av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-d-kornberg/#i_0

KROTO HAROLD WALTER (1939-2016)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 491 mots

Physicochimiste britannique né le 7 octobre 1939 à Wisbech (Cambridgeshire, Royaume-Uni) et mort le 30 avril 2016 à Lewes (Sussex, Royaume-Uni). Harold W. Kroto obtient en 1967 un doctorat à l'université de Sheffield. Il commence à enseigner en 1967 à l'université du Sussex à Brighton, où il a été nommé professeur en 1985. Il est professeur de la Royal Society de 1991 à 2001.C'est grâce à la coll […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harold-walter-kroto/#i_0

KUHN RICHARD (1900-1967)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 257 mots

Biochimiste autrichien. Inscrit en 1918 à l'université de Vienne, Richard Kuhn poursuit, l'année suivante, ses études à celle de Munich : il soutient en 1922 sa thèse de doctorat sur la spécificité des enzymes dans le métabolisme des hydrates de carbone (Zur Spezifizität von Enzymen im Kohlenhydratst […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-kuhn/#i_0

LANGMUIR IRVING (1881-1957)

  • Écrit par 
  • Agnès LECOURTOIS
  •  • 235 mots
  •  • 1 média

Chimiste et physicien américain né à Brooklyn (New York) et mort à Falmouth (Massachusetts). Après des études de métallurgie à l'université Columbia, Irving Langmuir prépare sa thèse sous la direction de Walther Nernst à Göttingen. Rentré aux États-Unis, il y dirige des recherches pour le compte de la General Electric (Schenectady, N.Y.) de 1909 à 1950.Ses travaux sur les films moléculaires à la s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irving-langmuir/#i_0

LEE YUAN TSEH (1936- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 264 mots

Chimiste américain d'origine taïwanaise né le 19 novembre 1936 à Hsin-chu. Après des études de chimie à Taiwan, Yuan Tseh Lee va préparer à l'université de Californie, à Berkeley, un doctorat en dynamique moléculaire qu'il obtient en 1965. En 1967, Il rejoint l'équipe de Dudley Robert Herschbach à Harvard […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yuan-tseh-lee/#i_0

LEHN JEAN-MARIE (1939- )

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BEHR, 
  • Mir Wais HOSSEINI
  • , Universalis
  •  • 602 mots

Chimiste français né le 30 septembre 1939 à Rosheim (Bas-Rhin), Jean-Marie Lehn a reçu, en 1987, le prix Nobel de chimie, avec les Américains Donald J. Cram et Charles J. Pedersen. Ce prix récompense leurs travaux sur l'élaboration et l'utilisation de molécules « creuses » pouvant exercer, avec une haute sélectivité, une interaction spécifique de structure.Après des études secondaires au lycée Fr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marie-lehn/#i_0

LELOIR LUIS FEDERICO (1906-1987)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 338 mots

Biochimiste argentin. Né à Paris, il a vécu à Buenos Aires dès 1908. Docteur en médecine de l'université de cette ville en 1932, il entre à l'Institut de physiologie où, sous la direction du professeur B. Houssay, il étudie le rôle de l'adrénaline dans le métabolisme des hydrates de carbone. En 1936, il fait un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-federico-leloir/#i_0

LEVITT MICHAEL (1947- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 403 mots
  •  • 1 média

Biophysicienet chimiste américano-israélo-britannique, Prix Nobel de chimie en 2013, Michael Levitt naît à Pretoria (Afrique du Sud) le 9 mai 1947. Après des études supérieures en physique au King’s College de l’université de Londres, il prépare son doctorat en biophysique au laboratoire de biologie moléculaire de l’université de Cambridge (Royaume-Uni) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-levitt/#i_0

LIBBY WILLARD FRANK (1908-1980)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 413 mots
  •  • 1 média

Chimiste de formation, l’Américain Willard Frank Libby est connu pour avoir développé une méthode de datation fondée sur le carbone 14 (14C, isotope radioactif du carbone). Ces travaux de physique nucléaire lui ont permis de recevoir en 1960 le prix Nobel de chimie.Né à Grand Valley (Colorado) le 17 décembre 1908, Willard Frank Libby effectue ses études à l'université de Cal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willard-frank-libby/#i_0

LIPSCOMB WILLIAM NUNN Jr. (1919-2011)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 383 mots

Chimiste américain né le 9 décembre 1919 à Cleveland (Ohio), William Nunn Lipscomb Jr. effectue ses études supérieures à l'institut de technologie de Californie (Caltech), à Pasadena, où il obtient en 1946 un doctorat préparé sous la direction de Linus Carl Pauling (Prix Nobel de chimie 1954). Après avoir été professeur associé de chimie physique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-nunn-lipscomb/#i_0

MARCUS RUDOLPH ARTHUR (1923- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 277 mots

Chimiste américain d'origine canadienne né le 21 juillet 1923 à Montréal, Rudolph Arthur Marcus fait ses études de chimie à l'université McGill à Montréal, où il obtient son doctorat en 1946. Il est ensuite chercheur à Ottawa, dans un laboratoire du Conseil national de la recherche du Canada, puis, de 1949 à 1951, au département de chimie de l'université de Caroline du Nord, à Chapel Hill (États-U […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rudolph-arthur-marcus/#i_0

MARTIN ARCHER JOHN PORTER (1910-2002)

  • Écrit par 
  • Michel MARTIN
  •  • 891 mots

Biochimiste britannique ayant reçu en 1952, conjointement avec Richard L. M. Synge (1914-1994), le prix Nobel de chimie pour « l'invention de la chromatographie de partage ».Conçue en 1903 par le botaniste russe Mikhail S. Tswett, la chromatographie est une méthode de séparation des composants moléculaires des mélanges, qui repose sur la distribution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archer-john-porter-martin/#i_0

MCMILLAN EDWIN MATTISON (1907-1991)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 447 mots

Physicien américain né à Redondo Beach (Californie) et mort à El Cerrito (Californie). Il a reçu, avec Glenn Theodore Seaborg le prix Nobel de chimie (1951) pour ses découvertes dans le domaine de la chimie des éléments transuraniens.Après des études au California Institute of Technology (Caltech) et à Princeton, Edwin Mattison McMillan obtien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edwin-mattison-mcmillan/#i_0

MERRIFIELD ROBERT BRUCE (1921-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 954 mots

Lesgrands scientifiques inventent ou découvrent. Le chimiste américain Robert Bruce Merrifield, né à Fort Worth (Texas) le 15 juillet 1921, fut un inventeur.Ses études universitaires se déroulèrent à l'université de Californie, à Los Angeles, où il obtint son Ph.D. en 1949. Puis il reçut immédiatement un engagement dans le laboratoire du Dr. D. W. Woolley à l'Institut Rockefeller de recherches méd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-bruce-merrifield/#i_0

