CHINE, chronologie contemporaine

 

1998

21-23 décembre 1998
Chine. Recrudescence de la lutte contre les dissidents.

Le 21, un tribunal de Pékin condamne le dissident Xu Wenli à treize ans de prison pour « tentative de subversion ». Opposant – modéré – de longue date, celui-ci soutient la légalisation du Parti démocratique chinois (P.D.C.) fondé en juin et interdit par les autorités. Plusieurs animateurs du P.D.C. ont été arrêtés au cours des semaines précédentes.Le 21 également, le fondateur du P.D.C., Wang You […] Lire la suite

26 novembre 1998
Chine – Japon. Visite officielle du président Jiang Zemin au Japon.

À l'issue de la visite officielle de Jiang Zemin à Tōkyō, la première d'un président chinois au Japon, les deux pays publient une déclaration commune relative à l'établissement d'un « partenariat pour le XXIe siècle ». Le document évoque la « responsabilité [du Japon] dans les souffrances et les dommages infligés au peuple chinois au cours de son agre […] Lire la suite

3-26 août 1998
Chine. Graves inondations.

Le 3, alors que le pays connaît ses plus graves inondations depuis 1954, l'agence officielle Chine nouvelle annonce que des digues ont été dynamitées le long du fleuve Yangzi, dans le centre du pays, afin de protéger le centre industriel de Wuhan qui compte sept millions d'habitants. Depuis le mois de juillet, les inondations qui ravagent le pays ont fait officiellement mille deux cents morts et l […] Lire la suite

31 juillet 1998
Chine. Condamnation pour corruption de l'ancien maire de Pékin.

Maire de Pékin de 1983 à 1993 puis chef du comité du Parti communiste pour la capitale jusqu'à son arrestation en avril 1995, Chen Xitong est condamné à seize ans de prison pour corruption. Il aurait touché des pots-de-vin et effectué des détournements de fonds publics pour un montant équivalent à 12 milliards de francs. Chen Xitong est le premier haut responsable communiste à être jugé depuis le  […] Lire la suite

25 juin-3 juillet 1998
États-Unis – Chine. Visite du président Bill Clinton en Chine.

Le 25, Bill Clinton entame la première visite en Chine d'un président américain depuis la répression du « printemps de Pékin », en juin 1989. Les dissidents chinois et les républicains lui reprochent de conforter le régime communiste.Le 26, quatre dissidents sont arrêtés à Xian, première étape de Bill Clinton. Ils sont relâchés au moment où il quitte la ville.Le 27, à Pékin, le président Clinton p […] Lire la suite

24 mai 1998
Chine. Bon score des démocrates lors de l'élection du Conseil législatif de Hong Kong.

Lors de la première élection du Conseil législatif depuis la rétrocession du territoire à la Chine, en juillet 1997, les partis démocrates obtiennent 60 p. 100 des voix et 14 sièges lors de la désignation des 20 députés élus au suffrage universel sur les 60 que compte l'Assemblée. Ils obtiennent 6 sièges sur les 40 désignés par des collèges électoraux spécifiques. Le taux de participation – 50 p.  […] Lire la suite

19 avril 1998
Chine. Libération du dissident Wang Dan.

Le dissident Wang Dan, porte-parole des étudiants lors du « printemps de Pékin » de 1989, condamné en octobre 1996 à onze ans de prison pour conspiration contre l'État, est libéré et expulsé vers les États-Unis pour « raisons médicales », tout comme l'avait été Wei Jingsheng, en novembre 1997. Cette libération intervient deux mois avant la visite en Chine du président Clinton. […] Lire la suite

6-7 avril 1998
Chine – France. Visite du nouveau Premier ministre chinois Zhu Rongji à Paris.

Les 6 et 7, le nouveau Premier ministre chinois, Zhu Rongji, effectue une visite officielle en France. Évoquant d'emblée la question des droits de l'homme à l'issue de sa rencontre avec Jacques Chirac, il déclare être parvenu à une « identité de vues » avec le président français. Zhu Rongji rompt ainsi avec le traitement habituellement réservé par Pékin à ce sujet et semble mettre un terme au cara […] Lire la suite

16-19 mars 1998
Chine. Élection de la nouvelle direction du pays.

Les 16 et 17, l'Assemblée nationale populaire ratifie les changements intervenus au sein de la nouvelle direction du pays décidés par le Parti communiste lors de son XVe congrès, en septembre 1997. Le 16, Jiang Zemin est réélu à la présidence de la République, poste qu'il cumule avec ceux de secrétaire général du parti et de chef de l'armée. Le 17, l'ancien maire de Shanghai […] Lire la suite

— Universalis