Pierre BRUNEL

professeur émérite de littérature comparée à l'université de Paris-Sorbonne, membre de l'Académie des sciences morales et politiques

BAUDELAIRE CHARLES

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 6 916 mots

Paul Valéry , dans une conférence de 1924 dont le texte, Situation de Baudelaire, fut publié dans le recueil Variété (1924-1944), a fait du poète des Fleurs du mal le pionnier de la modernité ; pour lui Rimbaud, Verlaine et Mallarmé constituent la triade majeure. Telle que Baudelaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-baudelaire/#i_0

BELLINI VINCENZO

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 2 999 mots

Vincenzo Bellini est l'un des représentants majeurs de ce qu'il est convenu d'appeler le « second bel canto », et il en est sans doute le plus attachant. Son œuvre, moins abondante que celle de Donizetti, évite la vulgarité qui dépare certaines partitions du compositeur de Bergame, dans les moments les moins bons. Elle est plus homogène que celle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincenzo-bellini/#i_0

BERTRAND ALOYSIUS (1807-1841)

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 926 mots

Brunetto Latini opposait « la voie de la prose, large et pleinière si comme est ore la parleure des gens » et « li sentiers de rime, plus estroiz et plus fors ». Pourtant, la phrase française connut, au Moyen Âge, sa période gothique, dont Aloysius Bertrand a tenté de retrouver le secret. Il n'est pas l'inventeur de la prose poétique, qui n'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aloysius-bertrand/#i_0

BROWNING ROBERT (1812-1889)

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 1 239 mots

« Public britannique, toi qui ne m'aimes point » : le vers-refrain de L'Anneau et le Livre s'est trouvé tardivement démenti par le prodigieux succès que Browning a connu à la fin de sa vie. Mais la postérité est retombée dans l'incompréhension et la malveillance. Théodore de Wyzewa ne voyait, dans le cortège funèbre du grand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-browning/#i_0

DONIZETTI GAETANO

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 1 620 mots

Les destinées douloureuses de Gaetano Donizetti et de son quasi-contemporain Vincenzo Bellini – le premier a sombré dans la folie, le second est mort très jeune dans des circonstances demeurées mystérieuses – ne doivent pas cacher l'essentiel : un savoir-faire exemplaire qui assure à l'œuvre de l'un et de l'autre une stabilité et une cohérence que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaetano-donizetti/#i_0

EDWARDS MICHAEL (1938-    )

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 1 027 mots

Michael Edwards est né le 29 avril 1938 à Barnes , agglomération résidentielle de la banlieue de Londres, sur la rive sud de la Tamise. Il a très tôt le goût et le don de la poésie , fait ses études à la Grammar School de Kingston-upon-Thames, puis dans la prestigieuse université de Cambridge, avant d’enseigner à l’université de Warwick et à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-edwards/#i_0

ETIEMBLE RENÉ (1909-2002)

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 724 mots

On devait dire « Etiemble » comme on dit « Voltaire » : comme lui, ce polémiste-né aura mis sa plume vive et brillante au service de nobles causes, et en particulier celle de la littérature comparée. Etiemble a fait place à Voltaire dans son cours publié sur L'Orient philosophique au XVIII […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-etiemble/#i_0

GADOFFRE GILBERT (1911-1995)

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 682 mots

Né à Paris , docteur ès lettres de la Sorbonne et d'Oxford, Gilbert Gadoffre a fait toute sa carrière en Grande-Bretagne et aux États-Unis, si l'on excepte la période des années 1940, qui le vit prendre une part active à la guerre puis à la Résistance. Une partie importante de ses travaux porte sur la Renaissance . Titulaire de 1966 à 1978 de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilbert-gadoffre/#i_0

LITTÉRATURE - La littérature comparée

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 11 118 mots

Claude-Edmonde Magny présentait la critique littéraire comme une « vaste entreprise de déréclusion de la littérature ». L' auteur des Sandales d'Empédocle et de l'Histoire du roman français depuis 1918 aurait pu reprendre ces termes pour définir la littérature comparée. En 1950, il est vrai, cette discipline […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-la-litterature-comparee/#i_0

PICHOIS CLAUDE (1925-2004)

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 640 mots

Né le 21 juillet à Paris, Claude Pichois fut élève de H.E.C. avant de se tourner vers l'histoire littéraire. Monument d'érudition, sa thèse principale, Philarète Chasles et la vie littéraire au temps du romantisme (1965), que prolongeait sa thèse complémentaire, L'Image de Jean-Paul Richter dans les lettres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-pichois/#i_0