MICHEL HARTMUT (1948- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 332 mots

Biochimiste allemand né le 18 juillet 1948 à Ludwigsburg. Hartmut Michel fait ses études de biochimie à l'université de Tübingen, puis à l'université de Würtzburg, où il obtient son doctorat en 1977. À Tübingen, Michel commence une longue et fructueuse collaboration avec D. Oesterhelt, un spécialiste de bioénergéti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hartmut-michel/#i_0

MITCHELL PETER DENNIS (1920-1992)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 744 mots

Il est rare qu'un chercheur du xxe siècle crée son laboratoire sur ses propres fonds. C'est pourtant ce que fit Peter Mitchell qui révolutionna ensuite la bioénergétique. Il développa en effet une « théorie chimiosmotique » qui rencontra d'abord le scepticisme général mais qui, en moins de dix ans, réussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-dennis-mitchell/#i_0

MOISSAN HENRI (1852-1907)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 217 mots

Chimiste français, né et mort à Paris, qui reçut en 1906 le prix Nobel de chimie pour ses travaux sur l'isolement du fluor et pour la réalisation du four électrique qui porte son nom. Après des études au Muséum d'histoire naturelle et à l'école de pharmacie de Paris, Henri Moissan devient professeur de toxicologie (1886) et de chimie minérale (1889) à l'école […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-moissan/#i_0

MOLINA MARIO (1943- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 348 mots

Chimiste mexicain né le 19 mars 1943 à Mexico. Mario Molina fait ses études de chimie physique à l'université de Californie à Berkeley (États-Unis). Après avoir travaillé avec Frank Sherwood Rowland à l'université de Californie à Irvine, il est professeur à l'institut de technologie du Massachusetts (M.I.T.), à Cambridge.En 1930, le physicien britannique Sydney […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-molina/#i_0

MOORE STANFORD (1913-1982)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 254 mots

Biochimiste américain né à Chicago et mort à New York. Après avoir effectué des études de chimie à l'université du Wisconsin, Stanford Moore y obtient son doctorat en 1938. Il rejoint ensuite l'Institut Rockefeller de la recherche médicale à New York, où commence sa collaboration avec William Howard Stein. Leur travail va conduire au développeme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanford-moore/#i_0

MULLIKEN ROBERT SANDERSON (1896-1986)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 336 mots

Chimiste américain né à Newburyport (Massachusetts) et décédé à Arlington (Virginie). Robert Sanderson Mulliken commence ses études de chimie en 1913 au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) et les poursuit à l'université de Chicago où il obtient son doctorat en 1921. De 1923 à 1925, il est chercheur au sein du Conseil national de la recherche à l'université de Chicago, puis à celle de Ha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-sanderson-mulliken/#i_0

MULLIS KARY BANKS (1944-2019)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 476 mots

Biologiste moléculaire américain né le 28 décembre 1944 à Lenoir (Caroline du Nord). Kary Banks Mullis fait ses études à l'institut de technologie de Georgie et à l'université de Berkeley (Californie) où il obtient son doctorat en 1973. Après avoir effectué des recherches à l'école médicale de l'université du Kansas puis à l'université de Californie à San Francisco, il rejoint en 1979 une entrepri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kary-banks-mullis/#i_0

NATTA GIULIO (1903-1979)

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 241 mots

Chimiste italien né à Imperia, près de Gênes, et mort à Bergame. Après avoir fait des études d'ingénieur chimiste à l'institut polytechnique de Milan, Giulio Natta enseigne la chimie physique, générale et industrielle dans plusieurs universités (Pavie, Rome, Turin). En 1938, il revient à Milan, où il devient directeur du département de chimie industrielle à l'institut de technologie. Ses recherche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giulio-natta/#i_0

NERNST WALTHER HERMANN (1864-1941)

  • Écrit par 
  • Agnès LECOURTOIS
  •  • 269 mots

Né à Briesen, en Prusse (aujourd'hui Wabrzeźno, en Pologne), Walther Hermann Nernst est l'un des fondateurs de la chimie physique moderne.Après des études à Zurich, à Graz (Autriche) et à Würzburg (Allemagne), Nernst devient, en 1887, l'assistant de Wilhelm Ostwald, qui, avec Jacobus Van't Hoff et Svante Arrhenius, était en passe de faire de la chimi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walther-hermann-nernst/#i_0

NORRISH RONALD GEORGE WREYFORD (1897-1978)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 284 mots

Chimiste britannique né et mort à Cambridge. Ronald George Wreyford Norrish interrompt ses études à Cambridge en 1915 pour s'engager et servir comme officier d'artillerie au cours de la Première Guerre mondiale. Capturé en 1918, il restera six mois prisonnier de guerre. Il reprend ses études en 1919 et obtient son doctorat en 1924, à Cambridge, où il fera toute sa carrière. Il obtient son premier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ronald-george-wreyford-norrish/#i_0

NORTHROP JOHN HOWARD (1891-1987)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 217 mots

Biochimiste américain, fils d'un professeur de zoologie et d'une botaniste, John Howard Northrop naît à Yonkers (New York) et soutient, en 1915, sa thèse de doctorat en chimie de l'université Columbia. Il entre, en 1916, dans le laboratoire de Loeb au Rockefeller Institute for Medical Research de Princeton et, de 1949 à 1959, il enseigne la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-howard-northrop/#i_0

OLAH GEORGE ANDREW (1927-2017)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 455 mots

Chimiste américain d'origine hongroise né le 22 mai 1927 à Budapest, George Andrew Olah fait ses études de chimie à l'université de Budapest, où il obtient un doctorat en 1949. Il occupe alors un poste d'assistant de recherche en chimie organique à l'université et, en 1954, il dirige un petit laboratoire dans le cadre de l'Académie hongroise des sci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-andrew-olah/#i_0

ONSAGER LARS (1903-1976)

  • Écrit par 
  • Paul GLANSDORFF
  •  • 591 mots

Chimiste et physicien américain né à Oslo de parents norvégiens. Dès 1925, Lars Onsager obtient dans cette ville son diplôme d'ingénieur chimiste à l'École technique supérieure de Norvège.Au cours de ses études, Lars Onsager manifeste déjà des dispositions particulières pour les problèmes théoriques fondamentaux et apporte la preuve de qualités d'imagination exceptionnelles. Ses premiers travaux s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lars-onsager/#i_0

OSTWALD WILHELM (1853-1932)

