ALLEMAGNE, chronologie contemporaine

 

2005

1er-30 novembre 2005
Allemagne. Accord de coalition et investiture d'Angela Merkel à la chancellerie.

Le 1er, le Parti social-démocrate (S.P.D.) choisit à sa présidence le ministre-président de Brandebourg Matthias Platzeck pour remplacer Franz Müntefering, démissionnaire. Il sera formellement élu le 15, lors du congrès du S.P.D.Le 11, la C.D.U.-C.S.U. et le S.P.D. concluent un accord de gouvernement de coalition. Celui-ci repose sur un programme alliant l'austérité – 35 mil […] Lire la suite

2-31 octobre 2005
Allemagne. Désignation d'Angela Merkel à la tête d'un gouvernement de coalition.

Le 2, la victoire du candidat de la C.D.U à l'élection législative partielle de Dresde accroît d'un siège la courte majorité obtenue par la formation d'Angela Merkel lors des élections législatives générales de septembre.Le 10, la C.D.U.-C.S.U. et le S.P.D. parviennent à un accord sur la formation d'un gouvernement de coalition dirigé par Angela Merkel, au sein duquel les deux partis disposeront c […] Lire la suite

18-22 septembre 2005
Allemagne. Élections législatives sans majorité.

Le 18, les résultats des élections au Bundestag ne permettent de dégager aucune majorité. Grande favorite du scrutin, l'alliance conservatrice de l'Union chrétienne-démocrate d'Angela Merkel et de l'Union chrétienne-sociale d'Edmund Stoiber (C.D.U.-C.S.U.) devance finalement de peu le Parti social-démocrate (S.P.D.) du chancelier Gerhard Schröder. La C.D.U.-C.S.U. obtient 35,2 p. 100 des suffrages […] Lire la suite

1er-21 juillet 2005
Allemagne. Dissolution du Bundestag et convocation d'élections législatives anticipées.

Le 1er, Gerhard Schröder obtient du Bundestag le vote de défiance qui est nécessaire pour convoquer des élections législatives anticipées. Le chancelier ne peut pas dissoudre lui-même la Chambre basse, mais le chef de l'État a cette capacité si le gouvernement a fait l'objet d'un vote de défiance. Gerhard Schröder en avait pris la décision à la fin de mai, après la sévère dé […] Lire la suite

12 juin 2005
Italie – Allemagne. Fusion annoncée entre Unicredito Italiano et HypoVereinsbank.

La première banque italienne par la capitalisation boursière, Unicredito Italiano, et la deuxième banque cotée d'Allemagne, HypoVereinsbank (HVB), annoncent leur fusion. L'opération doit se faire par le biais du lancement d'une offre publique d'échange de la première sur la seconde et sur deux filiales de cette dernière, pour un montant total de plus de 19 milliards d'euros. Avec une capitalisatio […] Lire la suite

22 mai 2005
Allemagne. Annonce d'élections législatives anticipées.

Le Parti social-démocrate (S.P.D.) du chancelier Gerhard Schröder est battu par les chrétiens-démocrates de la C.D.U. lors des élections régionales organisées en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Après cette défaite dans son dernier grand bastion, le S.P.D. ne contrôle plus que cinq des seize Länder, contre onze lors de son arrivée au pouvoir, en octobre 1998. La victoire des chrétiens-démocrates assur […] Lire la suite

11-27 mai 2005
Slovaquie – Autriche – Allemagne – Union européenne. Ratifications nationales de la Constitution européenne.

Le 11, les Parlements slovaque et autrichien ratifient massivement le traité constitutionnel européen. En Slovaquie, seuls les députés communistes, dans l'opposition, et le Mouvement chrétien-démocrate, membre de la coalition gouvernementale, étaient opposés au texte. En Autriche, le nouveau parti du dirigeant populiste de droite Jörg Haider, l'Alliance pour l'avenir de l'Autriche, également membr […] Lire la suite

4-13 février 2005
Allemagne. Retour de l'extrême droite au cœur du débat politique.

Le 4, le ministre-président de Bavière, le chrétien-social Edmund Stoiber, accuse le chancelier Gerhard Schröder d'être responsable des progrès de l'extrême droite dans le pays, résultat, selon lui, des « défaillances de la politique sociale et économique » du gouvernement et de la progression consécutive du chômage.Le 10, le ministre fédéral de l'Intérieur Otto Schily et ses collègues des seize L […] Lire la suite

— Universalis