RUSSIE FÉDÉRATION DE, chronologie contemporaine

 

1993

2-22 décembre 1993
Russie. Adoption par référendum de la Constitution et victoire des ultranationalistes aux élections législatives.

Le 2, la commission électorale refuse d'accéder à la demande, formulée le 29 novembre par le vice-Premier ministre Vladimir Choumieïko, soutenu par le président Boris Eltsine, d'exclure du scrutin législatif du 12 les partis faisant campagne contre le projet de Constitution.Le 12 se déroulent simultanément plusieurs scrutins. Les électeurs sont appelés à se prononcer par référendum sur le projet d […] Lire la suite

2-9 novembre 1993
Russie. Nouvelle doctrine militaire, projet de Constitution et préparatifs des scrutins de décembre.

Le 2, le Conseil de sécurité de Russie adopte la nouvelle doctrine militaire du pays. Très « musclée », celle-ci illustre le renforcement du pouvoir des militaires, un mois après l'intervention de l'armée au côté du président Boris Eltsine dans le conflit qui opposait ce dernier aux parlementaires conservateurs. Elle prévoit l'intervention de l'armée à l'intérieur des frontières russes, afin de fa […] Lire la suite

1er-22 novembre 1993
Russie. Soutien européen au président Boris Eltsine.

Les 1er et 2, le Premier ministre français Édouard Balladur effectue une visite officielle à Moscou au cours de laquelle il apporte le soutien de la France au président Boris Eltsine, un mois après les événements d'octobre. Il déclare que seul le renforcement de la démocratie dans le pays, que prouvera la régularité des élections prévues pour décembre, justifiera le lourd bi […] Lire la suite

11-21 octobre 1993
Russie – Japon. Visite du président Boris Eltsine à Tōkyō.

Du 11 au 13, le président russe Boris Eltsine effectue une visite officielle au Japon. Il avait déjà reporté deux fois sa venue en raison de l'intransigeance de Tōkyō sur le dossier des îles Kouriles. Il affirme au Premier ministre Morihiro Hosokawa que son pays respectera « tous les traités » conclus par l'U.R.S.S., y compris la déclaration commune de 1956 qui engageait Moscou à restituer, après  […] Lire la suite

1er-18 octobre 1993
Russie. Échec d'une rébellion armée de parlementaires anti-Eltsine.

Le 1er, les parlementaires rejettent un projet d'accord établi sous l'égide du patriarche orthodoxe Alexis II et accepté par le président Boris Eltsine, qui prévoyait la levée par étapes du siège du Parlement et la poursuite des négociations.Le 3, à la demande du vice-président Alexandre Routskoï, retranché dans la Maison-Blanche, des manifestants qui ont débordé les forces  […] Lire la suite

7-24 septembre 1993
Communauté des États indépendants. Accords en vue d'une union économique.

Le 7, les représentants de six des dix États de la CEI – la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan, l'Ouzbékistan, l'Arménie et le Tadjikistan – signent un protocole d'accord qui prévoit la création d'une zone rouble. Les banques centrales des pays signataires devraient, à terme, être subordonnées à la banque centrale russe.Le 20, le Parlement de Bakou se prononce en faveur de l'adhésion de l'Azerb […] Lire la suite

3 septembre 1993
Russie – Ukraine. Accord sur les armes stratégiques et sur la flotte de la mer Noire.

Lors d'une rencontre en Crimée, les présidents russe Boris Eltsine et ukrainien Leonid Kravtchouk concluent un accord sur la cession à la Russie des armées stratégiques stationnées sur le territoire ukrainien, contre la livraison d'uranium non enrichi. Kiev accepte d'« examiner » le transfert à Moscou de sa part de la flotte de la mer Noire en échange de la remise de la dette ukrainienne à l'égard […] Lire la suite

1er-28 septembre 1993
Russie. Dissolution du Parlement.

Le 1er, le président Boris Eltsine suspend « temporairement » de leurs fonctions le vice-président conservateur Alexandre Routskoï, qu'il avait déjà privé de tous ses pouvoirs, ainsi qu'un proche collaborateur, Vladimir Choumieïko, tous deux faisant l'objet d'une accusation de corruption.Le 3, la Cour constitutionnelle estime la suspension du général Routskoï contraire à la  […] Lire la suite

24-26 août 1993
Russie – Europe de l'Est. Visite du président Boris Eltsine à Varsovie, Prague et Bratislava.