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 288 mots
  •  • 1 média

Physico-chimiste allemand, né à Riga (Lettonie) et mort à Grossbothen, près de Leipzig. Wilhelm Ostwald entre en 1871 à l'université de Dorpat (Estonie) et obtient son diplôme en 1875. La même année, il devient assistant en physique à Dorpat ; il garde ce poste jusqu'en 1881, date à laquelle il est nommé professeur à Riga. C'est là qu'il fait connaître ses travaux dans le domaine de la physico-chi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-ostwald/#i_0

PAULING LINUS CARL (1901-1994)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 2 402 mots
  •  • 2 médias

Le chimiste américain Linus Carl Pauling est l'une des deux seules personnes, avec Marie Curie (1867-1934), à avoir reçu deux prix Nobel dans deux disciplines différentes : le prix Nobel de chimie en 1954, « pour sa recherche sur la nature de la liaison chimique et son application à l'élucidation de la structure de substances complexes », et celui de la paix en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linus-carl-pauling/#i_0

PEDERSEN CHARLES JOHN (1904-1989)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 475 mots

Chimiste américain né à Pusan (Corée) d'une mère japonaise et d'un père norvégien. Sa famille s'installe aux États-Unis en 1922. Pedersen est diplômé en génie chimique de l'université de Dayton (Ohio) en 1926 et obtient l'année suivante une maîtrise en chimie organique du Massachusetts Institute of Technology (M.I.T., Cambridge). Il entre alors à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-john-pedersen/#i_0

PERUTZ MAX FERDINAND (1914-2002)

  • Écrit par 
  • Joël JANIN
  •  • 1 081 mots

Max Perutz, Prix Nobel de chimie 1962, est né à Vienne (Autriche) le 19 mai 1914. À partir de 1936, il réside à Cambridge (Angleterre) et c'est là qu'il réalise les travaux qui fondent la cristallographie des protéines et lui valent le Nobel. Issu d'une famille juive établie dans l'industrie textile, le jeune Perutz s'est orienté vers la chimie à l'univers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-ferdinand-perutz/#i_0

POPLE JOHN ANTHONY (1925-2004)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 948 mots

Le théoricien britannique John Anthony Pople fut un des pionniers de la chimie quantique. Après des études à l'université de Cambridge, il a développé des modèles mathématiques dans le but de calculer les fonctions d'onde quantiques des molécules. Malgré le prix Nobel de chimie qu'il reçut tardivement en 1998, Pople s'est toujours plutôt considéré comme un mathématicien.Né le 31 octobre 1925 à Bur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-anthony-pople/#i_0

PORTER GEORGE (1920-2002)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 433 mots

Chimiste britannique né à Stainforth (Yorkshire). George Porter commence ses études universitaires en 1938 à l'université de Leeds. Après la guerre, il occupe divers postes en chimie-physique à l'université de Cambridge de 1945 à 1955, et effectue sous la direction de Ronald George Wreyford Norrish ses premières recherches en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-porter/#i_0

PREGL FRITZ (1869-1930)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 323 mots

Chimiste autrichien né à Laibach (Autriche) et mort à Graz. Pregl obtient en 1894 le doctorat en médecine à l'université de Graz. Il y est nommé assistant puis professeur en 1904 après avoir suivi en Allemagne les cours de chimie physique de Wilhelm Ostwald à Leipzig et de Emil H. Fischer à Berlin. De 1910 à 1913, Pregl est professeur de chimie médic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fritz-pregl/#i_0

PRIGOGINE ILYA (1917-2003)

  • Écrit par 
  • Isabelle STENGERS
  • , Universalis
  •  • 2 118 mots
  •  • 1 média

Ilya Prigogine, physicien, chimiste et philosophe belge a reçu le prix Nobel de chimie en 1977 pour ses contributions à la thermodynamique des processus irréversibles et spécialement à la théorie des structures dissipatives. Il a en particulier montré que quand la matière s'éloigne de son état d'équilibre, celle-ci peut s'organiser d'elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ilya-prigogine/#i_0

PRIX NOBEL DE CHIMIE 2013

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 403 mots
  •  • 3 médias

Le prix Nobel de chimie récompense en 2013 trois théoriciens experts de lasimulation numérique des réactions chimiques. L'Austro-Américain Martin Karplus (né le 15 mars 1930 à Vienne en Autriche) est professeur émérite à l'université Harvard et directeur du laboratoire de chimie-biophysique de l'Institut de science et d'ingénierie supramoléculaires (I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-chimie-2013/#i_0

PRIX NOBEL DE CHIMIE 2014

  • Écrit par 
  • Christophe ZIMMER
  •  • 1 145 mots

Le prix Nobel de chimie 2014 récompense trois physiciens dont les travaux ont permis de dépasser les limites de résolution de la microscopie optique et de développer de nouvelles techniques d’imagerie d’un intérêt considérable pour la recherche biomédicale. Les trois lauréats sont les Américains Eric Betzig (né le 13 janvier 1960 à Ann Arbor dans le Mich […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-chimie-2014/#i_0

PRIX NOBEL DE CHIMIE 2015

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 679 mots
  •  • 3 médias

Le prix Nobel de chimie 2015 a été attribué à Tomas Lindahl, Aziz Sancar et Paul Modrich pour leurs travaux sur les mécanismes de réparation de l’ADN.L’ADN, support matériel de l’hérédité chez la plupart des organismes, est une longue molécule sensible à de nombreux agents physico-chimiques (molécules réactives, rayons X, rayons ultraviolets, etc.) qui peuv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-chimie-2015/#i_0

PRIX NOBEL DE CHIMIE 2016

  • Écrit par 
  • Jacques MADDALUNO
  •  • 1 124 mots
  •  • 3 médias

Le prix Nobel de chimie 2016 a été attribué au Français Jean-Pierre Sauvage, au Britannique James Fraser Stoddart et au Néerlandais Bernard Lucas Feringa pour leurs travaux sur la conception et la synthèse de machines moléculaires.Les machines moléculaires répondent à une question fondamentale : l’homme est-il capable de fabriquer des machines qui soient de la taille d’une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-chimie-2016/#i_0

PRIX NOBEL DE CHIMIE 2017

  • Écrit par 
  • Rémi FRONZES
  •  • 2 287 mots
  •  • 3 médias

Le prix Nobel de chimie 2017 a été attribué au Suisse Jacques Dubochet, à l’Allemand Joachim Frank et au Britannique Richard Henderson pour avoir contribué au « développement de la cryomicroscopie électronique pour la détermination de la structure à haute résolution des biomolécules en solution ». Il récompense, comme le prix Nobel de physique 2017, les progrès remarquables effectués dans le domai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-chimie-2017/#i_0

