ISRAËL, chronologie contemporaine

 

1996

1er-24 décembre 1996
Israël – Autorité palestinienne. Polémique au sujet de la relance de la colonisation juive.

Le 1er, le Premier ministre Benyamin Nétanyahou déclare que la vallée du Jourdain « restera inséparable d'Israël ». Il annonce le développement d'infrastructures dans la région comme le gouvernement a également prévu de le faire ailleurs dans le pays, avant même d'engager les discussions sur le statut définitif des territoires occupés.Le 9, les États du Conseil de coopératio […] Lire la suite

17-25 octobre 1996
France – Proche-Orient. Tournée du président Jacques Chirac au Proche-Orient.

Le 17, Jacques Chirac annonce que le ministre des Affaires étrangères Hervé de Charette ne l'accompagnera pas à Jérusalem, lors de sa prochaine tournée au Proche-Orient, à la suite du refus des autorités israéliennes de le laisser se rendre à la Maison d'Orient, siège officieux de l'O.L.P. à Jérusalem-Est, comme le font tous les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne en visite dan […] Lire la suite

1er-28 octobre 1996
Israël – Autorité palestinienne. Reprise laborieuse des négociations.

Les 1er et 2, le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, le chef de l'Autorité palestinienne Yasser Arafat et le roi Hussein de Jordanie participent, à Washington, à un sommet convoqué par le président américain Bill Clinton en vue de relancer le processus de paix, après les affrontements israélo-palestiniens meurtriers provoqués par l'ouverture à Jérusalem, en septe […] Lire la suite

4-27 septembre 1996
Israël – Autorité palestinienne. Émeutes meurtrières après l'ouverture d'un tunnel sous Jérusalem-Est.

Le 4, sous la pression internationale, le Premier ministre Benyamin Nétanyahou rencontre, pour la première fois depuis son arrivée au pouvoir en mai, le président de l'Autorité palestinienne Yasser Arafat à Erez, à la frontière entre Gaza et Israël. Les deux hommes réaffirment leur engagement en faveur de l'application des accords d'Oslo, tout en constatant leurs « divergences ».Le 24, des émeutes […] Lire la suite

2-28 août 1996
Israël – Autorité palestinienne. Regain de tension.

Le 2, le gouvernement israélien décide de supprimer les restrictions imposées par son prédécesseur travailliste au développement des colonies juives en Cisjordanie et à Gaza.Le 2 également, il fait transmettre au gouvernement syrien par le biais des États-Unis une proposition relative à la reprise des négociations de paix. Israël défend l'option « Liban d'abord », qui consiste à échanger le retrai […] Lire la suite

7-23 juillet 1996
Israël. Alternance entre gestes d'intransigeance et d'ouverture.

Le 7, le Conseil des ministres nomme le général Ariel Sharon à la tête du nouveau ministère des Infrastructures nationales qui est chargé notamment du développement des colonies juives en Cisjordanie. Ce partisan de la poursuite de la colonisation des territoires occupés, qui a une réputation de « faucon », s'était tenu à l'écart de la formation initiale du gouvernement de Benyamin Nétanyahou.Le 9 […] Lire la suite

18 juin 1996
Israël. Présentation du programme et formation du gouvernement de Benyamin Nétanyahou.

Le Premier ministre élu en mai, Benyamin Nétanyahou, prononce son discours d'investiture devant la Knesset. Le chef du Likoud déclare que la reprise des négociations avec l'Autorité palestinienne est subordonnée au renforcement par celle-ci de sa collaboration en matière de sécurité : les Palestiniens devront notamment livrer à la justice israélienne tout terroriste présumé. Selon le programme du  […] Lire la suite

29 mai 1996
Israël. Élection de Benyamin Nétanyahou au poste de Premier ministre.

Au terme d'un scrutin très serré, Benyamin Nétanyahou est élu Premier ministre par 50,4 p. 100 des suffrages. Il était opposé à Shimon Peres, chef du gouvernement travailliste sortant, qui avait succédé à Itzhak Rabin, assassiné en novembre 1995. Soutenu par les dirigeants arabes et occidentaux, Shimon Peres est victime à la fois de l'échec partiel de sa tentative de garantir la poursuite du proce […] Lire la suite

7-10 mai 1996
Israël – Liban. Mise en cause d'Israël par le rapport des Nations unies sur le massacre de Cana.

