HONDURAS, chronologie contemporaine

 

2017

1er-27 décembre 2017
Honduras. Annonce de la réélection du président Juan Orlando Hernández.

Le 1er, le gouvernement décrète l’état d’urgence à la suite des manifestations organisées par l’opposition contre les fraudes présumées lors de l’élection présidentielle de novembre.Le 17, alors que les violences se poursuivent, le Tribunal suprême électoral annonce la réélection du président Juan Orlando Hernández (Parti national) avec 43 p. 100 des suffrages, contre 41,2 p […] Lire la suite

26-30 novembre 2017
Honduras. Élection présidentielle au résultat controversé.

Le 26, à l’issue de l’élection présidentielle, le président sortant Juan Orlando Hernández, candidat du Parti national (droite) au pouvoir, et le journaliste Salvador Nasralla, candidat de l’Alliance de l’opposition contre la dictature (gauche), se proclament tous deux vainqueurs. La Cour suprême a autorisé Juan Orlando Hernández à briguer un second mandat, interprétant pour cela la Constitution q […] Lire la suite

2013

24 novembre 2013
Honduras. Élection de Juan Orlando Hernández à la présidence.

Candidat du Parti national (droite) au pouvoir, le président du Congrès national Juan Orlando Hernández remporte l'élection présidentielle, avec 36,8 p. 100 des suffrages. Il devance Xiomara Castro, candidate du parti Liberté et Refondation (gauche) et épouse de l'ancien président Manuel Zelaya renversé par l'armée en juin 2009, qui obtient 28,8 p. 100 des voix. Viennent ensuite Mauricio Villeda,  […] Lire la suite

2009

5 novembre-2 décembre 2009
Honduras. Élection de Porfirio Lobo à la présidence et sortie de la crise politique.

Le 5, le gouvernement issu du coup d'État du 28 juin démissionne en bloc pour permettre la formation d'un gouvernement d'union nationale, prévu par l'accord difficilement négocié et finalement signé le 30 octobre entre le président déchu Manuel Zelaya et son successeur de facto Roberto Micheletti. Toutefois, ce gouvernement ne comporte aucun représentant du camp de Manuel Zelaya. Le 6, Washington  […] Lire la suite

30 octobre 2009
Honduras. Accord de sortie de crise.

Sous la pression du sous-secrétaire d'État américain Thomas Shannon, les négociateurs du président de facto Roberto Micheletti et ceux du président déchu Manuel Zelaya signent un accord qui devrait mettre un terme à la crise politique survenue à la suite du coup d'État du 28 juin qui a contraint le président en exercice à l'exil; il est revenu en septembre à Tegucigalpa, où il est réfugié dans l'a […] Lire la suite

21-27 septembre 2009
Honduras. Retour à Tegucigalpa du président déchu Manuel Zelaya.

Le 21, le président déchu Manuel Zelaya, renversé par un coup d'État le 28 juin et expulsé du territoire, rentre clandestinement dans son pays et se réfugie à l'ambassade du Brésil à Tegucigalpa. Le président de facto Roberto Micheletti décrète le couvre-feu.Le 22, l'armée et la police répriment violemment les manifestations des partisans de Zelaya et donnent l'assaut à l'ambassade.Le 26, le gouve […] Lire la suite

1er-24 juillet 2009
Honduras. Tentatives de conciliation après le coup d'État.

Le 1er, l'Organisation des États américains (O.E.A.) fixe un ultimatum de 72 heures au gouvernement putschiste de Roberto Micheletti, ancien président du Congrès désigné par les députés pour succéder au président Manuel Zelaya qui a été destitué par l'armée le 28 juin, pour « le rétablissement immédiat, sûr et sans condition du président dans ses fonctions », menaçant de sus […] Lire la suite

25-30 juin 2009
Honduras. Coup d'État militaire.

Le 25, le président Manuel Zelaya force l'entrée d'une base militaire afin de récupérer les urnes dont il a besoin pour organiser trois jours plus tard un référendum portant sur une révision constitutionnelle qui lui permettrait de briguer un second mandat. Manuel Zelaya, issu du Parti libéral du Honduras et élu en 2005, a entamé des réformes sociales et populaires et s'est rapproché d'Hugo Chávez […] Lire la suite

2005

27 novembre 2005
Honduras. Élection du libéral Manuel Zelaya à la présidence.

Le 27, au terme d'une campagne dominée par les propositions de lutte contre la criminalité, Manuel Zelaya, candidat du Parti libéral, remporte l'élection présidentielle avec 49,9 p. 100 des suffrages – ces résultats définitifs seront annoncés le 7 décembre. Il devance le candidat du Parti national au pouvoir le conservateur Porfirio Lobo (46,1 p. 100). […] Lire la suite

1998

12-16 novembre 1998
France. Visite du président Jacques Chirac en Amérique centrale.

