ISRAËL, chronologie contemporaine

 

2001

1er-28 décembre 2001
Israël – Autorité palestinienne. Rupture entre Ariel Sharon et Yasser Arafat.

Le 1er et le 2, deux attentats-suicides revendiqués par le Hamas, le premier à Jérusalem, le second à Haïfa, font 27 morts, dont les 3 kamikazes. Le mouvement islamiste déclare avoir agi en représailles à l'« assassinat ciblé » de l'un de ses chefs militaires par Tsahal, en novembre, près de Naplouse. L'Autorité palestinienne condamne ces opérations et procède aussitôt à l'i […] Lire la suite

1er-29 novembre 2001
Israël – Autorité palestinienne. Poursuite du cycle violences-représailles et engagement des États-Unis.

Le 1er, deux membres du Hamas sont exécutés près de Naplouse dans le cadre de la politique d'« assassinats ciblés » revendiquée avec détermination par le Premier ministre israélien, Ariel Sharon.Le 5, un attentat fait deux morts israéliens en plus du tireur palestinien, à Jérusalem-Est. Tsahal poursuit toutefois son retrait des territoires autonomes occupés à la suite de l'a […] Lire la suite

2-29 octobre 2001
Israël – Autorité palestinienne. Assassinat d'un ministre israélien et représailles meurtrières.

Le 2, George W. Bush déclare devant la presse que « l'idée d'un État palestinien a toujours fait partie [de notre] vision, dès lors que le droit d'Israël à l'existence est respecté ». C'est la première fois qu'un président américain se prononce aussi clairement en faveur d'un État palestinien.Le 2 également, une opération du mouvement Hamas dans la colonie juive d'Aley Sinaï, dans la bande de Gaza […] Lire la suite

4-30 septembre 2001
Israël – Autorité palestinienne. Cessez-le-feu palestinien et rencontre Peres-Arafat.

Le 4, à Jérusalem, un attentat-suicide, tuant seulement le porteur de la bombe, est revendiqué par le Hamas, qui le présente comme une riposte à l'élimination par Tsahal, en août, du chef du F.P.L.P.Le 9, trois attentats, près de Jiftlik, en Cisjordanie, à Naharya, à la frontière libanaise, et près de Nétanya, au nord de Tel-Aviv, font sept morts, dont deux kamikazes. L'un de ceux-ci est, pour la  […] Lire la suite

1er-30 août 2001
Israël – Autorité palestinienne. Succession d'opérations « ciblées » et de représailles meurtrières.

Le 1er, à Naplouse, une centaine de milliers de Palestiniens, toutes tendances confondues, assistent aux obsèques des huit victimes du bombardement « ciblé » d'un immeuble de la ville par l'armée israélienne, la veille. Le rassemblement tourne à la manifestation anti-israélienne.Le 1er également, le cabinet de sécurité israélien décide, en dépit des co […] Lire la suite

3-31 juillet 2001
Israël – Autorité palestinienne. Escalade de la violence.

Le 3, le cabinet de sécurité, réuni par le Premier ministre israélien Ariel Sharon, réaffirme son soutien au rapport de la commission Mitchell publié en mai et au « plan Tenet » présenté en juin, ce qui conforte la « politique de retenue » défendue par le ministre travailliste des Affaires étrangères, Shimon Peres. Il accepte de limiter sa politique de répression à des actions de « prévention cibl […] Lire la suite

1er-28 juin 2001
Israël – Autorité palestinienne. Cessez-le-feu.

Le 1er, un attentat-suicide à la bombe commis par un kamikaze palestinien fait dix-huit morts à Tel-Aviv. Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier depuis 1996.Le 2, Yasser Arafat, président de l'Autorité palestinienne, soumis à une forte pression internationale, annonce un cessez-le-feu immédiat et inconditionnel.Le 3, treize organisations palestiniennes, dont le Fatah du c […] Lire la suite

4-22 mai 2001
Israël – Autorité palestinienne. Publication du rapport de la commission Mitchell.

Le 4, alors que les violences se poursuivent, la commission formée en octobre 2000 et dirigée par l'ancien sénateur américain George Mitchell publie son rapport préliminaire sur l'origine des affrontements israélo-palestiniens, en septembre de la même année. Les rapporteurs ne concluent à aucune volonté, de part ou d'autre, de sortir par la force de l'impasse dans laquelle se trouvaient alors les  […] Lire la suite

16 avril 2001
Israël – Liban. Bombardement israélien de positions syriennes.

L'aviation israélienne bombarde une station radar syrienne située à l'est de Beyrouth, tuant au moins deux soldats. Cette attaque d'une position militaire syrienne au Liban, la première depuis 1982, intervient deux jours après une attaque du Hezbollah contre une position tenue par l'armée israélienne dans le sud-est du Liban, qui a provoqué la mort d'un soldat israélien. Le porte-parole du Premier […] Lire la suite

1er-23 avril 2001
Israël – Autorité palestinienne. Maintien de la tension malgré la reprise des contacts.

Le 1er, un commando de Tsahal pénètre en territoire autonome palestinien, en violation des accords conclus entre Israël et l'Autorité palestinienne, et capture six hommes présentés comme responsables d'attaques anti-israéliennes, dont cinq membres de la garde rapprochée de Yasser Arafat.Le 2, un militant du Djihad islamique est tué à Gaza par une roquette tirée depuis un hél […] Lire la suite

1er-30 mars 2001
Israël – Autorité palestinienne. Investiture d'Ariel Sharon et regain de violence.

Le 1er, un Palestinien fait exploser la bombe qu'il portait sur lui, près d'Oum Al Fahem, dans le nord du pays, causant la mort d'une personne.Le 4, un attentat à la bombe à Netanya, au nord de Tel-Aviv, fait quatre morts, dont le porteur de l'engin.Le 7, la Knesset investit Ariel Sharon au poste de Premier ministre. Dans son discours d'investiture, Ariel Sharon se déclare p […] Lire la suite

3-28 février 2001
Israël. Élection d'Ariel Sharon au poste de Premier ministre.

Le 3, une manifestation du mouvement La Paix maintenant dirigée contre Ariel Sharon, candidat du Likoud au poste de Premier ministre, ne réunit que deux mille personnes dans les rues de Jérusalem.Le 5, des colons réoccupent l'implantation sauvage de Havat Maon, au sud d'Hébron, dont ils avaient été délogés par l'armée en novembre 1999, après l'arrivée au pouvoir d'Ehoud Barak.Le 6, Ariel Sharon es […] Lire la suite

2-30 janvier 2001
Israël – Autorité palestinienne. Pas d'accord de paix avant l'élection du Premier ministre israélien.

Le 2, Yasser Arafat, président de l'Autorité palestinienne, rencontre le président Clinton à Washington, afin d'obtenir des éclaircissements sur le plan de paix américain. Présenté en décembre 2000, celui-ci vise à mettre fin aux violences qui secouent de nouveau la région depuis septembre. Les Palestiniens reprochent principalement au plan de paix – adopté avec des réserves par le Premier ministr […] Lire la suite

— Universalis