Yannick LOZAC'H

étudiant en troisième cycle de géologie

ASCHARITE ou SZAIBÉLYITE

  • Écrit par 
  • Yannick LOZAC'H
  •  • 399 mots

Minéral de formule chimique MgHBO3, l'ascharite est un borate anhydre issu de l'acide orthoborique. Son nom provient de la localité géographique d'Ascharie, en Saxe. Encore parfois dénommée szaibélyite, l'ascharite est composée de 47,9 p. 100 de MgO, de 41,4 p. 100 de B2O3, de 10,7 p. 100 de H2O, et parfois d'un peu de fluor et de manganèse.Par ses propriétés cristallochimiques, l'ascharite, comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascharite-szaibelyite/#i_0

BARYTINE

  • Écrit par 
  • Yannick LOZAC'H
  •  • 310 mots

Sulfate de baryum (BaSO4) cristallisé dans le système orthorhombique. Les cristaux s'assemblent fréquemment en masses lamellaires, par suite du développement de la face (001) ; les cristaux prismatiques sont beaucoup plus rares. Le plus souvent, ce sont des amas granulaires, cryptocristallins. On connaît également des concrétions sphériques et ellipsoïdales à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barytine/#i_0

CARNOTITE

  • Écrit par 
  • Yannick LOZAC'H
  •  • 324 mots

Vanadate hydraté d'uranium et de potassium de formule chimique : K2(UO2)2(VO4)23H2O, qui doit son nom de carnotite au savant français Marie Adolphe Carnot (1839-1920). À l'analyse chimique, elle apparaît composée de 10,4 p. 100 de K2O, de 63,4 p. 100 de UO3, de 20,16 p. 100 de V2O5 et de 6 p. 100 de H2O. L'eau est sous forme zéolithique et sa teneur varie à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carnotite/#i_0

CÉLESTITE ou CÉLESTINE

  • Écrit par 
  • Yannick LOZAC'H
  •  • 448 mots

Souvent de teinte bleu ciel, d'où son nom (du latin caelestis), la célestite (ou célestine) est un sulfate de strontium, de formule : SrSO4. Ce minéral constitue l'un des pôles d'une série isomorphe allant du strontium au baryum (sous sa forme sulfatée : BaSO4, barytine), et pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/celestite-celestine/#i_0

CÉMENTATION ZONE DE

  • Écrit par 
  • Yannick LOZAC'H
  •  • 400 mots

Dans le schéma général de la circulation des eaux en terrain homogène, on peut distinguer trois zones superposées :au-dessus de la surface piézométrique, se trouve la zone d'oxydation, où l'eau, riche en O2 et en CO2, circule facilement et peut ainsi dissoudre les roches ;au-dessous de celle-ci, dans la zone de cémentation, les roches subissent une imbibitio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zone-de-cementation/#i_0

CHAMOSITE

  • Écrit par 
  • Yannick LOZAC'H
  •  • 251 mots

Minéral monoclinique (appelé aussi chamoisite ou berthiérine), qui fait partie du groupe des chlorites. Sa couleur habituelle, verdâtre, varie en fonction de la composition chimique. Sa dureté (3) et sa masse volumique (de 3,03 à 3,40 g/cm3) sont ses principaux caractères physiques.Au point de vue chimique, la chamosite est un alumin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chamosite/#i_0

COLOMBITE-TANTALITE

  • Écrit par 
  • Yannick LOZAC'H
  •  • 297 mots

La tantalite, (Fe,Mn)Ta2O6, et la colombite (on écrit aussi columbite), ou niobite (Fe,Mn)Nb2O6 constituent une série de mélanges minéraux isomorphes : les colombo-tantalites. Les teneurs en colombo-tantalates, ou niobo-tantalates, et en ferromagnésiens varient beaucoup, et même à l'intérieur d'un gîte de petite dimension. À cette série on trouve quelquefois associés l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colombite-tantalite/#i_0

EPSOMITE

  • Écrit par 
  • Yannick LOZAC'H
  •  • 315 mots

Se présentant généralement en croûtes, en efflorescences ou en groupements de fines aiguilles, ce sulfate de magnésium hydraté cristallise dans le système orthorhombique. Les cristaux peuvent paraître tétragonaux de par la présence d'un angle voisin de 900 entre les faces du prisme. La cassure est conchoïdale. L'epsomite, comme d'aut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epsomite/#i_0

GANGUE

  • Écrit par 
  • Yannick LOZAC'H
  •  • 332 mots

L'origine de ce terme remonte au mot allemand Gang, qui veut dire filon. La gangue comprend généralement tous les minéraux d'un gîte métallifère qui, d'une part, diffèrent de ceux de la roche encaissante et qui, d'autre part, ne sont pas recherchés par l'exploitant. Pour certains auteurs, cette notion de gangue rejoint plus ou moins la notion de « stérile » employée par le mine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gangue/#i_0

GÉODES ou DRUSES

  • Écrit par 
  • Yannick LOZAC'H
  •  • 237 mots

Ce sont des cavités rocheuses de taille très variable (du millimètre au mètre) sur les parois desquelles se sont formés des agrégats de cristaux en excroissance. Les cristaux ont pris naissance à partir de germes cristallins situés sur les parois des cavités ; plus tard, gênés dans leur développement, ils n'ont pu s'accroître que dans une direction de l'espace souvent normale aux parois, suivant l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geodes-druses/#i_0

LÖLLINGITE

  • Écrit par 
  • Yannick LOZAC'H
  •  • 309 mots

De formule chimique FeAs2, la löllingite est un diarséniure de fer du groupe de la pyrite. Elle est composée de 27,2 p. 100 de fer, de 72,8 p. 100 d'arsenic et d'un peu de soufre et d'antimoine.La löllingite forme un sous-groupe qui corresp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lollingite/#i_0