CHINE, chronologie contemporaine

 

1999

26 décembre 1999
Chine. Lourdes condamnations de dirigeants du mouvement Fa Lun Gong.

La Cour intermédiaire de Pékin condamne quatre dirigeants nationaux du mouvement mystique de chi gong, Fa Lun Gong, à des peines allant de sept à dix-huit ans de prison pour avoir mis sur pied une secte, provoqué la mort d'adeptes et volé des secrets d'État. La mise hors la loi de Fa Lun Gong, en juillet, suivie, en octobre, du renforcement de la législation anti-secte a permis aux autorités de la […] Lire la suite

19 décembre 1999
Portugal – Chine. Rétrocession de Macao à la Chine.

À minuit, l'enclave de Macao est officiellement rétrocédée par le Portugal à la Chine en présence des chefs d'État des deux pays, Jorge Sampaio et Jiang Zemin. Occupée par les Portugais depuis près de quatre siècles et demi, Macao était la dernière possession coloniale occidentale en Asie. Toutefois, la Chine exerçait déjà, depuis le changement de régime à Lisbonne en 1974, une grande partie de la […] Lire la suite

28-30 octobre 1999
Chine. Poursuite de la répression contre la « secte » Fa Lun Gong.

Le 28, le Quotidien du peuple qualifie Fa Lun Gong de « secte ». Cette organisation mystique d'inspiration bouddhiste et taoïste, qui avait été interdite en juillet, revendique des dizaines de millions de membres, jusqu'au plus haut niveau des organes de l'État.Le 30, l'Assemblée nationale populaire adopte une loi qui renforce la répression contre les sectes. Les jours précéden […] Lire la suite

22-25 octobre 1999
Chine – France. Visite d'État du président Jiang Zemin en France.

Le 22, le président Jiang Zemin entame sa visite d'État en France en faisant étape à Lyon.Les 23 et 24, Jiang Zemin séjourne en « visite privée » au château de Bity, en Corrèze, propriété du président Chirac. L'accueil privilégié réservé au chef d'État chinois est critiqué tant à gauche qu'à droite. Celui-ci réaffirme l'intention de son pays de signer le traité d'interdiction des essais nucléaires […] Lire la suite

22 juillet 1999
Chine. Répression du mouvement Fa Lun Gong.

Les autorités interdisent le mouvement Fa Lun Gong, une organisation mêlant mysticisme et gymnastique, qualifiée de « secte » et décrétée « illégale », qui revendique 80 millions d'adeptes à travers le pays. Fa Lun Gong avait réuni plus de 10 000 manifestants à Pékin, en avril, pour protester contre les entraves à son fonctionnement imposées par le pouvoir. Les jours précédents et suivants, des mi […] Lire la suite

25 avril 1999
Chine. Manifestation d'une secte à Pékin.

De 10 000 à 15 000 membres de Falun Gong, une secte de qigong – sorte de gymnastique respiratoire –, se rassemblent pacifiquement autour du siège du gouvernement, à Pékin, prenant de court les forces de l'ordre. Ils entendent protester contre l'arrestation de plusieurs adeptes et contre les entraves imposées par les autorités aux activités de leur association. Les manifestants  […] Lire la suite

1er-2 mars 1999
Chine – États-Unis. Refroidissement des relations.

Les 1er et 2, la visite de Madeleine Albright, secrétaire d'État américain, à Pékin est marquée par un net rafraîchissement des relations bilatérales. Le durcissement de la répression des dissidents par le régime chinois depuis l'automne de 1998 est l'une des principales sources de contentieux. Les questions stratégiques en constituent une deuxième. Pékin dénonce l'éventuell […] Lire la suite

— Universalis