PRIX NOBEL DE CHIMIE 2018

  • Écrit par 
  • Wadih GHATTAS, 
  • Jean-Pierre MAHY
  •  • 1 392 mots
  •  • 3 médias

Le prix Nobel de chimie 2018 a été attribué pour moitié à l’Américaine Frances H. Arnold pour la mise en œuvre de l’évolution dirigée, tandis que son compatriote George P. Smith et le Britannique Gregory P. Winter se partagent l’autre moitié pour leur invention de la technique du phage display. L’évolution dirigée permet de développer des pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-chimie-2018/#i_0

PRIX NOBEL DE CHIMIE 2019

  • Écrit par 
  • Laure MONCONDUIT
  •  • 1 163 mots

Le Britannique et Américain Michael Stanley Whittingham, l’Américain John Bannister Goodenough et le Japonais Akira Yoshino ont reçu le prix Nobel de chimie 2019 pour leurs travaux pionniers dans le domaine des batteries lithium-ion (Li-ion). Ces trois chercheurs, qui sont connus de tous les scientifiques qui travaillent sur la chimie et la physico-chimie des matériaux, enrichissent depuis plus de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-chimie-2019/#i_0

RICHARDS THEODORE WILLIAM (1868-1928)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 350 mots

Chimiste américain né à Germantown (Pennsylvanie) et mort à Cambridge (Massachusetts). Richards soutient en 1888 son doctorat à l'université de Harvard, avec un travail concernant la détermination du rapport des poids atomiques de l'hydrogène et de l'oxygène. Il passe ensuite une année dans les plus importants labora […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodore-william-richards/#i_0

ROBINSON ROBERT (1886-1975)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 574 mots
  •  • 1 média

Chimiste britannique né à Rufford, près de Chesterfield, mort à Great Missenden, près de Londres. En 1902, Robinson commence ses études à l'université de Manchester, où il obtient en 1909 son doctorat. En 1912, il est nommé professeur à l'université de Sydney, en Australie. Il revient en Grande-Bretagne en 1915 et occupe successivement les chaires de chi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-robinson/#i_0

ROWLAND FRANCK SHERWOOD (1927-2012)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 358 mots
  •  • 1 média

Chimiste américain né le 28 juin 1927 à Delaware (Ohio), Frank Sherwood Rowland fait ses études de chimie à l'université de Chicago où il obtient un doctorat en 1952. Il poursuit ses recherches au département de chimie de l'université de Californie à Irvine. Il a été, de 1992 à 1994, président de la très puissante Association américaine pour l'avancement des sciences.En 1930, le physicien britanni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franck-sherwood-rowland/#i_0

RUTHERFORD ERNEST lord (1871-1937)

  • Écrit par 
  • Agnès LECOURTOIS
  •  • 651 mots

Physicien anglais, lauréat du prix Nobel de chimie en 1908, dont les recherches sur les rayonnements et la structure atomique ont ouvert la voie aux développements ultérieurs de la physique nucléaire du xxe siècle.Né à Nelson (Nouvelle-Zélande), il y effectue ses études secondaires ; boursier de l'université de Nouvelle-Zélande à Wellington, où il pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernest-rutherford/#i_0

RUŽIČKA LEOPOLD (1887-1976)

  • Écrit par 
  • François-Georges ROBINET
  •  • 726 mots

Prix Nobel de chimie, Leopold Stephen Ružička est né le 13 septembre 1887 à Vukovar, petite ville de Croatie, alors province de la monarchie austro-hongroise. Son père, tonnelier et marchand de bois, mourut quatre ans plus tard, le laissant avec sa mère et son frère Stefan. La famille alla s'installer dans la ville voisine – Osijek –, où Leopold fit ses études primaires et secondaires. Cette parti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-ruzicka/#i_0

SABATIER PAUL (1854-1941)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 190 mots

Chimiste français né à Carcassonne et mort à Toulouse. Après des études à l'École normale supérieure de Paris, Paul Sabatier devient l'assistant de M. Berthelot et obtient son doctorat en 1880. Nommé professeur à Toulouse, il restera dans cette ville — laquelle reconnaîtra ce qu'elle lui doit en donnant le nom du chimiste à sa nouvelle université —, malgré des propositions intéressantes de chaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-sabatier/#i_0

SANGER FREDERICK (1918-2013)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM, 
  • Universalis
  •  • 753 mots
  •  • 2 médias

Biochimistebritannique né le 13 août 1918 à Rendcombe (Gloucestershire), décédé à Cambridge le 19 novembre 2013, Frederick Sanger fait ses études à Cambridge, où il obtient en 1943 un doctorat de biochimie. De 1944 à 1951, il bénéficie d'une bourse de recherche, puis il intègre le Conseil de la recherche médicale en 1951, et y restera jusqu'à son départ en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederick-sanger/#i_0

SCHROCK RICHARD R. (1945- )

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 468 mots

Chimiste américain. Né le 4 janvier 1945 à Berne, dans l'Indiana, Richard Royce Schrock fut un enfant studieux, épris de lecture davantage que de jeux. À l'âge de huit ans, lorsque sa famille vivait à Decatur, il reçut un attirail de petit chimiste. Ce fut pour lui une révélation. En 1959, les Schrock partirent pour San Diego, en Californie, où un ami de la famille alimenta Richard en livres de ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-r-schrock/#i_0

SEABORG GLENN THEODORE (1912-1999)

  • Écrit par 
  • Michel GENET
  •  • 793 mots

Spécialiste américain de la chimie nucléaire né à Ishpeming (Michigan) et mort à Lafayette (Californie), Glenn T. Seaborg a été professeur de chimie de l'université de Californie (Berkeley), directeur associé honoraire du Lawrence Berkeley Laboratory, et président du Lawrence Hall of Science de l'université de Californie.Il a reçu son diplôme d'études supérieures en chimie à l'U.C.L.A. (1934) et o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glenn-theodore-seaborg/#i_0

SEMIONOV NIKOLAÏ NIKOLAÏEVITCH (1896-1986)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 261 mots

Physico-chimiste soviétique né à Saratov, mort à Moscou. Nikolaï Nikolaïevitch Semionov obtient son doctorat en 1917 à l'université de Petrograd (Saint-Pétersbourg jusqu'en 1914, Leningrad à partir de 1924) et dirige, dès cette année-là, le laboratoire des phénomènes électroniques de l'Institut physico-technique de cette ville. En 1931, il est nommé directeur de l'Institut de chimie-physique de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikolai-nikolaievitch-semionov/#i_0

SMALLEY RICHARD (1943-2005)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 483 mots

