Marie-Madeleine GAUTHIER

chargée de recherche au C.N.R.S.

ALPAIS (1185 env.-env. 1215)

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine GAUTHIER
  •  • 608 mots

Insculpée à l'intérieur du couvercle d'un ciboire célèbre, une inscription désigne indubitablement un artiste émailleur : Magister G. Alpais me fecit Lemovicarum (Maître G. Alpais m'a fait à Limoges) ; il paraît en effet préférable de traduire ainsi en français le locatif Lemovicarum, toponyme dont le pluriel rappelle de façon remarquable les deux enceintes […] Lire la suite

ÉMAUX

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine GAUTHIER
  •  • 4 394 mots

Le terme émail, au singulier, suscite plus d'impressions tactiles que visuelles ; il évoque la dureté lisse de surfaces impénétrables aux corrosions, la netteté réfractaire d'une glaçure où le toucher ne saurait découvrir de faille. Mais que le pluriel en souligne les aspects, et les émaux brillent de tous leurs feux ; car les rayons de la lumière, sans enta […] Lire la suite

GUCCIO DI MANNAIA (actif entre 1288 env. et 1320 env.)

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine GAUTHIER
  •  • 598 mots

GUCCIVS MANAIE DE SENIS FECIT NICCHO[L]AUS PAPA QVARTVS : « Guccio di Mannaia de Sienne [m' (ou : l')] a fait [au temps de] Nicolas IV pape [qui m' (ou : l') a fondé]. » Telle est en effet l'interprétation la plus plausible de l'inscription qui court, en caractères serrés, sur un listel émaillé autour de la tige du calice célèbre, conservé depuis l'origine au trésor de la basilique Saint-François […] Lire la suite

UGOLINO DI VIERI (actif apr. 1329-mort en 1385 env.)

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine GAUTHIER
  •  • 458 mots

Signataire avec ses associés du plus beau et du plus grandiose ouvrage émaillé du Trecento, le reliquaire du corporal miraculeux de Bolsena conservé à la cathédrale d'Orvieto (P. dal Poggetto, « Ugolino di Vieri », in Forma e colore, no 8), Ugolino di Vieri pose néanmoins de multiples problèmes d'attribution encore irrésolus. On n'a pu trancher de façon c […] Lire la suite