UNION EUROPÉENNE (U.E.), chronologie contemporaine

 

1986

16-18 décembre 1986
France – C.E.E. Réforme communautaire des marchés laitiers et bovins

Le 16, les ministres de l'Agriculture des Douze, réunis depuis le 8 à Bruxelles, parviennent à un accord : la production laitière sera réduite de 8,5 p. 100 pour les deux prochaines campagnes (la France souhaitait 4 p. 100), les achats publics de beurre au prix d'intervention ne seront plus automatiques. Sur le marché de la viande bovine, la baisse des prix garantis aux producteurs est limitée à 1 […] Lire la suite

5-6 décembre 1986
C.E.E. Conseil européen à Londres

Les 5 et 6, les chefs d'État et de gouvernement des douze pays membres de la C.E.E. se réunissent en Conseil à Londres, sous la présidence de Margaret Thatcher. La France est représentée par François Mitterrand et Jacques Chirac. Seules des déclarations générales, sur la construction européenne ou sur la « sauvegarde de la société de liberté » (lutte concertée contre le terrorisme, la drogue et le […] Lire la suite

10-14 novembre 1986
Royaume-Uni – Syrie – C.E.E. Adoption de sanctions contre la Syrie par la C.E.E. et les États-Unis à la demande de Londres

Le 10, les ministres des Affaires étrangères des Douze se retrouvent à Londres pour discuter à nouveau, après la réunion du 27 octobre, de l'implication syrienne dans l'affaire Hindawi, qui a provoqué la rupture des relations entre Londres et Damas. Des sanctions limitées contre la Syrie sont approuvées par onze pays de la C.E.E., la Grèce refusant de s'y associer : la principale concerne l'arrêt  […] Lire la suite

16 septembre 1986
C.E.E. Adoption de sanctions limitées contre l'Afrique du Sud

Les ministres des Affaires étrangères de la C.E.E., réunis à Bruxelles, décident (après l'engagement pris en juin par le Conseil européen de La Haye, d'appliquer des sanctions économiques communes si Pretoria n'assouplissait pas le régime de l'apartheid dans les trois mois) de mettre en œuvre ces sanctions qui comprennent l'interdiction de nouveaux investissements et de l'importation de fer, d'aci […] Lire la suite

10-16 août 1986
États-Unis – C.E.E. Fin de la « guerre des pâtes »

Le 10, Willy de Clercq, commissaire européen chargé des relations extérieures, signe avec Clayton K. Yeutter, le négociateur américain, un accord mettant un terme à une guérilla commerciale vieille de plusieurs années, communément appelée « guerre des pâtes ». Au terme de cet accord, les États-Unis admettent les mesures de faveur consenties par la C.E.E. à un certain nombre de pays méditerranéens  […] Lire la suite

2 juillet 1986
États-Unis – C.E.E. Signature d'un accord sur les exportations de céréales

Un accord intervient entre négociateurs américains et européens qui étaient réunis à Annapolis (Maryland) pour tenter d'éviter que les mesures de représailles aux restrictions d'exportation vers les nouveaux membres de la C.E.E. – Espagne et Portugal – ne soient appliquées à compter du 1er juillet. L'accord prévoit que, par dérogation à l'application normale des règles de la […] Lire la suite

26-27 juin 1986
C.E.E. Conseil européen à La Haye sur la politique européenne à l'égard de Pretoria

Le 26 s'ouvre le Conseil européen de La Haye, présidé par Ruud Lubbers, Premier ministre néerlandais. Il réunit les chefs d'État et de gouvernement des Douze ; la France y est représentée à la fois par François Mitterrand et par Jacques Chirac. Les discussions portent essentiellement sur la politique à adopter à l'égard de l'Afrique du Sud.Le 27, le Conseil se sépare après que Margaret Thatcher, s […] Lire la suite

15-16 mai 1986
États-Unis – C.E.E. Annonce par Washington de mesures protectionnistes contre la C.E.E.

Le 15, Ronald Reagan annonce des mesures de rétorsion commerciale contre la C.E.E. Pour répondre aux restrictions sur les exportations américaines de céréales et de soja vers le Portugal, consécutives à l'adhésion de ce pays à la Communauté, le président américain décide d'appliquer des quotas d'importation à certains produits alimentaires européens (chocolat, vins blancs de qualité, bonbons, jus  […] Lire la suite

21-25 avril 1986
C.E.E. Compromis sur les prix agricoles

Le 21, s'ouvrent à Luxembourg, entre les douze ministres de l'Agriculture européens, les négociations sur les prix agricoles de la campagne 1986-1987. La Commission préconise une politique de rigueur qui se traduirait, pour les agriculteurs, par une baisse de leurs revenus. France et R.F.A. sont opposées à cette perspective.Le 25, au terme de quatre jours de « marathon », un compromis est conclu a […] Lire la suite

17-28 février 1986
C.E.E. Signature par les Douze de l'« acte unique » européen

Le 17, à Luxembourg, neuf des douze États membres de la communauté européenne signent l'« acte unique » rassemblant les différentes réformes institutionnelles dont le principe a été arrêté au cours du Conseil européen de décembre 1985. Les trois pays non signataires sont le Danemark, qui doit attendre le résultat du référendum sur ce sujet prévu pour le 27 février, l'Italie, qui estime que les réf […] Lire la suite

20-28 janvier 1986
C.E.E. Rejet par le Parlement danois de la réforme institutionnelle

Le 20, l'opposition danoise (social-démocrate) au gouvernement minoritaire de Poul Schlüter décide de s'opposer à l'adoption, au Parlement, du projet de réforme du traité de Rome prévu par le Conseil européen des 2 et 3 décembre 1985.Le 21, par 80 voix contre 75, le Parlement danois repousse la réforme de la C.E.E., bloquant ainsi l'accord de Luxembourg.Le 28, lors d'un second vote au Parlement de […] Lire la suite

1er janvier 1986
C.E.E. Entrée effective de l'Espagne et du Portugal dans la C.E.E.

L'Espagne et le Portugal entrent officiellement dans la C.E.E. qui passe ainsi de dix à douze membres. Aux termes de l'accord du 29 mars 1985, une période de transition de sept ans est prévue avant l'intégration complète. L'arrivée de ces deux nouveaux pays porte de quatorze à dix-sept le nombre des membres de la Commission (deux commissaires espagnols, un portugais), de quatre cent trente-quatre  […] Lire la suite

— Universalis