Théâtre classique du xviie s.


HARPAGON

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 654 mots

L'une des créations les plus fortes de Molière, Harpagon, appartient à cette catégorie de personnages qui sont passés à la postérité.Molière a trouvé dans Euclion (La Marmite, de Plaute) le modèle de son avare. En l'appelant Harpagon, il lui donne un nom d'injure à l'intention des maîtres rapaces. D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harpagon/#i_0

SCAPIN

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 968 mots

Dans le théâtre de Molière, entre le fils avide, fringant mais désargenté, et le père, fortuné mais sénile et méfiant, le valet, lié à l'un et à l'autre, serviteur familier et dépendant des deux, participe en tant que témoin et confident à l'éternel affrontement des générations. Ce rôle privilégié qui lui est donné fait de lui parfois, dans le monde à l'enve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scapin/#i_0

THÉÂTRE OCCIDENTAL - La dramaturgie

  • Écrit par 
  • Christian BIET, 
  • Hélène KUNTZ
  •  • 12 296 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  La dramaturgie classique : l'espace tragique »  : […] Joué avant d'être publié, en particulier au xviie siècle, le théâtre s'affirme comme un type de représentation où plusieurs praticiens s'affrontent, et rarement s'accordent : à côté des comédiens et des décorateurs, face au public qui considère avant tout que la séance de théâtre est un moment de sociabilité, les nouveaux auteurs-écrivains revendiquen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-la-dramaturgie/1-la-dramaturgie-classique-l-espace-tragique/

UNITÉS RÈGLE DES TROIS, histoire littéraire

  • Écrit par 
  • Jean MARMIER
  •  • 519 mots

Observées dans certaines tragédies du xvie siècle, les unités d'action, de temps et de lieu sont posées comme règle par Jean de La Taille (1572), sous l'influence de la Poétique de Castelvetro (1570), qui emprunte les deux premières à Aristote. Mais le théâtre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regle-des-trois-unites-histoire-litteraire/#i_0

VRAISEMBLABLE, esthétique

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 652 mots

La règle de la vraisemblance — l'une des plus importantes et des plus générales de la doctrine classique — trouve sa source dans la Poétique d'Aristote : « Il est évident que l'œuvre du poète n'est pas de dire ce qui est arrivé, mais ce qui aurait pu arriver, ce qui était possible selon la nécessité ou la vraisemblance. » Le vrai est l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vraisemblable-esthetique/#i_0


Affichage 

Alceste, Jean-Baptiste Lully

Alceste, Jean-Baptiste Lully

photographie

Une représentation d'Alceste, ou le Triomphe d'Alcide dans la cour de Marbre du château de Versailles. Cette tragédie en musique de Jean-Baptiste Lully a été créée à l'Académie royale de musique de Paris en 1674. Eau-forte de Jean Lepautre (1676). 

Crédits : AKG

Afficher

Alceste, Jean-Baptiste Lully

Alceste, Jean-Baptiste Lully
Crédits : AKG

photographie