Genres dramatiques en Occident


BOULEVARD THÉÂTRE DE

  • Écrit par 
  • Daniel ZERKI
  •  • 6 004 mots

Il y eut les théâtres des boulevards. Tout d'abord au boulevard du Temple, puis, en une constante progression vers l'ouest, du boulevard Saint-Martin à la Madeleine, avec au sud un solide point d'ancrage au Palais-Royal et des têtes de pont lancées vers les boulevards extérieurs (où des théâtres de seconde zone, à Montmartre, à Montparnasse, aux Batignolles, à Grenelle, aux Gob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-de-boulevard/#i_0

COMMEDIA DELL'ARTE

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED
  •  • 2 286 mots
  •  • 2 médias

Parmi toutes les formes de théâtre improvisé qui ont existé dans le monde, depuis la haute antiquité, la commedia dell'arte fut sans doute la plus riche et la plus féconde. Si l'on situe généralement son apparition au xvie siècle, il est à peu près certain que, née d'une tradition populaire ininterrompue depuis l'époque romaine, elle a pris définitive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commedia-dell-arte/#i_0

DITHYRAMBE

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 525 mots

Genre lyrique consacré à Dionysos et, comme tel, caractéristique de tout un aspect du monde hellénique. Le mot est d'origine incertaine, probablement non grecque, comme en témoignerait la légende rapportée notamment par Hérodote : Arion de Méthymne (fin ~ viie s.), transporté par un dauphin au cap Ténare, en Grande-Grèce, aurait, à la suite de cette a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dithyrambe/#i_0

DIVERTISSEMENT DE COUR

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 906 mots

À l'origine, la fête de cour mêle des éléments religieux, aristocratiques et populaires. Elle a pour principale fonction de célébrer la continuité d'une société et du pouvoir qui la régit. Chacun, en principe, y a sa place, mais le personnage central en est le prince. La fête de cour a évolué à partir de la société féodale jusqu'à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/divertissement-de-cour/#i_0

DRAME - Les écritures contemporaines

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SARRAZAC
  •  • 6 545 mots
  •  • 3 médias

Pour Peter Szondi, qui a pensé globalement la crise dans laquelle la forme dramatique entre à la fin du xixe siècle, le théâtre contemporain ne saurait plus être conçu comme un « événement interpersonnel au présent ». Il ne saurait continuer de produire des personnages qui soient de simples entités psychologiques ou sociales. Travaillée tant par la ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drame-les-ecritures-contemporaines/#i_0

ÉLISABÉTHAIN THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 10 619 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Quelques genres littéraires »  : […] Alors que la comédie romanesque va briller de tout son éclat avec Shakespeare, un autre genre comique, nourri de réalités plus terre à terre, d'observation impitoyable et plus soucieuse de fustiger que d'amuser, s'installe solidement sur la scène grâce à la plume précise et mordante de Ben Jonson. Ce fils de maçon est le grand rival de Shakespeare par l'ampl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-elisabethain/4-quelques-genres-litteraires/

FASTNACHTSPIEL, théâtre

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 373 mots

Les premières représentations du théâtre profane en langue allemande s'insèrent dans les cadres des festivités du carnaval. Attesté depuis la seconde moitié du xive siècle sous le nom de Fastnachtspiel, son âge d'or coïncide avec le triomphe de la Réforme (il existe des pièces de propagande) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fastnachtspiel-theatre/#i_0

GENRES DRAMATIQUES

  • Écrit par 
  • Elsa MARPEAU
  •  • 1 610 mots

Les genres constituent un modèle idéal, une norme permettant de mesurer des écarts ou des similitudes entre les œuvres. En tant que catégories du discours, ils ne sauraient être déterminés à proprement parler, car certaines pièces résistent particulièrement à toute réduction générique. On ne saurait toutefois nier l'existence des genres comme formes historiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genres-dramatiques/#i_0

MIME ET PANTOMIME

  • Écrit par 
  • Tristan RÉMY
  •  • 2 887 mots
  •  • 3 médias

La pantomime, la mime sont des formes d'expression par gestes sans recours à la parole ; par extension, au théâtre, la pantomime elle-même constitue l'argument interprété par l'acteur – le pantomime ou, par contraction, le mime –, en fonction d'une histoire dramatique de composition (le mimodrame) ou d'un ensemble de situations comiques, sans intrigue et sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mime-et-pantomime/#i_0

PROVERBE DRAMATIQUE

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 872 mots

Plutôt qu'un genre littéraire, le proverbe est, à l'origine, un divertissement de salon dont la naissance a été favorisée par la brillante vie mondaine de la fin du règne de Louis XIII. C'est « une scène en plusieurs scènes qu'on écrivait ou que souvent on improvisait entre soi sur un simple canevas et qui renfermait un petit secret [...]. Le secret était le mot même du proverbe (par exemple : Sel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proverbe-dramatique/#i_0

SAYNÈTE

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 151 mots

Petite pièce théâtrale comique, qui présente d'ordinaire des types populaires, la saynète est un exemple frappant des rapports entre la table et la littérature : tout comme la farce, la satire, l'entremés (qui est à rapprocher du terme « entremets », mais qui signifie « intermède »). Le terme de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saynete/#i_0