Théâtre anglais


ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 230 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre «  Le théâtre contemporain »  : […] Jusqu'aux alentours de 1956, et depuis fort longtemps, le répertoire moderne de « qualité » dans le théâtre anglais se bornait, peu ou prou, à trois auteurs : Oscar Wilde, George Bernard Shaw et Noel Coward, dont on jouait les œuvres, en province comme à Londres, jusqu'à satiété. Ce répertoire visait un public bourgeois, et, sauf de très rares exceptions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-litterature/10-le-theatre-contemporain/

BATTLEFIELD (mise en scène P. Brook et M.-H. Estienne)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 007 mots
  •  • 1 média

Il est l’homme de l’espace vide. Du plateau nu, débarrassé de tout accessoire ou décor, à l'exception, parfois, d'un arbre, d'une chaise, d'un tapis. À 90 ans, Peter Brook demeure le grand maître d’un théâtre où le réel naît de l’imaginaire, où la vérité surgit de l’illusion. Un théâtre surtout fondé sur le jeu de l’acteur et capable, par sa seule force, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/battlefield-mise-en-scene-p-brook-et-m-h-estienne/#i_0

BLACKFRIARS THÉÂTRE DES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 370 mots

Le nom de Blackfriars désigne en fait à Londres deux théâtres distincts, dont le second est resté célèbre pour avoir abrité durant la saison d'hiver (après 1608) les King's Men, la troupe dont faisait partie Shakespeare comme dramaturge attitré mais aussi comme acteur.Le nom de ces deux théâtres s'explique par leur situation, à l'emplacement même qu'occupait un prieuré de Dominicains (Black Friars […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-des-blackfriars/#i_0

EDWARD II et RICHARD II (C. Marlowe et W. Shakespeare)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 1 667 mots

Deux drames historiques joués en 1996 nous ont fait revivre un grand pan de l'histoire de l'Angleterre au Moyen Âge, deux époques de guerres étrangères (menées contre l'Écosse, l'Irlande, la France) et, surtout, civiles : les féodaux s'y affrontent à des rois faibles et méprisés pour leur prodigalité et leur conduite licencieuse. Les auteurs, Marlowe (1564-1593) et Shakespeare (1558-1623), sont co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-ii-richard-ii/#i_0

ÉLISABÉTHAIN THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 10 619 mots
  •  • 2 médias

On désigne sous le terme de théâtre élisabéthain la production dramatique qui fit la gloire littéraire du règne d'Élisabeth Ire (1558-1603) et se prolongea jusqu'à la fermeture des théâtres, en septembre 1642, après la victoire des puritains. Toutefois, la critique anglaise utilise le terme « jacobéen » ou « Stuart » quand il s'agit de pièces écrites après l'avènement de Jac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-elisabethain/#i_0

GLOBE THÉÂTRE DU

  • Écrit par 
  • Andrew GURR
  •  • 2 407 mots

Au début de 1599, William Shakespeare, qui, depuis 1594, faisait partie comme acteur des Lord Chamberlain's Men, alloua à ces derniers une somme équivalant à 12,5 p. 100 du coût de construction du Globe. Il agissait ainsi en tant qu'actionnaire principal de la compagnie : cette opération commerciale, tout à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-du-globe/#i_0

LA CHÈVRE (E. Albee)

  • Écrit par 
  • Liliane KERJAN
  •  • 883 mots

DansLa Chèvre, ou Qui est Sylvia ?, Edward Albee n'est ni tout à fait le même ni tout à fait un autre si l'on se réfère aux pièces restées dans les mémoires comme Zoo Story (1959), Qui a peur de Virginia Woolf ? (1962) ou Delicate Balance (1966). Créée le 10 mars 2002 au Gol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-chevre/#i_0

PUNCH MISTER

  • Écrit par 
  • Jean BAUDEZ
  •  • 302 mots

Personnage ridicule, avec son énorme bosse, son nez busqué, son menton proéminent et son caquet insupportable, dont la création remonte à l'Antiquité. Les auteurs latins l'ont appelé Maccus. Il a survécu à travers les siècles, s'est naturalisé dans chaque pays en conservant son caractère primitif, mais avec les modifications de mœurs, de costume et de langage nécessaires pour être partout compris. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mister-punch/#i_0

SIMMONS PIP (1942- )

  • Écrit par 
  • Daniel ZERKI
  •  • 749 mots

Metteur en scène anglais, Pip Simmons est l'animateur du Pip Simmons Theatre Group, fondé en 1968. En ces années-là, à l'exemple du jeune théâtre américain, plusieurs groupes tentent de créer à Londres un théâtre différent, qu'ils appellent un « théâtre alternatif ». Le Pip Simmons Theatre Group est un des rares survivants de ce mouvement. Il a su se maintenir, s'affirmer et pousser très loin ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pip-simmons/#i_0


Affichage 

Le Retour de Harold Pinter, mise en scène de Luc Bondy

 Le Retour  de Harold Pinter, mise en scène de Luc Bondy

photographie

Le théâtre de Harold Pinter joue à merveille des détours du langage pour créer, comme dans Le Retour que met en scène Luc Bondy (Odéon-Théâtre de l'Europe, 2013) , des situations emplies de malaise. De droite à gauche : Pascal Greggory, Emmanuelle Seigner, Bruno Ganz, Micha... 

Crédits : R. Waltz/ Theâtre de l'Odéon

Afficher

 Le Retour  de Harold Pinter, mise en scène de Luc Bondy

Le Retour de Harold Pinter, mise en scène de Luc Bondy
Crédits : R. Waltz/ Theâtre de l'Odéon

photographie