CHINE, chronologie contemporaine

 

2007

11-19 décembre 2007
Crise économique mondiale. Réactions du système financier à la crise des « subprimes ».

Le 11, la Réserve fédérale américaine (Fed) annonce la baisse d'un quart de point, à 4,25 p. 100, de son principal taux directeur. Il s'agit de la troisième baisse consécutive en comptant celle de septembre. Cette mesure est destinée à éviter une contraction du crédit à la suite de la crise des prêts hypothécaires américains à risque – les subprimes – qui a éclaté au cours de l […] Lire la suite

25-27 novembre 2007
France – Chine. Visite du président Nicolas Sarkozy en Chine.

Du 25 au 27, le président français Nicolas Sarkozy effectue sa première visite officielle en Chine. Moins systématique que son prédécesseur Jacques Chirac dans son soutien à la Chine, il demande à Pékin d'assumer ses responsabilités dans le traitement des grands dossiers internationaux comme le réchauffement climatique, la faiblesse du yuan, la course à l'énergie ou la situation en Iran, au Darfou […] Lire la suite

15-21 octobre 2007
Chine. XVIIe congrès du Parti communiste.

Le 15, dans son discours inaugural du XVIIe congrès du Parti communiste chinois, le secrétaire général Hu Jintao, également chef de l'État, souligne sa volonté de lutter contre les conséquences sociales négatives de la croissance, contre les méfaits de celle-ci sur l'environnement et contre la corruption. Hu Jintao défend les principes d'« harmonie sociale » et de « développ […] Lire la suite

5 juin 2007
Chine. Révélation du scandale des « ouvriers esclaves ».

Les parents de quelque quatre cent cinquante enfants disparus, qu'ils pensent être réduits au travail forcé, diffusent sur Internet un appel à l'aide. Le communiqué, qui rencontre une forte audience, est relayé par les médias officiels et donne lieu au cours du mois, à l'initiative du président Hu Jintao et du Premier ministre Wen Jiabao, à de vastes opérations de police dans les provinces central […] Lire la suite

20 mai 2007
Chine. Prise de participation dans un fonds d'investissement américain.

Le 20, la Société d'investissement d'État (S.I.E.) signe un accord avec Blackstone, le plus gros fonds d'investissement américain, en vue de l'achat de 10 p. 100 du capital de celui-ci – sans droit de vote –, lors de sa prochaine introduction en Bourse, pour un montant de 3 milliards de dollars. Il s'agit de la première opération de ce type effectué par la S.I.E., « fonds souverain » récemment cré […] Lire la suite

25 mars 2007
Chine. Réélection du chef de l'exécutif de Hong Kong.

Le collège des grands électeurs réélit Donald Tsang à la tête de l'exécutif de la région administrative spéciale de Hong Kong. Pour la première fois, le candidat officiel de Pékin était opposé à un autre candidat validé par le comité électoral du Conseil législatif, Alan Leong, du Parti civique. Les deux hommes obtiennent respectivement 649 et 123 suffrages sur 800.  […] Lire la suite

5-16 mars 2007
Chine. Critique du modèle économique chinois et adoption d'un projet de loi garantissant la propriété privée.

Le 5, dans un discours prononcé à l'occasion de l'ouverture de la session annuelle de l'Assemblée nationale populaire (A.N.P.), le Premier ministre Wen Jiabao fait le constat des « carences » du « modèle de croissance économique » de la Chine. Affirmant qu'il fallait « éviter de chercher seulement une croissance plus rapide », il déplore notamment les « excès de la consommation en énergie et la sé […] Lire la suite

27 février 2007
Chine. Mini-krach à la Bourse de Shanghai.

Un mini-krach affecte la Bourse de Shanghai, dont l'indice composite, qui a progressé de 130 p. 100 en 2006 et a encore gagné 14 p. 100 depuis le début de l'année, chute de 9 p. 100. Cette baisse s'explique par l'éclatement de la bulle spéculative qui s'était formée sur les actions chinoises. La Bourse de Shanghai entraîne dans sa chute les places occidentales – — 3,3 p. 100 pour le Dow Jones à Ne […] Lire la suite

18 janvier 2007
Chine. Test d'un missile antisatellite.

Les États-Unis confirment le test par la Chine d'un missile balistique antisatellite tiré. le 11, du centre spatial de Xichang, dans le Sichuan. Washington, Canberra et Tōkyō font part à Pékin de leurs « inquiétudes ». Seuls les États-Unis et la Russie disposaient jusqu'alors d'armes antisatellite.  […] Lire la suite

— Universalis