TURQUIE, chronologie contemporaine

 

2001

22 juin 2001
Turquie. Dissolution d'un parti islamiste.

La Cour constitutionnelle ordonne la dissolution et la confiscation des biens du Parti de la vertu (Fazilet) de Recai Kutan, formation islamiste et principal groupe de l'opposition parlementaire. Cinq de ses membres, dont 2 des 102 députés que compte ce parti, sont également interdits de toute activité politique pour une période de cinq ans. Au lendemain des élections d'avril 1999, une élue du Faz […] Lire la suite

13 avril 2001
Turquie. Nouveau mouvement de grève de la faim meurtrier dans les prisons.

Le mouvement de grève de la faim de quelque quatre cents détenus d'extrême gauche, qui a repris en mars, est marqué par la mort d'un dixième détenu. Les grévistes protestent contre la réforme des prisons qui vise à mettre fin au contrôle de certains quartiers pénitentiaires par les organisations politiques clandestines, dont l'action est facilitée par la surpopulation des locaux. En décembre 2000, […] Lire la suite

11-14 avril 2001
Turquie. Vives réactions à la crise économique.

Le 11, à Ankara, quelque 70 000 personnes manifestent violemment, à l'appel d'une association de commerçants, contre les effets de la crise économique qui frappe le pays depuis février, et contre le gouvernement de Bülent Ecevit, accusé d'inaction. Des dizaines de milliers de personnes, majoritairement des commerçants victimes de la dépréciation de la livre turque, protestent dans les autres grand […] Lire la suite

19-22 février 2001
Turquie. Crise politique et financière.

Le 19, le Premier ministre, Bülent Ecevit, claque la porte d'une réunion du Conseil national de sécurité au cours de laquelle le président Ahmet Necdet Sezer l'a sermonné pour sa détermination insuffisante à lutter contre la corruption. Cette hostilité entre les deux dirigeants menace la fragile stabilité financière du pays, déjà ébranlée par une crise en novembre 2000.Le 22, après trois jours d'u […] Lire la suite

— Universalis