René WINTZEN

ancien directeur littéraire des éditions Casterman, ancien rédacteur en chef de la revue Documents, critique littéraire spécialiste de la littérature allemande

ANDERSCH ALFRED (1914-1980)

  • Écrit par 
  • René WINTZEN
  •  • 938 mots

Publié en 1952, Les Cerises de la liberté d'Alfred Andersch compte parmi les trois chefs-d'œuvre de la littérature allemande de l'immédiat après-guerre, avec Jan Lobel de Varsovie de Luise Rinser et Le train était à l'heure de Heinrich Böll. Trois chefs-d'œuvre qui sont trois moments de la con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-andersch/#i_0

SCHALLÜCK PAUL (1922-1976)

  • Écrit par 
  • René WINTZEN
  •  • 1 040 mots

Moraliste, humaniste, démocrate, l'écrivain allemand Paul Schallück avait une haute conscience de son métier d'essayiste et de publiciste, qui le mettait en contact avec des lecteurs et des auditeurs de manière plus directe que ne pouvaient le faire ses romans. En moraliste, il rappelait que le travail, le gain, le confort matériel ne constituent pas des buts en soi. En humaniste, il dénonçait l'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-schalluck/#i_0

SPERBER MANÈS (1905-1984)

  • Écrit par 
  • René WINTZEN
  •  • 1 115 mots

Manès Sperber est né en 1905 à Lablotow (Galicie). Lorsque la guerre éclate, sa famille se réfugie à Vienne. Là, il va découvrir la psychanalyse auprès d'Alfred Adler et l'engagement communiste. À partir de 1927, il vit à Berlin, tandis que se précise la menace nazie. Arrêté lorsque Hitler prend le pouvoir, il se réfugie en Yougoslavie, puis à Paris en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manes-sperber/#i_0