RUSSIE FÉDÉRATION DE, chronologie contemporaine

 

1996

5-23 novembre 1996
Russie. Opération du président Boris Eltsine et retrait total de Tchétchénie.

Le 5, le président Eltsine, opéré à Moscou, subit un quintuple pontage coronarien. Il avait au préalable délégué provisoirement tous ses pouvoirs au Premier ministre Viktor Tchernomyrdine.Le 6, Boris Eltsine, après une opération réussie, reprend ses pouvoirs présidentiels.Le 7, alors que des milliers de personnes commémorent, à Moscou, la révolution d'Octobre, le président Eltsine décrète que cett […] Lire la suite

3-27 octobre 1996
Russie. Limogeage d'Alexandre Lebed sur fond de lutte pour le pouvoir.

Le 3, le président Eltsine reçoit, pour la première fois depuis juillet, le général Lebed qu'il accuse de « se brouiller avec tout le monde ».Le 13, Alexandre Lebed promet de soutenir la candidature du général Korjakov, ancien chef de la garde personnelle du président Eltsine, limogé en juin, au siège de député à la Douma laissé vacant par sa nomination à la tête du Conseil de sécurité. Les querel […] Lire la suite

5-25 septembre 1996
Russie. Annonce de l'opération du cœur de Boris Eltsine.

Le 5, le président Eltsine, officiellement « en vacances » pour se remettre de la « fatigue » consécutive à l'élection présidentielle de juillet, annonce qu'il devra prochainement subir une intervention chirurgicale nécessitée par des problèmes cardiaques.Le 19, le président, qui est hospitalisé depuis le 12, signe un décret qui prévoit, en application de la Constitution, le transfert de tous ses  […] Lire la suite

10-15 août 1996
Russie. Présentation du nouveau gouvernement.

Le 10, la Douma accorde son investiture au Premier ministre Viktor Tchernomyrdine, que le président Eltsine a maintenu à son poste après sa réélection, en juillet.Le 15, Viktor Tchernomyrdine annonce la composition de son gouvernement. Le libéral Vladimir Potanine est nommé premier vice-Premier ministre chargé de l'Économie. Un représentant du complexe militaro-industriel, Alexeï Bolchakov, est dé […] Lire la suite

6-31 août 1996
Russie. Accord de paix en Tchétchénie.

Le 6, les rebelles séparatistes tchétchènes engagent une offensive contre trois villes contrôlées par les forces russes, dont Grozny. Ils se rendent rapidement maîtres de la capitale, encerclant les soldats russes dans leurs postes de contrôle et les bâtiments administratifs.Le 7, se démarquant des partisans de la répression – comme le Premier ministre Viktor Tchernomyrdine –, le général Lebed, ch […] Lire la suite

9 juillet 1996
Russie. Reprise des bombardements russes en Tchétchénie.

Le 9, les bombardements russes reprennent dans le sud de la Tchétchénie, moins d'une semaine après le second tour de l'élection présidentielle remportée par Boris Eltsine. À la suite du cessez-le-feu conclu en mai, un accord de paix signé en juin prévoyait le retrait des forces russes de la république séparatiste et l'organisation d'élections libres. Le général Lebed, nommé chef du Conseil de sécu […] Lire la suite

3-17 juillet 1996
Russie. Conflit de pouvoir autour de Boris Eltsine après sa réélection.

Le 3, le président Eltsine remporte le second tour de l'élection présidentielle avec 53,8 p. 100 des suffrages, contre 40,3 p. 100 pour son adversaire communiste Guennadi Ziouganov. Le taux de participation s'élève à 68,89 p. 100.Le 4, Boris Eltsine regagne le Kremlin dont il était absent depuis une semaine pour raison de santé. Il confirme Viktor Tchernomyrdine dans ses fonctions de Premier minis […] Lire la suite

11-27 juin 1996
Russie. Premier tour de l'élection présidentielle.

Le 11, l'explosion d'une bombe dans le métro de Moscou fait quatre morts. Le président Eltsine et le dirigeant communiste Guennadi Ziouganov, principaux candidats à l'élection présidentielle, se renvoient la responsabilité de l'attentat.Le 16 se déroule le premier tour de la première élection présidentielle au suffrage universel jamais organisée dans le pays. Avec 35,28 p. 100 des voix, le chef de […] Lire la suite

10 juin 1996
Russie. Signature d'un accord de paix en Tchétchénie.

Les négociations engagées le 4 à Nazran, en Ingouchie, entre les représentants indépendantistes tchétchènes et ceux du gouvernement russe, après la conclusion d'un cessez-le-feu en mai, aboutissent à la signature d'un accord de paix. Celui-ci prévoit le retrait des troupes russes de Tchétchénie avant la fin du mois d'août, suivi de l'organisation d'élections libres sous contrôle international. La  […] Lire la suite

23-31 mai 1996
Russie. Négociation d'un accord de cessez-le-feu en Tchétchénie par Boris Eltsine.

Le 23, la mission en Tchétchénie de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe annonce que le président Eltsine accepte le principe d'une rencontre avec le dirigeant indépendantiste Zelimkhan Iandarbiev afin de reprendre les négociations sur la base de l'accord de juillet 1995. Jamais appliqué, celui-ci prévoyait un désengagement militaire réciproque. Le ministre de la Défense Pav […] Lire la suite

29 avril 1996
Russie. Nouveau rééchelonnement de la dette publique.