Physico-chimiste américain né le 6 juin 1943 à Akron, Ohio (États-Unis). Richard Errett Smalley obtient en 1963 un doctorat à l'université de Princeton (New Jersey). Il est nommé professeur de chimie à l'université Rice à Houston (Texas) en 1971, puis professeur de physique dans la même université en 1990.C'est grâce à la collaboration étroite de Robert F. Curl, Harold W. Kroto et Richard E. Small […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-smalley/#i_0

SMITH MICHAEL (1932-2000)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 302 mots

Biologiste moléculaire canadien d'origine britannique né à Blackpool (Grande-Bretagne). Michael Smith fait ses études de biochimie à l'université de Manchester (Grande-Bretagne) et y obtient un doctorat en 1956. Il est ensuite chercheur postdoctoral à l'université de Colombie-Britannique à Vancouver (Canada). En 1961, il accepte un poste au Centre de reche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-smith/#i_0

SODDY FREDERICK (1877-1956)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 469 mots

Chimiste anglais né à Eastbourne et mort à Brighton (Angleterre). Après des études à Oxford, Soddy part pour le Canada. Il travaille à Montréal avec Ernest Rutherford qui étudie les propriétés radioactives de l'uranium, du thorium et du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederick-soddy/#i_0

STANLEY WENDELL MEREDITH (1904-1971)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 333 mots

Biochimiste américain créateur de la virologie moderne. Stanley, né à Ridgeville dans l'Illinois, étudie au collège de Richmond et est docteur en chimie de l'université de l'Illinois en 1929. Il va poursuivre ses études en Allemagne et séjourne au laboratoire de chimie de l'université de Munich (1930). À son retour aux États-Unis, il entre comme assistant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wendell-meredith-stanley/#i_0

STAUDINGER HERMANN (1881-1965)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 176 mots

Chimiste allemand, né à Worms et mort à Fribourg-en-Brisgau, lauréat du prix Nobel de chimie (1953) pour sa contribution au développement des matières plastiques.Après avoir été reçu docteur de l'université de Halle (1903), il occupe plusieurs postes académiques puis devient professeur à l'université de Fribourg-en-Brisgau (1926) et directeur de laboratoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-staudinger/#i_0

STEIN WILLIAM HOWARD (1911-1980)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 285 mots

Biochimiste américain né et décédé à New York. William Howard Stein commence des études de chimie à l'université de Harvard en 1933, mais des difficultés rencontrées en première année l'amènent à changer d'orientation et à entreprendre des études de biochimie à l'université Columbia à New York. Il y obtient son doctorat en 1937. Il rejoint ensuite l'Instit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-howard-stein/#i_0

SUMNER JAMES BATCHELLER (1987-1955)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 381 mots

Biochimiste américain né à Canton (Massachusetts) et mort à Buffalo (New York). Malgré l'avis de ses professeurs qui voulaient le dissuader d'entreprendre un travail de laboratoire à cause de son invalidité (gaucher, il avait à dix-sept ans perdu son bras gauche dans un accident de chasse), il poursuit ses études de chimie à l'université de Harvard et y obtient un doctorat en 1914. Il est nommé l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-batcheller-sumner/#i_0

SVEDBERG THEODOR (1884-1971)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 330 mots

Chimiste suédois né à Valbo (Suède) et mort à Örebro. En 1907, Svedberg soutient à Uppsala une thèse de doctorat concernant l'étude des structures colloïdales, qui va constituer le grand sujet de son activité scientifique future. En 1912, il est nommé professeur dans la première chaire de chimie physique créée en Suède, à Uppsala où il fera toute sa carrière. Il s'intéresse au mouvement brownien q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodor-svedberg/#i_0

SYNGE RICHARD LAURENCE MILLINGTON (1914-1994)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 148 mots

Biochimiste anglais né à Liverpool, décédé à Norwich. Synge effectue ses études à l'université de Cambridge, où il obtient un doctorat de biochimie en 1941. Il rejoint alors le laboratoire de l'industrie lainière à Leeds, où travaille également Archer John Porter Martin avec lequel il peut continuer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-laurence-millington-synge/#i_0

TANAKA KOICHI (1959- )

  • Écrit par 
  • Arnaud HAUDRECHY
  •  • 430 mots

Koichi Tanaka est né en 1959 à Toyama City (Japon). En 1983, il obtient son degré en ingénieur de l'université de Tōhoku et rejoint l'entreprise Shimadzu Corp. à Kyōto, au laboratoire de recherche centrale.Au début de 1992, il effectue un stage en Angleterre au groupe PLC Kratos. Fin 1992, Koichi Tanaka retourne au Japon au sein de la division recherche et développement des instruments analytiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanaka-koichi-1959/#i_0

TAUBE HENRY (1915-2005)

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 714 mots

Chimiste américain, né le 30 novembre à Neudorf dans le Saskatchewan (Canada), Henry Taube initia une véritable renaissance de la chimie minérale.Henry Taube fut un personnage, de son vivant déjà hissé sur un piédestal, non seulement par ses collaborateurs et ses collègues du département de chimie de Stanford, mais par l'ensemble des chimistes. Le prix Nobel de chimie, qui lui fut décerné tardivem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-taube/#i_0

TODD ALEXANDER ROBERTUS (1907-1997)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 686 mots

Chimiste et biochimiste écossais, né à Glasgow le 2 octobre 1907, Alexander Robertus Todd est décédé à Cambridge (Grande-Bretagne) le 10 janvier 1997.Après avoir suivi les cours de l'université de sa ville natale, il part pour Francfort étudier la structure des acides biliaires et il y soutient une thèse de doctorat sur ce sujet en 1931. Il passe ensuite deux années à Oxford dans le laboratoire de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-robertus-todd/#i_0

UREY HAROLD CLAYTON (1893-1981)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 589 mots

Chimiste américain né à Walkerton (Indiana) et mort à La Jolla (Californie). Harold Clayton Urey commence sa carrière à Copenhague (1923-1924), où il prend part aux recherches de Niels Bohr sur la théorie de la structure de l'atome. Professeur associé à la Johns Hopkins University (Baltimore, 1924-1929), à Columbia Un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harold-clayton-urey/#i_0

VIRTANEN ARTTURI ILMARI (1895-1973)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 298 mots

Biochimiste finlandais. Né à Helsinki, Virtanen étudie à l'université de cette ville et soutient, en 1919, une thèse de chimie sur l'acide abiétique contenu dans la résine pure des pins de son pays. Il va compléter son éducation dans certains laboratoires de Suisse, d'Allemagne, de Suède, puis entre à la Station nationale de contrôle des produits laitiers : il découvre bientôt un procédé de conser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/artturi-ilmari-virtanen/#i_0

