TURQUIE, chronologie contemporaine

 

2009

13 novembre-18 décembre 2009
Turquie. Premières mesures envers la minorité kurde.

Le 13, le gouvernement annonce la mise en œuvre d'un programme de réformes destiné à mettre fin au conflit avec la guérilla séparatiste du Parti des travailleurs du Kurdistan (P.K.K.), considérée comme une organisation terroriste par Ankara. Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan défend l'« ouverture démocratique » de son gouvernement qui vise à renforcer l'identité culturelle kurde et à défendr […] Lire la suite

10-14 octobre 2009
Arménie – Turquie. Accord pour le rétablissement des relations diplomatiques.

Le 10, à Zurich (Suisse), Erevan et Ankara signent un accord visant à la normalisation de leurs relations diplomatiques – suspendues depuis 1991 lors de l'indépendance de l'Arménie –, à la mise en place de missions bilatérales et à la réouverture de leur frontière commune, qui doit intervenir deux mois après la ratification de l'accord par les Parlements des deux pays. À la suite de la guerre entr […] Lire la suite

29 mars 2009
Turquie. Recul de l'A.K.P. aux élections municipales.

Le 29, bien que le Parti de la justice et du développement (A.K.P., islamo-conservateur), au pouvoir depuis 2002, sorte victorieux des élections municipales et maintienne ses principales positions dans l'ensemble du pays, notamment aux mairies d'Ankara et d'Istanbul, il est en net recul avec seulement 39 p. 100 des suffrages, contre 46,8 p. 100 aux législatives de 2007. Le Parti républicain du peu […] Lire la suite

— Universalis