Du 24 au 26, le président russe Boris Eltsine effectue son premier voyage officiel en Pologne, un peu plus d'un an après la visite à Moscou du président polonais Lech Wałęsa. Le principal résultat de cette visite est la signature d'un accord sur la construction d'un gazoduc à travers la Pologne, qui reliera le gisement de la région de Iamal, en Sibérie, à l'Allemagne. Ce projet suscite de nombreus […] Lire la suite

1er-9 mai 1993
Russie. Violents affrontements à Moscou lors de la célébration de la fête du travail.

Le 1er, lors d'une des manifestations de la fête du travail à Moscou, de violents affrontements opposent des communistes conservateurs et des nationalistes aux forces de l'ordre qui leur barraient l'accès au centre-ville. Environ six cents personnes sont blessées, dont la moitié de policiers. Un de ceux-ci meurt le 5 des suites de ses blessures. L'opposition et les autorités […] Lire la suite

21-29 avril 1993
Russie. Référendum favorable à Boris Eltsine.

Le 21, le Tribunal constitutionnel infirme la décision du Congrès des députés de comptabiliser par rapport aux inscrits, et non aux votants, les résultats de la question de confiance posée par le président Boris Eltsine.Le 23, deux jours avant la tenue du référendum qui ne porte pas sur les questions constitutionnelles, Boris Eltsine publie les grandes lignes du projet de Constitution qui instaure […] Lire la suite

6 avril 1993
Russie. Accident nucléaire dans une usine de Tomsk en Sibérie.

Un réservoir de matières radioactives explose dans une usine du complexe militaro-industriel secret de Tomsk, en Sibérie occidentale. Contrairement à la catastrophe de Tchernobyl, le 26 avril 1986, cet accident fait l'objet d'informations de la part du ministère de l'Énergie atomique russe. Il n'y aurait pas de victime et les vents dominants pousseraient les émanations radioactives vers des région […] Lire la suite

2-27 avril 1993
Russie. L'Occident mobilisé pour venir en aide à Boris Eltsine.

Le 2, les pays créanciers des républiques issues de l'ex-U.R.S.S., réunis au sein du Club de Paris, entérinent une situation de fait en accordant un rééchelonnement de la dette extérieure publique russe pour 1993, pour un montant de 15 milliards de dollars. Le montant total de la dette s'élève à 80 milliards de dollars.Les 3 et 4 a lieu la première rencontre au sommet entre les présidents américai […] Lire la suite

10-29 mars 1993
Russie. Le projet de référendum entériné par le Congrès des députés.

Du 10 au 13 se déroule à Moscou le VIIIe Congrès extraordinaire des députés du peuple convoqué par le Parlement. Il est l'occasion d'un nouvel affrontement entre le pouvoir exécutif incarné par le président Boris Eltsine, qui prône l'instauration d'un « pouvoir présidentiel fort » pour sauvegarder l'« unité de la Russie », et le pouvoir législatif dominé par les conservateur […] Lire la suite

9-16 mars 1993
France – États-Unis – Russie. Visite du président François Mitterrand à Washington et à Moscou.

Le 9, le président Mitterrand se rend à Washington où il rencontre pour la première fois le président Clinton.Le 16, le chef de l'État effectue une visite à Moscou afin d'apporter son « soutien » au président Eltsine au moment où celui-ci se trouve menacé par son opposition parlementaire. […] Lire la suite

27-29 janvier 1993
Russie – Inde. Visite officielle du président Boris Eltsine en Inde.

Du 27 au 29, le président russe Boris Eltsine effectue une visite officielle en Inde. Les relations privilégiées entre les deux pays datent de l'époque de la guerre froide. Le traité d'amitié et d'assistance mutuelle entre l'U.R.S.S. et l'Inde, signé pour vingt ans en 1971, a été renouvelé en 1991. Boris Eltsine rassure les dirigeants indiens sur la continuité des relations russo-indiennes après l […] Lire la suite

3 janvier 1993
États-Unis – Russie. Signature du traité de désarmement S.T.A.R.T.-II.

Les présidents russe Boris Eltsine et américain George Bush – qui participe là à son dernier sommet diplomatique – signent à Moscou le traité de désarmement S.T.A.R.T.-II conclu à Washington en juin 1992. Celui-ci prévoit la réduction des deux tiers des forces nucléaires stratégiques des deux superpuissances, et notamment l'élimination en dix ans des missiles balistiques intercontinentaux à têtes  […] Lire la suite

— Universalis