Après s'être fait attribuer par le Fonds monétaire international, en mars, un prêt d'un montant record, la Russie obtient de ses dix-huit créanciers publics le rééchelonnement de 40 milliards de dollars de dette, le plus important jamais accordé par le Club de Paris. La totalité de sa dette extérieure est rééchelonnée, y compris les montants déjà concernés par les trois rééchelonnements précédents […] Lire la suite

24-26 avril 1996
Russie – Chine. Visite du président Boris Eltsine en Chine.

Du 24 au 26, le président russe Boris Eltsine se rend en Chine, concrétisant ainsi la volonté exprimée en janvier, à l'occasion de la démission du ministre pro-occidental des Affaires étrangères Andreï Kozyrev – et à des fins électorales en vue du scrutin présidentiel de juin –, de rééquilibrer vers l'Est les relations internationales de son pays. Face à l'hégémonie des États-Unis dans le monde, e […] Lire la suite

6-21 avril 1996
Russie. Poursuite des combats en Tchétchénie et mort du « président » Djokhar Doudaev.

Le 6, alors que les opérations des forces russes en Tchétchénie n'ont pas cessé depuis l'annonce faite par Boris Eltsine, en mars, d'un plan de paix assorti d'un cessez-le-feu, le président russe, opérant un nouveau retournement, déclare avoir envoyé un message au « président » Doudaev, qui lui aurait proposé, en retour, des négociations directes.Le 7 commence le bombardement à l'arme lourde de la […] Lire la suite

2 avril 1996
Russie – Biélorussie. Traité d'« union ».

Les présidents de la Russie et de la Biélorussie, Boris Eltsine et Alexandre Loukachenko, signent, à Moscou, un traité d'« union » qui accroît l'intégration économique et politique entre leurs deux pays, jetant ainsi les bases d'une Confédération des Républiques souveraines au sein de la Communauté des États indépendants.Le 2 également, des dizaines de milliers de personnes manifestent dans les ru […] Lire la suite

15-29 mars 1996
Russie. La reconstitution de l'empire au cœur de la campagne présidentielle.

Le 15, la Douma, où les communistes de Guennadi Ziouganov et les nationalistes de Vladimir Jirinovski sont majoritaires depuis décembre 1995, dénonce le traité de décembre 1991 qui a mis fin à l'existence de l'U.R.S.S. Le président Eltsine qualifie de « déstabilisant » ce vote sans portée juridique qui, en période de campagne présidentielle, exploite la nostalgie de la majorité des Russes pour l'è […] Lire la suite

3-31 mars 1996
Russie. Bombardements massifs en Tchétchénie et annonce d'un plan de paix.

Le 3, l'armée russe commence à bombarder la ville de Sernovodsk, proche de la frontière ingouche, qui compte quinze mille habitants et autant de réfugiés. Elle entrera dans la ville, détruite, après une semaine de bombardements.Le 6, les combattants tchétchènes engagent une contre-attaque d'envergure à Grozny et reprennent le contrôle de près d'un tiers de la ville.Le 10, après l'arrivée de renfor […] Lire la suite

22-23 février 1996
Russie. Important prêt du F.M.I.J9245.

Le 22, le Fonds monétaire international (F.M.I.) annonce l'octroi d'un prêt de 10,2 milliards de dollars à la Russie, au titre d'une « facilité élargie ». Il s'agit du prêt le plus important du F.M.I. après celui qui a été accordé au Mexique en février 1995, lors de la crise financière. Depuis la disparition de l'U.R.S.S., le F.M.I. a octroyé à la Russie un prêt de 3 milliards de dollars, débloqué […] Lire la suite

4-22 février 1996
Russie. Suite des tensions entre les indépendantistes tchétchènes et Moscou.

Le 4, plus de trente-cinq mille Tchétchènes venus de tout le pays se rassemblent à Grozny pour réclamer le départ des troupes russes. Un millier d'entre eux décident de rester sur place jusqu'à la satisfaction de cette exigence.Le 8, le président Eltsine annonce la création d'une commission présidée par le Premier ministre Viktor Tchernomyrdine et chargée d'élaborer un « compromis » en Tchétchénie […] Lire la suite

25 janvier 1996
Russie. Adhésion au Conseil de l'Europe.

L'Assemblée parlementaire de Strasbourg approuve, par 164 voix contre 35 et 15 abstentions, l'adhésion de la Russie au Conseil de l'Europe, qui sera effective le 1er mars. À la suite de l'intervention armée en Tchétchénie, en décembre 1994, le Conseil avait reporté l'examen de la demande d'adhésion de Moscou. En outre, la commission parlementaire des questions juridiques ava […] Lire la suite

9-24 janvier 1996
Russie. Nouvelles prises d'otages liées au conflit en Tchétchénie.

Le 9, un commando de plus d'une centaine de combattants tchétchènes dirigé par Salman Radouiev, un parent du président Djokhar Doudaev, investit Kizliar, au Daghestan, une ville de quarante mille habitants située à une dizaine de kilomètres de la frontière tchétchène. Les indépendantistes attaquent des bâtiments officiels avant de se retrancher dans l'hôpital avec quelque deux mille otages. Ils ré […] Lire la suite

5-25 janvier 1996
Russie. Départ des ministres Andreï Kozyrev et Anatoli Tchoubaïs.

Le 5, le président Eltsine accepte la démission du ministre des Affaires étrangères Andreï Kozyrev. En butte à l'hostilité de l'opposition communiste et ultranationaliste arrivée en tête aux élections législatives de décembre 1995, qui l'accusait d'être « pro-occidental », celui-ci était également rejeté par les démocrates.Le 9, Boris Eltsine nomme Evgueni Primakov, chef du service de contre-espio […] Lire la suite

— Universalis