TURQUIE, chronologie contemporaine

 

1989

17-31 octobre 1989
Turquie. Élection de Turgut Özal à la présidence de la République.

Le 17, Turgut Özal, Premier ministre, se déclare officiellement candidat à l'élection présidentielle prévue pour la fin du mois. Il brigue ainsi la succession du général Kenan Evren, au pouvoir depuis 1982, en dépit des mauvais résultats de son Parti de la mère patrie (A.N.A.P., droite libérale) aux élections locales de mars, où il n'a obtenu que 21,9 p. 100 des voix. Les principales formations de […] Lire la suite

17-24 juin 1989
Turquie. Afflux de réfugiés bulgares.

Le 17, Turgut Özal, Premier ministre turc, se rend à la frontière bulgare pour y accueillir les réfugiés de souche turque venant de Bulgarie. Ils sont des milliers à franchir la frontière depuis que, à la fin de mai, Todor Jivkov a sommé Ankara de prendre en charge ceux qui refuseraient la politique d'assimilation forcée pratiquée par les autorités communistes. Concernant environ neuf cent mille p […] Lire la suite

26-31 mars 1989
Turquie. Échec électoral du Premier ministre et remaniement gouvernemental.

Le 26, le Parti de la mère patrie (A.N.A.P.) du Premier ministre Turgut Özal subit une défaite aux élections municipales et départementales. Avec 21,9 p. 100 des voix (— 14,5 p. 100 par rapport aux résultats des législatives de novembre 1987), il n'est plus que la troisième formation du pays, derrière le Parti populiste social-démocrate (P.P.S.D.) de Erdal Inönü, grand vainqueur du scrutin, avec 2 […] Lire la suite

— Universalis