BELGIQUE, chronologie contemporaine

 

2006

13 décembre 2006
Belgique. Émotion à la suite de la diffusion d'une émission de politique fiction.

La chaîne publique de la Radio-Télévision belge francophone (R.T.B.F.) interrompt son programme pour diffuser une émission spéciale d'information annonçant la fin de l'État belge à la suite de la déclaration unilatérale de l'indépendance de la Flandre par le Parlement régional flamand. Animée par de vrais journalistes politiques et comportant des entretiens avec de vrais hommes politiques ainsi qu […] Lire la suite

8 octobre 2006
Belgique. Progression de l'extrême droite aux élections municipales.

Les élections municipales sont marquées par les progrès de l'extrême droite. En Flandre, le Vlaams Belang de Filip Dewinter obtient 15,3 p. 100 des suffrages (+ 4,7 p. 100 par rapport au scrutin d'octobre 2000). Toutefois, il perd sa place de première formation à Anvers (33,5 p. 100 des voix) où il est devancé de peu par le Parti socialiste. En Wallonie, son équivalent, le Front national, fait éga […] Lire la suite

7 septembre 2006
Belgique. Démantèlement d'un groupe de militaires néo-nazis.

La police procède à l'arrestation de dix-sept personnes – dont onze militaires flamands – soupçonnées d'appartenir à un réseau d'extrême droite qui «avait l'intention de commettre des attentats afin de déstabiliser les structures de base» du royaume. Des armes, des munitions et des explosifs sont saisis. Le principal suspect est le fondateur d'une organisation clandestine néo-nazie, affiliée au mo […] Lire la suite

11-26 mai 2006
Belgique. Crimes racistes à Anvers.

Le 11, à Anvers, un jeune extrémiste flamand blesse grièvement une femme turque et tue par balles une jeune Malienne et la fillette belge qu'elle gardait. Dans un texte retrouvé à son domicile, il exprime sa volonté d'« en finir avec l'impunité et le manque d'ordre dans la société ». L'enquête montrera que le jeune homme comptait tuer d'autres étrangers. Ces crimes racistes font suite à deux autre […] Lire la suite

23-27 avril 2006
Belgique. Émotion après le meurtre d'un adolescent.

Le 23, une marche silencieuse à la mémoire d'un lycéen, Joe Van Holsbeeck, tué à l'arme blanche le 12, à Bruxelles, pour avoir résisté à des agresseurs qui voulaient lui voler son baladeur, rassemble quelque quatre-vingt mille personnes dans les rues de la capitale.Le 24, l'un des meurtriers présumés du jeune homme est arrêté. Lui et son complice, en fuite, sont polonais et non maghrébins comme le […] Lire la suite

— Universalis