WALLACH OTTO (1847-1931)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 355 mots

Chimiste allemand né à Könisberg et mort à Göttingen. Malgré de nombreux ennuis de santé, Wallach entreprend en 1867 des études de chimie à l'université de Göttingen sous la direction de Friedrich Wölher et obtient son doctorat en 1869. En 1870, il devient assistant puis chargé de cours à Bonn auprès de August Kekulé. En 1889, il est nommé à Göttingen professeur et directeur de l'Institut de chimi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-wallach/#i_0

WARSHEL ARIEH (1940- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 351 mots
  •  • 1 média

Biochimiste israélo-américain, Prix Nobel de chimie en 2013, Arieh Warshel naît dans le kibboutz de Sdé-Nahum en Palestine (alors sous mandat britannique) le 20 novembre 1940. Après des études supérieures au Technion d’Haïfa, il prépare son doctorat en chimie-physique à l’institut Weizmann de Rehovot (Israël) sous la direction du professeur Schneior Lifson (1914-2002). Après avoir participé à la g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arieh-warshel/#i_0

WERNER ALFRED (1866-1919)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 324 mots

Chimiste suisse né à Mulhouse et mort à Zurich. Dès l'âge de vingt ans, Werner est à Zurich où il soutient en 1890 sa thèse de doctorat sur l'étude de la structure et de la stéréochimie de composés azotés. Après un an passé à Paris dans le laboratoire de Marcelin Berthelot, il revient à Zurich. En 1895, il acquiert la nationalité suisse et il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-werner/#i_0

WIELAND HEINRICH OTTO (1877-1957)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 470 mots

Chimiste allemand né à Pforzheim (Allemagne) et mort à Starnberg (près de Munich). Wieland effectue ses études de chimie à Munich, Berlin et Stuttgart. Il retourne à Munich où il obtient son doctorat en 1901. C'est à Munich que va s'effectuer l'essentiel de sa carrière.Ses premiers travaux concernent les réactions des oxydes d'azote, le mécanisme de la nitration des hydrocarbures aromatiques et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-otto-wieland/#i_0

WILKINSON GEOFFREY (1921-1996)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 435 mots

Chimiste britannique né à Tormorden (Yorkshire) et mort à Londres. Geoffrey Wilkinson fait des études de chimie à l'Imperial College, à Londres, où il obtient son doctorat en 1946. De 1943 à 1950, il effectue au Canada, puis en Californie, des recherches en chimie nucléaire. Après un an passé au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) comme chercheur associé, il obtient en 1951 un poste d'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geoffrey-wilkinson/#i_0

WILLSTÄTTER RICHARD (1872-1942)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 236 mots

Biochimiste allemand. Né à Karlsruhe, Richard Willstätter étudie à l'université de Munich où il reçoit l'enseignement du célèbre chimiste A. von Baeyer. Diplômé en 1894, il est assistant de son maître jusqu'en 1905 ; à cette date, il est nommé professeur de chimie à l'Institut fédéral polytechnique de Zurich puis, de 1912 à 1916, il occupe le même poste à la Kaiser-Wilhelm-Universität de Berlin. À […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-willstatter/#i_0

WINDAUS ADOLF (1876-1959)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 329 mots

Chimiste allemand né à Berlin et mort à Göttingen. Après avoir suivi à Berlin les cours de chimie de Emil H. Fischer, Windaus soutient à Fribourg en 1889 une thèse de doctorat dont le sujet est l'étude de composés cardioactifs extraits des digitales. Après un nouveau séjour d'un an à Berlin auprès de Fischer, il retourne à Fribourg où il commence ses recherches sur le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolf-windaus/#i_0

WITTIG GEORG (1897-1987)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 318 mots

Chimiste allemand né à Berlin et mort à Heidelberg. Georg Wittig commence ses études de chimie en 1916 à l'université de Tübingen. Après avoir été prisonnier de guerre en Grande-Bretagne, il reprend ses études à l'université de Marburg, où il soutient en 1923 un doctorat préparé sous la direction de K. von Auwers. De 1923 à 1932, il est chef de travaux à l'institut de chimie de l'université de Mar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-wittig/#i_0

WOODWARD ROBERT BURNS (1917-1979)

  • Écrit par 
  • Leo B. SLATER
  • , Universalis
  •  • 804 mots

Chimiste américain, né le 10 avril 1917 à Boston, mort le 8 juillet 1979 à Cambridge (Massachusetts).Autodidacte, Robert Burns Woodward se passionne très tôt pour la chimie. Il entre au Massachusetts Institute of Technology en 1933 mais, déçu par la routine universitaire, abandonne très vite ses études. Refusant de perdre un étudiant aussi talentueux, l'un de ses professeurs retrouve sa trace et f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-burns-woodward/#i_0

WÜTHRICH KURT (1938- )

  • Écrit par 
  • Arnaud HAUDRECHY
  •  • 494 mots

Kurt Wüthrich naît en 1938 à Aarberg (Suisse). Il obtient sa licence de chimie en 1962, puis devient docteur en chimie inorganique en 1964 à Bâle. En 1967, il effectue deux stages post-doctoraux, à Bâle et à Berkeley. De 1967 à 1969, il travaille pour les laboratoires Bell Telephon Murray Hill, dans le New Jersey. En 1969, il entre à l'École polytechnique fédérale de Zürich, où il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-wuthrich/#i_0

ZIEGLER KARL WALDEMAR (1898-1973)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 314 mots

Chimiste allemand lauréat né à Helsa, près de Kassel, et mort à Mülheim an der Ruhr. Karl Waldemar Ziegler partagea avec Giulio Natta, du prix Nobel de chimie (1963) pour leurs recherches sur l'amélioration des matières plastiques.Après une thèse de doctorat à l'université de Marburg (1923), Ziegler occupa plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-waldemar-ziegler/#i_0

ZSIGMONDY RICHARD ADOLF (1865-1929)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 290 mots

Chimiste allemand né à Vienne et mort à Göttingen. Zsigmondy commence ses études de chimie dans sa ville natale et les poursuit à Munich où il obtient son doctorat en 1889. Assistant à l'université de Berlin, il s'intéresse aux couleurs produites par les solutions colloïdales d'or appliquées sur la porcelaine. En 1893, il revient en Autriche occuper un poste de maître de conférences à Graz. De 189 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-adolf-zsigmondy/#i_0


Affichage 

Linus Carl Pauling et ses modèles moléculaires

Linus Carl Pauling et ses modèles moléculaires

photographie

Linus Carl Pauling (1901-1994), chimiste américain, Prix Nobel de chimie en 1954 pour ses travaux sur la nature de la liaison chimique et Prix Nobel de la paix en 1962 pour sa campagne contre les essais d'armes nucléaires et contre le recours à la guerre comme solution... 

