Max TESSIER

critique de cinéma

FEMMES EN MIROIR (Yoshida Kiju)

  • Écrit par 
  • Max TESSIER
  •  • 906 mots

« Ai-je vraiment le droit de parler de la bombe atomique lâchée sur Hiroshima ? Ceux qui ont vécu l'expérience de cet instant du 6 août 1945 à huit heures quinze du matin sont tous morts. » C'est en ces termes que Yoshida Kiju, cinéaste japonais venu de la Nouvelle Vague des années 1960, se pose la question éminemment morale de tourner un nouveau film qui aborderait autrement le traumatisme atomiq […] Lire la suite

ICHIKAWA KON (1915-2008)

  • Écrit par 
  • Max TESSIER
  •  • 833 mots

À travers près de quatre-vingt-dix films (de 1945 à 2006), Ichikawa Kon a souvent tiré le meilleur parti des sujets qu'on lui confiait, des comédies satiriques des débuts aux films dramatiques qui ont établi sa réputation à l'étranger, comme La Harpe de Birmanie, Le Pavillon d'or, L'Étrange Obsession, […] Lire la suite

IMAMURA SHŌHEI (1926-2006)

  • Écrit par 
  • Max TESSIER
  •  • 938 mots

Révélé au monde par sa première palme d'or cannoise en 1983, La Ballade de Narayama (Narayama Bushi-Kō), Imamura Shōhei, cinéaste du désir et de l'entomologie cinématographique, est, avec Oshima Nagisa et Yoshida Kiju, l'un des réalisateurs majeurs de la Nouvelle Vague japonaise issue des grands studios à la fin des ann […] Lire la suite

KINOSHITA KEISUKE (1912-1998)

  • Écrit par 
  • Max TESSIER
  •  • 834 mots

Moins célèbre que Kurosawa Akira, décédé quelques mois avant lui, Kinoshita Keisuke n'en est pas moins un cinéaste important, qui marqua fortement un courant populaire du cinéma « classique » japonais, à travers des comédies satiriques comme Carmen revient au pays (1951), des mélodrames sentimentaux (Vingt-Quatre Prunelles […] Lire la suite

KOBAYASHI MASAKI (1916-1996)

  • Écrit par 
  • Max TESSIER
  •  • 873 mots

En France, le nom du réalisateur japonais Kobayashi Masaki est essentiellement lié à deux films, qui connurent à leur sortie un certain succès et qui sont devenus des classiques : Harakiri (1963) et Kwaidan (1964), tous deux présents au festival de Cannes, où chacun obtint un prix spécial du jury. Pourtant, […] Lire la suite

MIYAZAKI HAYAO (1941- )

  • Écrit par 
  • Max TESSIER
  •  • 925 mots

L'univers de l'animation japonaise (dite « animée » en japonais, ce qui la distingue du « manga », bande dessinée inanimée), naguère réservé aux fanatiques du genre, a fini par obtenir la reconnaissance des médias et du public, favorisant l'accès aux meilleurs représentants du genre, en particulier Miyazaki Hayao, Takahata Isao, et Oshii Mamoru (auteur de […] Lire la suite

TESHIGAHARA HIROSHI (1927-2001)

  • Écrit par 
  • Max TESSIER
  •  • 760 mots

Maître d'Ikebana (art de l'arrangement floral), auteur de yakimono (poteries) et d'arrangements artistiques divers, metteur en scène de cinéma, de théâtre et d'opéra, le Japonais Teshigahara Hiroshi est un artiste complet, goûtant à toutes les disciplines, et alliant la modernité la plus radicale à la tradition la plus vivante.Fils du grand maître d'Ikebana Teshigahara Sofu, fondateur de la célèbr […] Lire la suite