ISRAËL, chronologie contemporaine

 

1995

3-27 décembre 1995
Israël – Autorité palestinienne. Poursuite du retrait militaire de Cisjordanie.

Le 3, trois colons israéliens, dont un rabbin, dirigeants du mouvement d'extrême droite Notre Terre qui milite contre l'autonomie palestinienne en Cisjordanie, sont inculpés de sédition pour avoir appelé les Israéliens à l'insurrection. C'est la première fois que ce chef d'inculpation est retenu à l'encontre d'auteurs de tels agissements.Le 6, Yigal Amir, qui avait tué le Premier ministre Itzhak R […] Lire la suite

4-22 novembre 1995
Israël – Autorité palestinienne. Assassinat d'Itzhak Rabin.

Le 4, Itzhak Rabin, Premier ministre depuis juin 1992, est assassiné par un jeune extrémiste israélien, Yigal Amir, à l'issue d'une manifestation en faveur de la paix, à Tel-Aviv. Aussitôt arrêté, Yigal Amir, qui appartient à un groupuscule d'extrême droite, Eyal, affirme avoir « reçu des instructions de Dieu pour tuer le Premier ministre » et déclare avoir agi seul. Le ministre des Affaires étran […] Lire la suite

24-28 septembre 1995
Israël – Autorité palestinienne. Accord sur l'extension de l'autonomie palestinienne.

Le 24, les négociateurs israéliens et palestiniens réunis depuis le 15 à Taba, en Egypte, concluent un accord sur la deuxième phase de l'autonomie palestinienne dans les territoires occupés, avec plus d'un an de retard sur le calendrier fixé par les accords d'Oslo signés en septembre 1993. Le texte prévoit l'extension à six grandes villes de Cisjordanie – Djénine, Tulkarm, Naplouse, Qalqiliya, Ram […] Lire la suite

21 août 1995
Israël – Autorité palestinienne. Attentat meurtrier à Jérusalem.

Un attentat-suicide dirigé contre un autobus, à Jérusalem, fait cinq morts dont le porteur de la bombe. Il est revendiqué par le Hamas. Le Premier ministre Itzhak Rabin annonce toutefois la poursuite des négociations avec Yasser Arafat sur l'extension de l'autonomie palestinienne en Cisjordanie. L'enquête révèle que les deux organisateurs de l'attentat de Jérusalem, ainsi que de celui de Tel-Aviv, […] Lire la suite

24 juillet 1995
Israël – Autorité palestinienne. Poursuite des négociations malgré les attentats.

Un attentat-suicide dans un autobus près de Tel-Aviv fait six morts dont le porteur de la bombe. Il est revendiqué par le Hamas. Le Premier ministre israélien Itzhak Rabin décide toutefois de poursuivre les négociations sur l'extension de l'autonomie palestinienne avec Yasser Arafat. Celles-ci, qui auraient dû se conclure avant le 13 juillet 1994 selon le calendrier de la Déclaration de principes  […] Lire la suite

15-22 mai 1995
Israël – Autorité palestinienne. Suspension des expropriations de terres à Jérusalem-Est.

Le 15, lors de l'ouverture de la session de la Knesset, le Premier ministre Itzhak Rabin réaffirme son intention de poursuivre « l'extension de la construction dans le « Grand Jérusalem » et de « ne pas ouvrir Jérusalem à la négociation », comme l'y oblige pourtant, « au plus tard à partir de mai 1996 », la Déclaration de principes israélo-palestinienne signée en septembre 1993. En avril, il avait […] Lire la suite

9-27 avril 1995
Israël – Autorité palestinienne. Terrorisme intégriste et confiscation de terres arabes.

Le 9, huit Israéliens, dont sept soldats, sont tués à Gaza, dans deux attentats-suicides à la voiture piégée revendiqués par le Djihad islamique et le Hamas. La police palestinienne interpelle plus de deux cent cinquante militants intégristes en deux jours – chiffre sans précédent.Le 11, l'Autorité palestinienne, une nouvelle fois mise en cause pour son incapacité à lutter contre le terrorisme, du […] Lire la suite

2-21 février 1995
Israël – Autorité palestinienne. Piétinement des négociations.

Le 2, le président égyptien Hosni Moubarak réunit au Caire, pour la première fois, le Premier ministre israélien Itzhak Rabin, le chef de l'Autorité palestinienne Yasser Arafat et le roi Hussein de Jordanie afin de tenter de « sauver le processus de paix ». Les participants conviennent de relancer les négociations suspendues depuis l'attentat de Netanya contre des soldats israéliens, en janvier. C […] Lire la suite

2-23 janvier 1995
Israël – Autorité palestinienne. Le processus de paix fragilisé par des incidents et des attentats.

Le 2, le gouvernement israélien, qui avait décidé, en décembre 1994, à la demande de l'Autorité palestinienne, de suspendre l'extension de la colonie juive d'Efrat, en Cisjordanie, annonce que cette implantation pourra s'étendre sur une colline proche. Cette décision provoque une polémique sur le sens du « gel de la colonisation » promis par le Premier ministre Itzhak Rabin lors de sa nomination,  […] Lire la suite

— Universalis