UNION EUROPÉENNE (U.E.), chronologie contemporaine

 

1985

2-17 décembre 1985
C.E.E. Demande d'une plus forte intégration européenne

Les 2 et 3, les dix chefs d'État et de gouvernement de la Communauté européenne, auxquels se joignent les Premiers ministres d'Espagne et du Portugal (l'adhésion de ces deux pays devant devenir effective le 1er janvier 1986), se réunissent à Luxembourg pour le troisième conseil de l'année. Conformément à la décision prise au précédent sommet, en juin à Milan, il s'agit de do […] Lire la suite

19-20 juillet 1985
C.E.E. – Italie. Dévaluation de la lire

Le 19, les marchés de changes italiens sont fermés précipitamment en raison de la chute de la lire, qui a atteint son cours plancher au sein du système monétaire européen (S.M.E.). Le ministre du Trésor, Giovanni Goria, est chargé par le chef du gouvernement, Bettino Craxi, de demander un réalignement des parités du S.M.E.Le 20, le comité monétaire de la C.E.E., réuni à Bâle, s'oppose à un réaména […] Lire la suite

16 juillet 1985
C.E.E. Accord tacite sur les prix agricoles

Les ministres de l'Agriculture des Dix réunis à Bruxelles tentent de sortir de l'impasse due au veto mis par la R.F.A. à la baisse de 1,8 p. 100 des prix des céréales proposée par la Commission. Bien qu'Ignaz Kiechle, le ministre ouest-allemand, maintienne son refus formel, le Conseil autorise tacitement la Commission à appliquer la baisse de 1,8 p. 100 sur les prix des céréales et du colza au cou […] Lire la suite

28-29 juin 1985
C.E.E. Absence de consensus sur l'union européenne, mais accord sur le projet Eurêka

Les 28 et 29, les dix chefs d'État et de gouvernement de la C.E.E., auxquels se joignent, pour la première fois, les chefs de gouvernement espagnol et portugais, se réunissent à Milan pour le deuxième Conseil européen de l'année, qui doit surtout être consacré aux projets de réforme institutionnelle de la Communauté. François Mitterrand et Helmut Kohl, soucieux de donner un élan nouveau à la const […] Lire la suite

14 juin 1985
C.E.E. Signature des accords de Schengen

À Schengen, au Luxembourg, les représentants de la république fédérale d’Allemagne, de la Belgique, de la France, du Luxembourg et des Pays-Bas signent un accord de principe instaurant la libre circulation en Europe pour toutes les personnes, quelle que soit leur nationalité. Le texte prévoit la suppression progressive des contrôles aux frontières communes. C’est la première étape de la création d […] Lire la suite

13 juin 1985
C.E.E. Adoption du budget de la Communauté par le Parlement européen

Les députés européens, qui avaient refusé en décembre 1984 de voter le budget de la Communauté pour 1985 parce qu'il ne couvrait que dix mois d'activité de la C.E.E., approuvent avec six mois de retard le nouveau projet, les Dix ayant accepté en avril de verser 2 milliards d'E.C.U. (environ 14 milliards de francs) de contributions additionnelles. […] Lire la suite

11-19 juin 1985
C.E.E. Adhésion de l'Espagne et du Portugal et veto de la R.F.A. à propos de la baisse du prix des céréales

Le 11, à Luxembourg, les discussions des ministres de l'Agriculture de la C.E.E. reprennent, qui ont pour but de fixer les derniers prix de la campagne 1985-1986. Pour tenter d'amener le ministre allemand Ignaz Kiechle, qui s'oppose à la baisse de 1,8 p. 100 des prix des céréales proposée par la Commission, à composer, le commissaire compétent, Frans Andriessen, propose un vote.Le 12, Ignaz Kiechl […] Lire la suite

2-16 mai 1985
C.E.E. Échec des négociations sur les céréales dû à l'opposition de la R.F.A.

Le 2, à Luxembourg, les ministres de l'Agriculture des Dix se réunissent pour la sixième fois depuis le mois de mars afin de tenter de fixer les prix agricoles pour la campagne 1985-1986. La principale difficulté provient de la proposition de la commission de baisser de 3,6 p. 100 les prix en E.C.U. des céréales, ce que refuse énergiquement le gouvernement de la R.F.A. qui ne veut pas mécontenter  […] Lire la suite

17-23 avril 1985
C.E.E. Proposition par la France du projet Eurêka pour le développement de la technologie en Europe

Le 17 sont rendues publiques les propositions faites par François Mitterrand aux partenaires de la France en faveur d'une « Europe de la technologie ». Ces propositions, regroupées sous le nom de projet Eurêka, ont pour but d'organiser en Europe des activités civiles de recherche et de développement : optronique, matériaux nouveaux, grands ordinateurs, lasers, intelligence artificielle, microélect […] Lire la suite

28-30 mars 1985
C.E.E. Conclusion de l'accord sur l'entrée de l'Espagne et du Portugal dans la Communauté

Le 28, les ministres des Affaires étrangères des Dix, auxquels se joignent Ernani Lopes ministre portugais des Finances et du Plan, et Fernando Morán, ministre espagnol des Affaires étrangères, se réunissent à Bruxelles pour les dernières négociations sur l'adhésion du Portugal et de l'Espagne à la C.E.E. Présentées en 1977, les demandes des deux pays se heurtent encore à quelques difficultés d'or […] Lire la suite

21 mars 1985
C.E.E. Accord sur les voitures propres

À Bruxelles, les ministres de l'Environnement des Dix parviennent à un accord sur les émissions des gaz d'échappement des automobiles. Le gouvernement allemand, poussé par une opinion publique sensibilisée par les dégâts occasionnés aux forêts par les « pluies acides », avait consenti des dégrèvements fiscaux aux propriétaires équipant leur véhicule d'un dispositif antipolluant répondant à des nor […] Lire la suite

26 février 1985
C.E.E. Signature de l'accord sur le vin

À Bruxelles, les ministres de l'Agriculture des dix pays membres de la C.E.E. parviennent à un accord devant permettre la réduction des excédents vinicoles. Comportant essentiellement deux mesures – la distillation obligatoire à très bas prix en cas de vendanges pléthoriques et l'encouragement à l'arrachage des vignes –, cet accord, qui vise à la fois à dissuader les viticulteurs d'accroître leurs […] Lire la suite

7-15 janvier 1985
C.E.E. Entrée en fonctions de la nouvelle Commission sous la direction de Jacques Delors

Le 7, la nouvelle Commission européenne prend ses fonctions, à Bruxelles. À la présidence, Jacques Delors (France) succède à Gaston Thorn (Luxembourg). Seuls trois des quatorze membres appartenaient à la précédente Commission. Le président, qui se réserve les affaires monétaires, sera entouré, pour les affaires agricoles, par le Néerlandais Frans Andriessen, pour les affaires budgétaires, par le D […] Lire la suite

— Universalis