RUSSIE FÉDÉRATION DE, chronologie contemporaine

 

1994

1er-31 décembre 1994
Russie. Intervention armée en Tchétchénie.

Le 1er expire l'ultimatum de quarante-huit heures adressé par le président Boris Eltsine aux « parties en conflit » dans la république sécessionniste de Tchétchénie – les forces du président Djokhar Doudaev et l'opposition armée soutenue par Moscou – pour qu'elles déposent les armes. Depuis la fin de novembre, sans que Moscou le reconnaisse, l'aviation russe bombarde des pos […] Lire la suite

4-8 novembre 1994
Russie. Renforcement des réformateurs au gouvernement.

Le 4, le vice-Premier ministre et ministre de l'Économie Alexandre Chokhine est contraint de démissionner après la nomination, le même jour, d'un conservateur au ministère des Finances. Cette démission-limogeage s'inscrit dans le cadre du profond remaniement des secteurs économiques engagé après la crise financière qui a affecté le cours du rouble en octobre.Le 5, le président Boris Eltsine nomme  […] Lire la suite

11 octobre-1er novembre 1994
Russie. Mécontentement dû à l'effondrement passager du rouble et à l'assassinat d'un journaliste.

Le 11, le rouble enregistre une chute record de 21 p. 100 de sa valeur par rapport au dollar. La monnaie se redressera dès le lendemain grâce à l'intervention de la Banque centrale. Économiquement justifiée par la surévaluation de la monnaie russe, et probablement programmée, la chute du rouble aurait surpris ses instigateurs par sa brusquerie. Elle provoque une vive émotion dans la population. To […] Lire la suite

2 septembre 1994
Chine – Russie. Visite officielle du président Jiang Zemin à Moscou.

Jiang Zemin effectue la première visite officielle d'un chef d'État chinois à Moscou depuis celle de Mao Zedong en 1957. Moscou et Pékin s'engagent à ne plus pointer de missiles balistiques l'un contre l'autre et signent un accord concernant la délimitation de la frontière occidentale qui sépare la C.E.I. et la Chine. […] Lire la suite

2-3 septembre 1994
Russie. Combats entre l'opposition et les forces loyalistes en Tchétchénie.

Le 2, l'un des principaux mouvements d'opposition soutenus par Moscou, le Conseil provisoire d'Omar Avtourkhanov, appelle au « renversement militaire du régime » du général Djokhar Doudaev, qui a proclamé unilatéralement l'indépendance de cette république autonome de la fédération de Russie en novembre 1991, à la suite de son élection au suffrage universel en octobre 1991. Des combats à l'arme lou […] Lire la suite

31 août-8 septembre 1994
Allemagne – Russie. Retrait des derniers soldats russes d'Allemagne, de Lettonie et d'Estonie.

Le 31, le chancelier Helmut Kohl, accompagné du président Boris Eltsine, préside les cérémonies marquant l'achèvement du retrait des troupes russes de Berlin. Ce départ avait été prévu par l'accord « 2 + 4 » conclu en septembre 1990 entre les deux Allemagnes et les quatre puissances de tutelle, les États-Unis, l'U.R.S.S., la Grande-Bretagne et la France. À cette époque, le nombre des soldats sovié […] Lire la suite

10 août 1994
Russie – Moldavie. Accord sur le retrait des troupes russes de Transnistrie.

La Russie et la Moldavie concluent, à Moscou, un accord qui prévoit le retrait des troupes russes de Transnistrie d'ici à trois ans. Cette région russophone de la Moldavie roumanophone s'est autoproclamée « république du Dniestr » en décembre 1991 en s'appuyant sur la présence de la XIVe armée russe. L'accord ne doit toutefois entrer en vigueur qu'après la normalisation comp […] Lire la suite

10-22 août 1994
Allemagne – Russie. Polémique au sujet d'un présumé trafic de produits radioactifs.

Le 10, à Munich, la police saisit, grâce à une information provenant de Moscou, 350 grammes de plutonium à bord d'un avion arrivant de la capitale russe où se trouvait le ministre adjoint russe à l'Énergie atomique. Trois passeurs sont arrêtés. Il s'agit de la troisième saisie, en quatre mois, en Allemagne de substances radioactives présumées provenir de Russie. Tandis que les gouvernements occide […] Lire la suite

2-25 août 1994
Russie. Tensions entre Moscou et la république rebelle de Tchétchénie.

Le 2, le Conseil provisoire présidé par Omar Avtourkhanov, qui représente une partie de l'opposition au président de la République indépendantiste de Tchétchénie Djokhar Doudaïev, annonce, à Moscou, la destitution de ce dernier et affirme assumer le pouvoir. La Tchétchénie est la seule république de Russie à rejeter la tutelle de Moscou. Djokhar Doudaïev a proclamé, en 1991, l'indépendance de sa r […] Lire la suite

26-30 juillet 1994
Russie – Estonie. Accord sur le retrait des soldats russes.