Crédits : Tom Hollyman/Photo Researchers

Afficher

Robert Burns Woodward

Robert Burns Woodward

photographie

Robert Burns Woodward (1917-1979), chimiste américain, Prix Nobel de chimie en 1965 pour la synthèse des stérols et de la chlorophylle. 

Crédits : Courtesy of the Harvard University News Service

Afficher

Irving Langmuir et E. D. MacArthur

Irving Langmuir et E. D. MacArthur

photographie

Irving Langmuir (à droite), Prix Nobel de chimie 1932, examine avec E. D. MacArthur une copie de la lampe thermo-ionique inventée par Edison. Plus à droite, on peut voir son tube à haut vide qu'il conçut en 1912 pour ses recherches sur les flux d'électrons, lesquelles eurent... 

Crédits : Encyclopaedia Britannica, Inc

Afficher

Linus Carl Pauling, 1955

Linus Carl Pauling, 1955

photographie

Le physicien et chimiste américain Linus Carl Pauling (1901-1994), au cours d'un exposé le 2 mars 1955. Il a reçu le prix Nobel de chimie en 1954, pour ses travaux sur la nature de la liaison chimique, et le prix Nobel de la paix en 1962, pour sa lutte en faveur du désarmement nucléaire. 

Crédits : Reproduced with permission of the Ava Helen and Linus Pauling Papers, Oregon State University Library

Afficher

Imagerie médicale : les découvreurs de la radioactivité artificielle

Imagerie médicale : les découvreurs de la radioactivité artificielle

photographie

Frédéric et Irène Joliot-Curie, dans leur laboratoire, étudient des composés radioactifs. Ces derniers serviront bientôt à la visualisation, à l'échelle microscopique, des constituants profonds du corps humain. 

Crédits : Collection Guy Pallardy

Afficher

Robert J. Lefkowitz et Brian Kobilka ont obtenu le prix Nobel de chimie 2012

Robert J. Lefkowitz et Brian Kobilka ont obtenu le prix Nobel de chimie 2012

photographie

Les Américains Robert J. Lefkowitz (à gauche) et Brian Kobilka (à droite) ont obtenu le prix Nobel de chimie 2012 pour leurs travaux sur la manière dont les cellules « comprennent » leur environnement. 

Crédits : S. Waller/ PR Newswire/ HHMI et Stanford University

Afficher

Frank Rowland, Prix Nobel de chimie 1995

Frank Rowland, Prix Nobel de chimie 1995

photographie

Frank Sherwood Rowland (ici en 2008) a été récompensé par le prix Nobel de chimie en 1995 pour ses travaux sur la formation et la destruction de l'ozone atmosphérique. 

Crédits : Markus Pössel

Afficher

William Knowles, Prix Nobel de chimie 2001

William Knowles, Prix Nobel de chimie 2001

photographie

William S. Knowles (à gauche) recevant le prix Nobel de chimie du roi Charles XVI Gustave de Suède en décembre 2001. 

Crédits : Gerry Penny/ EPA

Afficher

Martin Karplus

Martin Karplus

photographie

L'Austro-Américain Martin Karplus a partagé avec l'Israélo-Américain Arieh Warshel et l'Américano-Israélo-Britannique Michael Levitt le prix Nobel de chimie 2013 « pour le développement de modèles multi-échelle pour les systèmes chimiques complexes ». 

Crédits : CJ Gunther/ epa/ Corbis

Afficher

Michael Levitt

Michael Levitt

photographie

L'Américano-Israélo-Britannique Michael Levitt a partagé avec l'Israélo-Américain Arieh Warshel et l'Austro-Américain Martin Karplus le prix Nobel de chimie 2013 « pour le développement de modèles multi-échelle pour les systèmes chimiques complexes ». 

Crédits : J. Mabanglo/ epa/ Corbis

Afficher

Arieh Warshel

Arieh Warshel

photographie

L'Israélo-Américain Arieh Warshel a partagé avec l'Austro-Américain Martin Karplus et l'Américano-Israélo-Britannique Michael Levitt le prix Nobel de chimie 2013 « pour le développement de modèles multi-échelle pour les systèmes chimiques complexes ». 

Crédits : D.R.

Afficher

Tomas Lindahl

Tomas Lindahl

photographie

Le Suédois Tomas Lindahl a partagé avec l’Américain Paul Modrich et le Turco-Américain Aziz Sancar le prix Nobel de chimie 2015 pour leurs travaux sur les mécanismes moléculaires à l’origine de la réparation de l’ADN.  

Crédits : F. Arrizabalaga/ epa/ Corbis

Afficher

Aziz Sancar

Aziz Sancar

photographie

Le Turco-Américain Aziz Sancar a partagé avec l’Américain Paul Modrich et le Suédois Tomas Lindahl le prix Nobel de chimie 2015 pour leurs travaux sur les mécanismes moléculaires à l’origine de la réparation de l’ADN.  

Crédits : M. Englund/ UNC School of medicine/ AFP

Afficher

Paul Modrich

Paul Modrich

photographie

L’Américain Paul Modrich a partagé avec le Suédois Tomas Lindahl et le Turco-Américain Aziz Sancar le prix Nobel de chimie 2015 pour leurs travaux sur les mécanismes moléculaires à l’origine de la réparation de l’ADN.  

Crédits : M. Morr/ Duke University/ AFP

Afficher

Otto Hahn Fritz Strassmann et Fritz Haber

Otto Hahn Fritz Strassmann et Fritz Haber

photographie

Le chimiste allemand Otto Hahn (1879-1968), au centre, et ses collègues Fritz Strassmann et Fritz Haber, à Munich, en 1962. Otto Hahn reçut le prix Nobel de chimie en 1944 pour sa théorie de la fission de l'uranium, théorie émise en 1938. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Robert Robinson

Robert Robinson

photographie

Le chimiste britannique Robert Robinson (1886-1975). Il reçut le prix Nobel de chimie en 1947 pour sa synthèse de la pénicilline. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Walter Haworth

Walter Haworth

photographie

Le chimiste britannique Walter Norman Haworth (1883-1950) obtint le prix Nobel de chimie en 1937 pour sa synthèse de la vitamine C. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Emil Fischer

Emil Fischer

photographie

Le chimiste allemand Emil Fischer (1852-1919) obtint le prix Nobel de chimie en 1902 pour la synthèse de molécules organiques (sucres, acides aminés et peptides). Il a largement contribué à l'essor de la chimie thérapeutique en Allemagne. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Wilhelm Ostwald