Le 12, Jacques Chirac entame par le Mexique sa visite d'État dans la région centro-américaine. Devant les deux chambres réunies en Congrès, à Mexico, il rend hommage au régime du président Ernesto Zedillo. Évoquant la « fin de l'ordre bipolaire », il appelle à la « reconstruction de l'ordre mondial » qui passe par de « nouvelles relations [...] entre puissances installées et puissances émergentes  […] Lire la suite

1997

30 novembre 1997
Honduras. Victoire du Parti libéral au pouvoir aux élections générales.

Le Parti libéral (conservateur) au pouvoir remporte les élections générales. Son candidat à la présidence, Carlos Flores, est élu avec 52,7 p. 100 des suffrages. Dans le cadre du bipolarisme conservateur en vigueur depuis le retour des civils au pouvoir, en 1981, il était principalement opposé à la candidate du Parti national, Nora de Melgar, qui obtient 42,7 p. 100 des voix. Les trois autres cand […] Lire la suite

1993

28 novembre 1993
Honduras. Élection de l'opposant libéral Carlos Reina à la présidence.

Le candidat de l'opposition libérale Carlos Reina remporte l'élection présidentielle avec près de 52 p. 100 des suffrages. Il était opposé au candidat du Parti national, au pouvoir, Oswaldo Ramos. L'alternance au pouvoir des deux principaux partis, tous les deux conservateurs, depuis la fin du régime militaire, en 1981, confirme le succès de la transition démocratique du pays. Carlos Reina doit su […] Lire la suite

1989

26 novembre 1989
Honduras. Élection de Rafael Callejas à la présidence.

Le 26, les résultats de l'élection présidentielle, qui a lieu le même jour que les législatives et les municipales, accordent la victoire au candidat du Parti national (conservateur), Rafael Callejas, sur celui du Parti libéral au pouvoir, Carlos Florès. […] Lire la suite

1985

24 novembre 1985
Honduras. Élection présidentielle indécise

Près de deux millions de Honduriens sur quatre millions d'habitants se rendent aux urnes pour élire un président, les 132 députés du nouveau Congrès, soit 50 de plus qu'auparavant, et les membres des 284 municipalités. À l'élection présidentielle, c'est Rafael Leonardo Callejas, un des trois candidats du Parti national, qui arrive largement en tête, avec plus de 200 000 voix d'avance. Mais une réf […] Lire la suite

1984

31 mars 1984
Honduras. Limogeage du chef de l'armée

Le général Gustavo Alvarez, commandant en chef des forces armées, est limogé et exilé au Costa Rica en raison de son « ingérence » dans les affaires intérieures. Considéré comme le véritable homme fort du pays, il avait favorisé le développement de la coopération militaire avec les États-Unis. Son désir d'engager encore davantage le Honduras aux côtés des adversaires du Nicaragua sandiniste a, sem […] Lire la suite

1983

2-9 mars 1983
Vatican – Amérique latine. Visite du pape Jean-Paul II en Amérique centrale

Le 2, Jean-Paul II quitte Rome pour une visite dans sept pays d'Amérique centrale et en Haïti. Ce voyage présente des risques importants aussi bien en raison du climat de violence dans cette région que des possibilités de manipulation à des fins politiques comme l'affirme l'Osservatore romano, journal du Vatican. Dès ses premières allocutions, à San José de Costa Rica, Jean-Pau […] Lire la suite

1981

29 novembre 1981
Honduras. Victoire du Parti libéral aux élections

Le Parti libéral remporte une large victoire aux élections générales qui ont lieu le 29. Il dispose de la majorité au Congrès et l'emporte dans la plupart des municipalités.En outre, Roberto Suazo Córdova, candidat du Parti libéral, remporte l'élection présidentielle avec 54 p. 100 des suffrages contre 41 p. 100 à Ricardo Zuñiga, candidat du Parti national, conservateur.Le 27 janvier 1982, le nouv […] Lire la suite

1er-5 août 1981
France – Costa Rica – Nicaragua – Honduras. Visite de Claude Cheysson en Amérique centrale

Le 1er, Claude Cheysson, ministre français des Relations extérieures, est à Cancún pour la réunion préparatoire des ministres des Affaires étrangères des vingt-deux pays qui doivent participer au sommet Nord-Sud des 22 et 23 octobre.Du 2 au 5, Claude Cheysson se rend successivement au Costa Rica, au Nicaragua et au Honduras. Il estime, à l'issue de ce voyage, que « tous les  […] Lire la suite

— Universalis