TURQUIE, chronologie contemporaine

 

2002

3-16 novembre 2002
Turquie. Victoire des islamistes modérés aux élections législatives.

Le 3 se déroulent les élections législatives anticipées provoquées par l'éclatement, en juillet, d'une crise gouvernementale. Le Parti de la justice et du développement (A.K.P.) remporte la majorité absolue au Parlement, avec 34,3 p. 100 des suffrages et 363 sièges sur 550. L'A.K.P. est une formation islamique modérée fondée à la suite de l'interdiction du Parti de la vertu, en juin 2001. Son chef […] Lire la suite

20 septembre 2002
Turquie. Invalidation de la candidature de Recep Tayyip Erdogan aux élections législatives.

Le Haut Conseil électoral invalide la candidature de Recep Tayyip Erdogan, ancien maire d'Istanbul et dirigeant du Parti de la justice et du développement aux élections législatives prévues en novembre. Cette formation conservatrice et pro-européenne est créditée par les instituts de sondages d'un quart des intentions de vote, loin devant les partis politiques traditionnels. La décision du Haut Co […] Lire la suite

3 août 2002
Turquie. Abolition de la peine de mort et autorisation de l'enseignement du kurde.

Le 3, le Parlement adopte une série de mesures relatives à la défense des libertés et au respect des droits de l'homme, que la Commission de Bruxelles considérait comme des préalables à l'engagement de négociations en vue de l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne. Il abolit la peine de mort, sauf en période de guerre, autorise l'enseignement et la diffusion en langue régionale – dont le kur […] Lire la suite

8 juillet-10 août 2002
Turquie. Crise politique et annonce d'élections anticipées.

Le 8, la démission d'un des vice-Premiers ministres, Hüsamettin Ozkan, considéré comme le bras droit du chef du gouvernement, Bülent Ecevit, précipite la crise politique qui sévit depuis plusieurs semaines à Ankara. Celle-ci est alimentée par la crise économique, par les problèmes de santé du Premier ministre et par la position du Parti d’action nationaliste (M.H.P., ultranationaliste), membre de  […] Lire la suite

— Universalis