Jean-Claude DUMONT

maître assistant à l'université de Paris-X

BACCHUS & BACCHANALES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUMONT
  •  • 697 mots

À Rome, lorsqu'on n'assimile pas Dionysos à Liber, célébré par un culte officiel, on le désigne fréquemment par un autre de ses noms grecs, Bacchus, et l'on nomme bacchanalia les sanctuaires privés où des sociétés de dévots pratiquent son culte. Les bacchanales restent associées au souvenir d'un scandale et d'une répression dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacchus-et-bacchanales/#i_0

CÉRÈS, religion romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUMONT
  •  • 1 053 mots

L'assimilation du panthéon romain au panthéon grec a fait confondre la Cérès latine avec Déméter et prêter à la première — personnalité divine sans histoire et sans visage — aventures et traits humains de la seconde. Pourtant, en dépit de cette hellénisation précoce et poussée, la déesse a conservé dans son culte ses caractères originaux italiques. Que lui s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ceres-religion-romaine/#i_0

DIANE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUMONT
  •  • 1 005 mots

À Rome, Diane n'a pas été, à l'origine, tenue pour une déesse indigène ; son premier sanctuaire est érigé sur l'Aventin, donc sans doute à l'extérieur du pomoerium primitif, et Varron la fait figurer dans une liste de dieux qu'aurait, postérieurement à la fondation, introduits le Sabin Titus Tatius. Elle ne vient pourtant pas de loin. Son nom, Diana, est assurément latin : form […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diane/#i_0

FASTES & NÉFASTES JOURS

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUMONT
  •  • 425 mots

Sur les fastes (fasti, calendriers romains, proprement : liste des jours fastes), l'indication de chaque jour est accompagnée de l'un des sigles suivants : F, C, N, NP, EN, Q.ST.D.F., Q.R.C.F. Ces sigles marquent le caractère du jour et correspondent à une division fondamentale du temps entre jours pour lesquels il existe une base mys […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jours-fastes-et-nefastes/#i_0

GLADIATEURS

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUMONT
  •  • 1 020 mots

Les gladiateurs (en latin gladiatores, de gladius, glaive) sont des hommes donnés en spectacle dans des combats à mort. L'usage vient sûrement d'Étrurie où, sur des fresques tombales, Phersu, démon masqué de la mort ( ?), se livre à des jeux préfigurant ceux des gladiateurs romains ; des couples de combattants armés sont représentés sur des urnes funéraires  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gladiateurs/#i_0

IMPERATOR

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUMONT
  •  • 511 mots

À Rome, à l'origine, l'imperator est celui qui commande (imperat, étymologiquement : « préparer pour », d'où « ordonner ») ou qui possède l'imperium ; celui-ci est le pouvoir souverain, délégué par Jupiter ( ?), dont la volonté se manifesterait (au travers du peuple dans le vote des comices) aux consuls et aux préteurs, et, en dehors de la ville, aux procons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imperator/#i_0

LIBER & LIBERA, mythologie romaine

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUMONT
  •  • 265 mots

Il est difficile de dire si la déesse Libera eut jamais une existence propre et indépendante de celle de Liber, auquel elle est toujours associée. Liber et Libera (dont les noms dérivent du thème indo-européen leudh, que l'on retrouve dans le grec éleuthéros, libre, et l'allemand Leute, hommes, et qui signifie croissance, germination, dév […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liber-et-libera-mythologie-romaine/#i_0

PROSERPINE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUMONT
  •  • 291 mots

À Rome, le mythe grec de Coré (Perséphone), fille de Déméter, ravie et épousée par Hadès, séjournant six mois avec son époux aux Enfers, six mois avec sa mère sur terre, semble avoir introduit Perséphone par deux voies convergentes.Tantôt, elle apparaît comme épouse de Dis Pater (Pluton, Hadès) et reine des Enfers — peut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proserpine/#i_0

VEDIOVIS, VEIOVIS ou VEDIUS

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUMONT
  •  • 260 mots

Dieu auquel sont consacrés deux temples datant sans doute du ~ iie siècle, à l'intérieur du pomoerium (Vediovis était donc considéré par les Romains comme un dieu indigène ancien) : l'un était situé sur la pente du Capitole, là où Romulus aurait auparavant ouvert son asile, et on y fêtait le dieu le 7 mars ; l'autre était situé sur l'île du Tibre et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vediovis-veiovis-vedius/#i_0