CHINE, chronologie contemporaine

 

2012

8-15 novembre 2012
Chine. XVIIIe congrès du Parti communiste chinois et passation de pouvoir.

Du 8 au 15 se tient à Pékin le XVIIIe congrès du Parti communiste chinois. Le secrétaire général sortant Hu Jintao, au pouvoir depuis 2003, dresse le bilan de son mandat, vantant les succès du concept de « développement scientifique », dénonçant la corruption endémique et appelant à l'essor de la démocratie. Son successeur à la tête du parti, Xi Jinping, qui ne cite pas le s […] Lire la suite

24-28 septembre 2012
Chine. Expulsion de Bo Xilai du Parti communiste.

Le 24, le tribunal de Chengdu condamne à quinze ans de prison Wang Lijun, l'ancien chef de la police de Chongqing et ancien bras droit de l'ex-secrétaire du parti dans cette ville, Bo Xilai. Wang Lijun est reconnu coupable d'abandon de poste – il a demandé l'asile politique au consulat américain –, d'abus de pouvoir, de détournement de la loi et de corruption pour avoir couvert un assassinat commi […] Lire la suite

10-25 septembre 2012
Japon – Chine. Violences antinippones en Chine.

Le 10, le gouvernement japonais annonce le rachat de trois îlots privés inhabités de l'archipel des Senkaku. Le gouverneur de Tōkyō avait déjà proposé, en avril, que la municipalité de la capitale les rachète. Pékin proteste vivement. Cet archipel japonais situé dans la mer de Chine orientale, revendiqué par la Chine sous le nom de Diaoyu, est l'objet d'une surenchère nationaliste entre les deux p […] Lire la suite

9 septembre 2012
Chine. Victoire des candidats pro-Pékin aux élections législatives à Hong Kong.

Les partisans du chef de l'exécutif Leung Chun-ying – ou CY Leung – remportent les élections législatives organisées dans la région administrative spéciale de Hong Kong. Pour la première fois depuis la rétrocession du territoire à la Chine en 1997, plus de la moitié des membres du Conseil législatif sont élus au suffrage universel direct. Le camp favorable à Pékin obtient 43 députés sur 70, contre […] Lire la suite

15-26 août 2012
Japon – Chine. Regain de tension au sujet de la souveraineté sur un archipel inhabité.

Le 15, jour anniversaire de la reddition du Japon en 1945, les autorités japonaises arrêtent brièvement quatorze militants nationalistes chinois venus de Hong Kong, qui tentaient de débarquer dans l'archipel inhabité des Senkaku, en mer de Chine orientale, dont la Chine, comme Taïwan, revendique la possession sous le nom de Diaoyu. Le Japon a annexé les Senkaku en 1895, à l'issue de la première gu […] Lire la suite

9 août-5 septembre 2012
Chine. Condamnation de l'épouse de Bo Xilai.

Le 9, le tribunal de Hefei, dans la province de l'Anhui, juge Gu Kailai, l'épouse de Bo Xilai – l'ancien secrétaire du Parti communiste chinois (P.C.C.) à Chongqing limogé en mars. Cette ancienne avocate internationale a été inculpée en juillet de l'assassinat d'un consultant britannique, Neil Heywood, en novembre 2011, en raison d'un conflit économique. Le procès, qui a été délocalisé, est expédi […] Lire la suite

1er juillet 2012
Chine. Manifestations à Hong Kong.

Le président Hu Jintao participe à la célébration du quinzième anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la Chine. Il assiste à la prise de fonctions du nouveau chef de l'exécutif de la région administrative spéciale, élu en mars, Leung Chun-ying – ou CY Leung. Dans le même temps, des dizaines de milliers de manifestants réclament la démission de ce dernier, accusé de vouloir limiter la liber […] Lire la suite

2-19 mai 2012
Chine – États-Unis. Départ de Chen Guangcheng pour les États-Unis.

Le 2, à Pékin, l'avocat et militant des droits civiques Chen Guangcheng, qui s'était placé, en avril, sous la protection des États-Unis, quitte l'ambassade américaine pour être hospitalisé. Le 3, Chen Guangcheng, inquiet pour sa situation en Chine, demande à nouveau l'aide des États-Unis pour quitter le pays avec sa famille. Cette demande embarrasse Washington au moment où la secrétaire d'État Hil […] Lire la suite

22-26 avril 2012
Chine. Fuite du militant des droits civiques Chen Guangcheng.

Le 22, l'avocat et militant des droits civiques Chen Guangcheng, qui est non-voyant, s'enfuit de son domicile. Il était assigné à résidence depuis septembre 2010 à Dongshigu, dans la province du Shandong, dans l'est du pays, après avoir purgé une peine de prison de quatre ans à la suite de sa dénonciation des excès de la politique de l'enfant unique. Le 26, Chen Guangcheng se place sous protection […] Lire la suite

10 avril 2012
Chine. Suspension de Bo Xilai de ses fonctions au bureau politique.

L'agence Chine nouvelle annonce la suspension de Bo Xilai de ses fonctions au bureau politique du Parti communiste et l'ouverture d'une enquête interne pour « violations sérieuses de la discipline ». En mars, celui-ci a été démis de ses fonctions de secrétaire du parti à Chongqing, soupçonné d'agissements suspects à la suite de la défection de Wang Lijun, chef de la police de Chongqing et ancien b […] Lire la suite

25 mars 2012
Chine. Élection de CY Leung à la tête de l'exécutif de Hong Kong.

Le 25, un collège de grands électeurs élit Leung Chun-ying – ou CY Leung – à la tête de l'exécutif de la région administrative spéciale de Hong Kong, avec 58 p. 100 des suffrages. La candidature de l'ancien secrétaire général du gouvernement était soutenue par Pékin, qui avait reporté son choix sur lui après avoir appuyé le secrétaire général sortant, proche des oligarques, Henry Tang, lequel est  […] Lire la suite

15 mars 2012
Chine. Limogeage du chef du P.C.C. à Chongqing.

Le comité central du Parti communiste chinois (P.C.C.) annonce le limogeage de Bo Xilai, chef du parti à Chongqing – l'une des plus grandes villes du pays. Cet ancien ministre du Commerce, qui était pressenti pour accéder au comité permanent du bureau politique lors du XVIIIe congrès du P.C.C. à l'automne prochain, se voit reprocher ses méthodes de lutte contre la corruption […] Lire la suite

3-4 mars 2012
Chine. Révolte villageoise contre les abus de pouvoir et la corruption.

Les 3 et 4, les habitants de Wukan, dans la province du Guangdong, dans le sud du pays, élisent de nouveaux représentants à la suite d'une révolte contre le chef du comité de village en place et secrétaire local du Parti communiste chinois (P.C.C.), Xue Chang. Ce dernier était accusé d'abus de pouvoir et de corruption pour avoir saisi des terres collectives en vue de les vendre à des promoteurs. L […] Lire la suite

— Universalis