MAROC, chronologie contemporaine

 

1990

14-27 décembre 1990
Maroc. Émeutes et répression.

Le 14, deux des trois syndicats appellent pour la première fois à une grève générale. Mais les manifestations dégénèrent en émeutes dans plusieurs villes, en particulier à Fès, où les dégâts sont considérables et les affrontements avec les forces de l'ordre particulièrement violents. Bien que le bilan officiel chiffre à cinq le nombre des tués à Fès, l'opposition l'estime à quarante-neuf.Le 17, Az […] Lire la suite

2-9 novembre 1990
France – Maroc. Crise dans les relations franco-marocaines.

Le 2, Michel Rocard adresse à Azzedine Laraki, Premier ministre marocain, un message où il réaffirme la volonté du gouvernement français de maintenir une étroite coopération avec Rabat. Il cherche ainsi à apaiser les inquiétudes marocaines causées par la publication en France d'un livre de Gilles Perrault, Notre Ami le roi, dénonçant les atteintes aux droits de l'homme sous le  […] Lire la suite

5 janvier 1990
Maroc. Menace de marée noire.

Les risques de marée noire consécutifs à l'accident, survenu le 19 décembre au large de Rabat et de Oualidia, du pétrolier iranien Kharg-5 sont écartés. Après la catastrophe, celui-ci avait dérivé et s'était approché jusqu'à 30 kilomètres des côtes marocaines. La nappe de 70 000 tonnes de brut échappée de ses flancs, qui menaçait les zones de pêche et de tourisme du sud de Casa […] Lire la suite

— Universalis