Le 7, dans un geste inhabituel et spectaculaire, le secrétaire général de l'O.N.U., Boutros Boutros-Ghali, rend public un rapport de l'organisation internationale qui conclut au caractère probablement volontaire du bombardement par l'armée israélienne du camp de la Force intérimaire des Nations unies au Liban à Cana, lors de l'opération « Raisins de la colère » menée en avril contre les positions  […] Lire la suite

24-25 avril 1996
Israël. Amendement de la charte de l'O.L.P.

Le 24, le Conseil national palestinien, organe suprême de l'O.L.P., réuni pour la première fois sur le sol palestinien, à Gaza, supprime de la charte adoptée lors de la création de l'organisation, en 1964, tous les articles qui refusaient à Israël le droit à l'existence, par 504 voix pour, 54 contre et 14 abstentions. L'O.L.P. met ainsi en conformité son texte fondateur avec les faits, notamment l […] Lire la suite

11-30 avril 1996
Israël – Liban. Vaste opération de Tsahal contre le Hezbollah.

Le 11, l'aviation israélienne bombarde des positions du Hezbollah au Liban, dont l'un des bastions de l'organisation chiite pro-iranienne situé dans la banlieue sud de Beyrouth. C'est la première fois depuis l'invasion israélienne de juin 1982 que Tsahal s'en prend à un objectif aussi proche de la capitale libanaise. Le lancement de cette opération, baptisée « Raisins de la colère », fait suite à  […] Lire la suite

27-28 mars 1996
Israël. Condamnation de l'assassin d'Itzhak Rabin.

Le 27, le tribunal de Tel-Aviv reconnaît Yigal Amir coupable de meurtre avec préméditation sur la personne de l'ancien Premier ministre Itzhak Rabin, en novembre 1995, et le condamne à la prison à vie.Le 28, la commission d'enquête sur l'assassinat d'Itzhak Rabin rend public son rapport, qui conclut à l'acte d'un homme seul et met sévèrement en cause l'absence de coordination entre le Shin Beth et […] Lire la suite

3-28 mars 1996
Israël – Autorité palestinienne. Attentats-suicides et sommet international contre le terrorisme.

Le 3, le troisième attentat-suicide en une semaine, dirigé contre un autobus, à Jérusalem, cause la mort de dix-neuf personnes. Comme les précédents, il est revendiqué par le Hamas qui annonce la suspension de ses activités militaires en vue de négocier une trêve d'ici à trois mois. Cette dernière annonce fera l'objet de confirmations et de démentis qui prouvent la division du Mouvement de la rési […] Lire la suite

11-27 février 1996
Israël – Autorité palestinienne. Convocation d'élections législatives anticipées et reprise des attentats.

Le 11, le Premier ministre Shimon Peres annonce la convocation d'élections anticipées. Il déclare vouloir hâter la consultation, car « on ne peut négocier avec la Syrie sous la contrainte d'une élection qui approche ». La date du scrutin sera fixée au 29 mai, d'un commun accord avec le chef du Likoud, Benyamin Nétanyahou. Pour la première fois, le chef du gouvernement doit être désigné au suffrage […] Lire la suite

20 janvier 1996
Autorité palestinienne. Yasser Arafat et le Fatah vainqueurs des premières élections libres.

Le 20, les élections du président de l'Autorité palestinienne et des quatre-vingt-huit membres du Conseil législatif se traduisent par un double plébiscite en faveur de Yasser Arafat et de son mouvement, le Fatah. Le chef de l'O.L.P. est élu avec 88,1 p. 100 des suffrages. Sa seule adversaire était Samiha Khalil, grande figure de la résistance à l'occupation israélienne et fondatrice d'une institu […] Lire la suite

5-7 janvier 1996
Israël – Autorité palestinienne. Assassinat de l'artificier du Hamas.

Le 5, l'artificier du Hamas Yehia Ayache, présumé responsable de la mort de soixante-sept Israéliens victimes d'attentats-suicides et « ennemi numéro un » du Shin Beth, le service de sécurité intérieure de l'État hébreu, est tué par l'explosion de son téléphone portable piégé, dans la bande de Gaza. Le Shin Beth est soupçonné d'être l'auteur de l'attentat. Yasser Arafat, chef de l'Autorité palesti […] Lire la suite

— Universalis