CHINE, chronologie contemporaine

 

1997

16 novembre 1997
Chine. Libération du dissident Wei Jingsheng.

Les autorités libèrent, pour raison « médicale », Wei Jingsheng, haute figure de la dissidence au régime communiste. Celui-ci avait été condamné à quinze ans de prison en mars 1979 pour avoir dénoncé le « despotisme » de Deng Xiaoping, puis de nouveau à quatorze années d'enfermement en décembre 1995 pour sédition. Il avait connu une courte période de liberté, en 1993, exploitée en vain par Pékin p […] Lire la suite

26-29 octobre 1997
Chine – États-Unis. Visite du président Jiang Zemin aux États-Unis.

Le 26, Jiang Zemin entame la première visite d'un numéro un chinois aux États-Unis depuis celle de Deng Xiaoping en janvier 1979. Destinée à normaliser les relations sino-américaines, cette visite fait suite à des années de tension diplomatique entre les deux pays. Cette tension était principalement due à la répression du « printemps de Pékin », en juin 1989, et à la question de Taiwan, qui a conn […] Lire la suite

8-31 octobre 1997
Crise financière asiatique. Secousse mondiale à la suite du krach de la Bourse de Hong Kong.

Le 8, l'Indonésie, dont la devise a perdu 28 p. 100 par rapport au dollar depuis que le gouvernement a décidé de la laisser flotter, en août, demande l'assistance du Fonds monétaire international (F.M.I.). Première victime de la crise financière que connaît la région depuis l'été, la Thaïlande avait bénéficié d'un plan de sauvetage du F.M.I. en août. Dévaluée en juillet, sa monnaie continue toutef […] Lire la suite

12-19 septembre 1997
Chine. Annonce de la libéralisation des entreprises d'État à l'occasion du XVe congrès du parti.

Le 12, dans son discours d'ouverture du XVe congrès du Parti communiste, son secrétaire général Jiang Zemin, également chef de l'État et des armées, annonce l'ouverture au privé du capital des entreprises publiques – la notion de « privatisation » est rejetée au profit de celles d'« ajustements stratégiques » et de « diversification de propriété ». Ce secteur avait jusque-là […] Lire la suite

4 juin-1er juillet 1997
Royaume-Uni – Chine. Rétrocession de Hong Kong à la Chine.

Le 4, plus de cinquante mille personnes commémorent, comme chaque année, la répression du « printemps de Pékin », en juin 1989, en participant à une veillée au centre de la ville.Le 14, l'Assemblée législative provisoire nommée par Pékin, qui doit prêter serment dès la rétrocession de la colonie britannique à la Chine populaire, le 1er juillet, adopte des mesures de restrict […] Lire la suite

15-18 mai 1997
France – Chine. Visite du président Jacques Chirac en Chine.

Le 15, Jacques Chirac entame à Pékin la première visite du chef d'un grand État occidental depuis le massacre de la place Tiananmen, en juin 1989. Devant une assemblée d'hommes d'affaires français et chinois, il évoque l'enjeu que constitue le « plus grand marché du monde » et affirme que « l'Asie, et d'abord la Chine, dessinent le nouvel horizon de l'action extérieure de la France ».Le 16, le pré […] Lire la suite

15 avril 1997
Chine – O.N.U. Revirement européen au sujet de la condamnation de Pékin pour violation des droits de l'homme.

Le 15, la Commission des droits de l'homme de l'O.N.U., à Genève, n'adopte pas la résolution déposée par le Danemark et soutenue par les États-Unis, qui visait à condamner la Chine. Déposée chaque année par l'Union européenne, notamment depuis le massacre de la place Tiananmen en juin 1989, cette motion est régulièrement rejetée sur l'initiative des pays du Tiers Monde. Mais cette année, pour la p […] Lire la suite

19-25 février 1997
Chine. Mort de Deng Xiaoping.

Le 19, Deng Xiaoping meurt à Pékin, à l'âge de quatre-vingt-douze ans, des suites de la maladie de Parkinson. Devenu le numéro un chinois en décembre 1978, l'artisan de l'ouverture du pays et des réformes économiques, entreprises à partir de 1979, mais aussi de la répression du « printemps de Pékin », en juin 1989, il avait cédé le devant de la scène à Jiang Zemin, qui cumule les pouvoirs à la têt […] Lire la suite

5-25 février 1997
Chine. Regain d'agitation séparatiste dans le Xinjiang.

Les 5 et 6, des émeutes éclatent à Yining, dans le Xinjiang, à la frontière avec le Kazakhstan. Elles opposent des séparatistes musulmans appartenant à l'ethnie ouïgour, majoritaire dans cette province autonome, et les Chinois d'ethnie han, majoritaires dans la ville. Le bilan pourrait atteindre une centaine de morts. Un millier de personnes auraient été arrêtées et, le 8, une trentaine de militan […] Lire la suite

— Universalis