Le 26, les présidents russe et estonien, Boris Eltsine et Lennart Meri, concluent un accord, à Moscou, sur le retrait des quelque 2 500 soldats russes encore stationnés dans le dernier des États Baltes à n'avoir pas encore trouvé de compromis à ce sujet. Ce retrait, prévu avant le 31 août, est lié à des garanties concernant les droits des militaires russes retraités.Le 30, les deux pays signent un […] Lire la suite

21 juillet 1994
Russie. Retour de l'écrivain Alexandre Soljenitsyne à Moscou.

Le 21, Alexandre Soljenitsyne est de retour à Moscou après vingt ans d'exil forcé aux États-Unis. L'écrivain dissident avait entamé son périple le 27 mai à Vladivostok, avant de traverser toute la Russie pendant près de deux mois. Devant des foules nombreuses, l'auteur de L'Archipel du goulag a prêché les valeurs de la Russie éternelle et dénoncé la « fausse démocratie ». […] Lire la suite

22 juin 1994
Russie. Adhésion au « partenariat pour la paix » de l'O.T.A.N.

Le 22, après des mois de tergiversations, Moscou signe son adhésion au « partenariat pour la paix », accord-cadre de coopération militaire proposé par l'O.T.A.N. aux anciens pays du bloc communiste en janvier. Une vingtaine d'autres États l'ont déjà paraphé. La Russie exigeait, en retour, la signature d'un protocole qui lui reconnaisse un statut particulier en raison de sa puissance militaire. Ce  […] Lire la suite

25 mai 1994
Russie. Conditions posées par Moscou pour adhérer au « partenariat pour la paix » de l'O.T.A.N.

Lors de la réunion à Bruxelles des ministres de la Défense de l'Alliance atlantique et du Conseil de coopération nord-atlantique, qui regroupe les pays d'Europe centrale et orientale (P.E.C.O.) candidats à l'O.T.A.N., le Russe Pavel Gratchev confirme l'intention de son pays d'adhérer au « partenariat pour la paix » proposé par l'O.T.A.N. aux P.E.C.O. en janvier. Il exprime toutefois des conditions […] Lire la suite

30 avril 1994
Lettonie – Russie. Accord sur le retrait des troupes russes.

Au terme de deux années de négociations, le président russe Boris Eltsine et son homologue letton Guntis Ulmanis signent, à Moscou, un accord qui prévoit le retrait, avant le 31 août, des quelques 12 000 soldats russes stationnés en Lettonie. Moscou obtient la location pour cinq ans de la station radar stratégique de Skrunda, dans le nord-ouest du pays. Riga s'engage à garantir la situation social […] Lire la suite

28 avril 1994
Russie. Signature du « pacte d'entente civile ».

Le président Boris Eltsine et les chefs des principales forces politiques représentées à la Douma signent le « pacte d'entente civile » par lequel ces derniers s'engagent à ne pas faire campagne en faveur de l'organisation d'une élection présidentielle avant la fin du mandat en cours, en juin 1996. Lors du conflit entre le pouvoir exécutif et le Parlement, en septembre 1993, Boris Eltsine s'était  […] Lire la suite

10-15 avril 1994
Russie – Ukraine. Nouvel accord sur le partage de la flotte de la mer Noire.

Le 10, à la suite d'un litige au sujet de la propriété de matériels de navigation, des unités de la marine ukrainienne investissent une petite base navale russe dans le port d'Odessa. Cette opération constitue un nouveau rebondissement du contentieux russo-ukrainien relatif au partage de la flotte de la mer Noire. Composée de 440 navires, celle-ci est placée théoriquement sous commandement commun  […] Lire la suite

23-26 février 1994
Russie. Amnistie des putschistes et recentrage économique.

Le 23, jour de la fête de l'Armée rouge célébrée par les communistes et les ultra-nationalistes, la Douma à majorité conservatrice vote l'amnistie des responsables de la tentative de putsch d'août 1991, des participants à la violente manifestation hostile au président Boris Eltsine du 1er mai 1993, et des « insurgés » du Parlement d'octobre de la même année. Le Kremlin dénon […] Lire la suite

3 février 1994
Géorgie – Russie. Signature d'un traité d'amitié et de coopération.

Le 3, le président russe Boris Eltsine signe à Tbilissi, avec son homologue Edouard Chevardnadze, un traité d'amitié et de coopération. Le texte prévoit l'établissement de trois bases militaires russes en Géorgie, une aide russe à la constitution d'une véritable armée géorgienne et la défense commune de la voie ferrée qui traverse la Géorgie ainsi que de la frontière de l'ex-U.R.S.S. Un crédit de  […] Lire la suite

13 janvier-1er février 1994
Russie. Prépondérance des conservateurs dans les instances politiques.

Le 13, Vladimir Choumieïko, un proche du président Boris Eltsine, est élu à la tête du Conseil de la fédération.Le 14, la nouvelle Douma élit à sa présidence Ivan Rybkine, membre du Parti agrarien et ancien chef du groupe parlementaire des Communistes de Russie au Soviet suprême. Lors de l'élection des présidents de commission, le 17, les « libéraux-démocrates » de l'ultranationaliste Vladimir Jir […] Lire la suite

— Universalis