ISRAËL, chronologie contemporaine

 

1986

15-19 octobre 1986
Israël. Attentat à Jérusalem, et raid de représailles au Liban

Le 15, à Jérusalem, trois grenades sont lancées sur un groupe de personnes qui venaient de participer, devant le Mur des lamentations, à une cérémonie de prestation de serment de jeunes soldats. Cet attentat, le plus grave depuis deux ans et demi, fait un mort et soixante-neuf blessés. Il est revendiqué par l'O.L.P. qui confirme son intention d'« intensifier la lutte armée en Israël et dans les te […] Lire la suite

10-20 octobre 1986
Israël. Désignation d'Itzhak Shamir au poste de Premier ministre

Le 10, Shimon Peres démissionne après avoir dirigé pendant vingt-cinq mois le gouvernement d'union nationale. Conformément aux accords conclus en septembre 1984 entre les deux grandes formations politiques israéliennes, le poste de Premier ministre doit revenir au Parti travailliste pendant la première partie de la législature et ensuite au Likoud.Le 20, Itzhak Shamir, chef du Likoud, est investi  […] Lire la suite

11-12 septembre 1986
Égypte – Israël. Sommet entre le président Hosni Moubarak et le Premier ministre Shimon Peres à Alexandrie

Le 11, une rencontre au sommet est organisée à Alexandrie entre le président Hosni Moubarak et Shimon Peres, Premier ministre israélien. Depuis la visite historique de Sadate à Jérusalem, en novembre 1977, une dizaine de sommets israélo-égyptiens avaient eu lieu, mais celui d'Alexandrie est le premier depuis août 1981, date de la dernière rencontre entre Sadate et Begin.Le sommet entre Hosni Mouba […] Lire la suite

25-26 août 1986
Israël – Cameroun. Rétablissement des relations diplomatiques entre Israël et le Cameroun

Les 25 et 26, Shimon Peres, chef du gouvernement israélien, se rend à Yaoundé où il annonce le rétablissement des relations diplomatiques entre Israël et le Cameroun, relations qui avaient été rompues en 1973 après la guerre du Kippour. La visite de Shimon Peres est quelque peu perturbée par la catastrophe du lac de Nyos. […] Lire la suite

4-18 août 1986
Israël – U.R.S.S. Premières consultations officielles depuis dix-neuf ans

Le 4, le porte-parole du ministère soviétique des Affaires étrangères annonce que des pourparlers sur des questions consulaires vont s'ouvrir entre l'U.R.S.S. et Israël. Il précise que ces discussions « ne sont pas de nature politique » et que la position soviétique officielle reste « inchangée » : les relations diplomatiques entre les deux pays ont été rompues à la suite de la guerre de juin 1967 […] Lire la suite

21-23 juillet 1986
Israël – Maroc. Visite du Premier ministre Shimon Peres au roi Hassan II

Du 21 au 23, Shimon Peres, Premier ministre israélien, est accueilli par le roi Hassan II dans sa résidence d'été d'Ifrane. C'est la première fois depuis les visites de Menahem Begin en Égypte qu'un chef de gouvernement israélien est reçu dans un État arabe. À l'issue de la rencontre, un communiqué commun insiste sur le « caractère purement exploratoire » des discussions, mais le roi du Maroc regr […] Lire la suite

25-30 juin 1986
Israël. Dimension politique de l'affaire du Shin Bet

Le 25, Abraham Shalom, chef du Shin Bet (service de sécurité intérieure), présente sa démission, alors qu'il est gravement mis en cause après la mort, en avril 1984, de deux prisonniers palestiniens, juste après leur arrestation pour avoir participé à un acte terroriste : ils avaient détourné un autobus civil entre Tel-Aviv et Ashkelon, et les circonstances de leur mort n'ont jamais été éclaircies […] Lire la suite

19 mars 1986
Égypte – Israël. Attentats contre des fonctionnaires de l'ambassade d'Israël au Caire

Des terroristes tirent sur un véhicule de l'ambassade d'Israël, à la Foire internationale du Caire. Une fonctionnaire israélienne est tuée et les trois autres occupants du véhicule, tous Israéliens, sont grièvement blessés. L'organisation Révolution égyptienne revendique cet attentat. Le président Moubarak comme Shimon Peres déclarent que cet assassinat ne portera pas atteinte au processus de paix […] Lire la suite

17-22 février 1986
Israël – Liban. Importante opération israélienne de ratissage au Liban-Sud

Le 17, une patrouille de miliciens de l'Armée du Liban du Sud (A.L.S.) et de soldats israéliens est attaquée dans la « zone de sécurité » qui longe la frontière israélienne : deux miliciens de l'A.L.S. sont tués et deux soldats israéliens capturés. L'enlèvement est revendiqué par la Résistance islamique, qui regroupe des intégristes chiites proches du Hezbollah, le Parti de Dieu pro-iranien. Aussi […] Lire la suite

4-7 février 1986
Israël. Interception d'un avion civil libyen

Le 4, la chasse israélienne intercepte au-dessus de la Méditerranée un avion civil libyen qui reliait Tripoli à Damas et le contraint à atterrir sur la base militaire de Ramat-David, proche de Haïfa. Jérusalem soupçonnait la présence à bord de l'avion de « personnes ayant été impliquées dans la préparation d'attaques contre Israël » : il se serait agi de Georges Habache, chef du Front populaire de […] Lire la suite

17-31 janvier 1986
Israël – Espagne – Égypte. Reconnaissance d'Israël par l'Espagne, et voyage de Shimon Peres puis de Hosni Moubarak en Europe

Le 17, Felipe González, Premier ministre espagnol, annonce l'établissement de relations diplomatiques entre l'Espagne et Israël que l'Espagne était le seul État d'Europe occidentale à ne pas avoir reconnu. L'entrée de cette dernière dans la C.E.E., depuis le 1er janvier, rendait indispensable une mesure qui figurait dans le programme du Parti socialiste espagnol, au pouvoir  […] Lire la suite

— Universalis