Wilhelm Ostwald

photographie

Le chimiste allemand Wilhelm Ostwald (1853 - 1932). Il obtint le prix Nobel en 1909 pour ses travaux sur la catalyse. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Svante Arrhenius

Svante Arrhenius

photographie

Le Suédois Svante Arrhenius (1859-1927) obtint le prix Nobel de chimie en 1903. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Raman, Alder et Hahn

Raman, Alder et Hahn

photographie

De gauche à droite, l'Indien Chandrasekhara Venkata Raman (1888-1970), Prix Nobel de physique 1930, l'Allemand Kurt Alder (1902-1958), Prix Nobel de chimie 1950 et l'Allemand Otto Hahn (1879-1968), Prix Nobel de chimie 1944, lors d'une réunion à Lindau (Allemagne), en 1956. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Derek Barton

Derek Barton

photographie

Le chimiste britannique Derek Barton, Prix nobel en 1965, dans son laboratoire de l'Imperial College de l'université de Londres, en 1969. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Friedrich Bergius

Friedrich Bergius

photographie

L'Allemand Friedrich Bergius (1884-1949), Prix Nobel de chimie, en 1931, conjointement avec Carl Bosch pour leurs travaux sur l'utilisation des hautes pressions en chimie. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Eduard Buchner

Eduard Buchner

photographie

L'Allemand Eduard Buchner (1860-1917) est lauréat du prix Nobel de chimie, en 1907, pour l'étude des fermentations enzymatiques. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Otto Hahn

Otto Hahn

photographie

Otto Hahn (1879-1968), chimiste allemand et lauréat du prix Nobel de chimie, en 1944, pour ses travaux sur la fission de l'uranium. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Dorothy Crowfoot Hodgkin

Dorothy Crowfoot Hodgkin

photographie

La Britannique Dorothy Mary Crowfoot Hodgkin (1910-1994), lauréate du prix Nobel de chimie, en 1964, pour sa découverte de la structure de la pénicilline et de la vitamine B12

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Max Perutz et John Kendrew

Max Perutz et John Kendrew

photographie

Les biochimistes britanniques Max Perutz (d'origine autrichienne), à gauche, et John Kendrew ont partagé le prix Nobel de chimie, en 1962, pour leurs travaux sur les hémoprotéines. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Ilya Prigogine

Ilya Prigogine

photographie

Le chimiste belge Ilya Prigogine, Prix Nobel de chimie en 1977 pour ses contributions à la thermodynamique des processus irréversibles. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Frederick Sanger

Frederick Sanger

photographie

Le Britannique Frederick Sanger, double lauréat du prix Nobel de chimie : en 1958, pour son travail sur l'insuline, et en 1980, avec les Américains Walter Gilbert et Paul Berg. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Marie Curie (1867-1934)

Marie Curie (1867-1934)

vidéo

C'est la Française Marie Curie, née Sklodowska à Varsovie en 1867, qui a découvert le radium et fait entrer le mot « radioactivité » dans l'usage. Au cours de son existence, elle a reçu deux fois le prix Nobel. En 1921, elle est invitée aux États-Unis où un accueil... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Linus Carl Pauling et ses modèles moléculaires

Linus Carl Pauling et ses modèles moléculaires
Crédits : Tom Hollyman/Photo Researchers

photographie

Robert Burns Woodward

Robert Burns Woodward
Crédits : Courtesy of the Harvard University News Service

photographie

Irving Langmuir et E. D. MacArthur

Irving Langmuir et E. D. MacArthur
Crédits : Encyclopaedia Britannica, Inc

photographie

Linus Carl Pauling, 1955

Linus Carl Pauling, 1955
Crédits : Reproduced with permission of the Ava Helen and Linus Pauling Papers, Oregon State University Library

photographie

Imagerie médicale : les découvreurs de la radioactivité artificielle

Imagerie médicale : les découvreurs de la radioactivité artificielle
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Robert J. Lefkowitz et Brian Kobilka ont obtenu le prix Nobel de chimie 2012

Robert J. Lefkowitz et Brian Kobilka ont obtenu le prix Nobel de chimie 2012
Crédits : S. Waller/ PR Newswire/ HHMI et Stanford University

photographie

Frank Rowland, Prix Nobel de chimie 1995

Frank Rowland, Prix Nobel de chimie 1995
Crédits : Markus Pössel

photographie

William Knowles, Prix Nobel de chimie 2001

William Knowles, Prix Nobel de chimie 2001
Crédits : Gerry Penny/ EPA

photographie

Martin Karplus

Martin Karplus
Crédits : CJ Gunther/ epa/ Corbis

photographie

Michael Levitt

Michael Levitt
Crédits : J. Mabanglo/ epa/ Corbis

photographie

Arieh Warshel

Arieh Warshel
Crédits : D.R.

photographie

Tomas Lindahl

Tomas Lindahl
Crédits : F. Arrizabalaga/ epa/ Corbis

photographie

Aziz Sancar

Aziz Sancar
Crédits : M. Englund/ UNC School of medicine/ AFP

photographie

Paul Modrich

Paul Modrich
Crédits : M. Morr/ Duke University/ AFP

photographie

Otto Hahn Fritz Strassmann et Fritz Haber

Otto Hahn Fritz Strassmann et Fritz Haber
Crédits : Hulton Getty

photographie

Robert Robinson

Robert Robinson
Crédits : Hulton Getty

photographie

Walter Haworth

Walter Haworth
Crédits : Hulton Getty

photographie

Emil Fischer

Emil Fischer
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Wilhelm Ostwald

Wilhelm Ostwald
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Svante Arrhenius

Svante Arrhenius
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Raman, Alder et Hahn

Raman, Alder et Hahn
Crédits : Hulton Getty

photographie

Derek Barton

Derek Barton
Crédits : Hulton Getty

photographie

Friedrich Bergius

Friedrich Bergius
Crédits : Hulton Getty

photographie

Eduard Buchner

Eduard Buchner
Crédits : Hulton Getty

photographie

Otto Hahn

Otto Hahn
Crédits : Hulton Getty

photographie

Dorothy Crowfoot Hodgkin

Dorothy Crowfoot Hodgkin
Crédits : Hulton Getty

photographie

Max Perutz et John Kendrew

Max Perutz et John Kendrew
Crédits : Hulton Getty

photographie

Ilya Prigogine

Ilya Prigogine
Crédits : Hulton Getty

photographie

Frederick Sanger

Frederick Sanger
Crédits : Hulton Getty

photographie

Marie Curie (1867-1934)

Marie Curie (1867-1934)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo