Jean A. GILI

professeur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

AMELIO GIANNI (1945- )

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 089 mots

Né en Calabre en 1945, Gianni Amelio vient à Rome, attiré par le cinéma. Cinéphile passionné, il commence à réaliser des films pour la télévision en 1970. De nombreuses années de difficultés l'attendent avant qu'il ne soit reconnu, même si dès 1974 il est présent à Cannes avec La città del sole. Amelio aura été longtemps un créateur en proie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gianni-amelio/#i_0

APRILE (N. Moretti)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 359 mots

Projeté au festival de Cannes en mai 1998, le neuvième film de Nanni Moretti, Aprile, poursuit, quatre ans après Journal intime, une veine d'autobiographie directe où le cinéaste apparaît à l'écran sous son vrai nom et sous une personnalité à peine travestie par les besoins du tournage et les exigences d'une fict […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aprile/#i_0

BETTI LAURA (1934-2004)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 760 mots

Provocante et égotique, qualifiée par Pasolini de « pionnière de la contestation », l'actrice italienne Laura Betti a traversé son temps avec passion. De son vrai nom Laura Trombetti, elle est née dans la même ville que le cinéaste, à Bologne. Venue à Rome, elle se fait connaître comme chanteuse, portée par un répertoire sophistiqué – elle reprend des musiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laura-betti/#i_0

BRUSATI FRANCO (1922-1993)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 658 mots

Dans le riche panorama du cinéma italien contemporain, Franco Brusati fait un peu figure de marginal. Son œuvre, peu abondante (huit films de 1956 à 1989), n'a attiré l'attention que par intermittence : Pain et chocolat, son film le plus célèbre, lui a valu une fausse réputation d'auteur de comédies, aux antipodes de son véritable tempérament. Partageant son activité entre le c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franco-brusati/#i_0

BUONGIORNO, NOTTE (M. Bellocchio)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 986 mots

Après la réussite de films tels que La Nourrice (1999) et Le Sourire de ma mère (2002), Marco Bellocchio poursuit, librement, son commentaire de l'histoire politique italienne. Avec Buongiorno, notte (2003), il construit une fiction à partir d'un évén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/buongiorno-notte/#i_0

LE CAÏMAN (N. Moretti)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 076 mots

AprèsLa Chambre du fils, palme d'or au festival de Cannes en 2001, Nanni Moretti s'accorde un moment de réflexion. S'investissant dans l'activité politique – dans le film d'Ettore Scola, Gente di Roma (2004), on le voit prendre la parole lors du grand rassemblement pop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-caiman/#i_0

CALLIGRAPHISME

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 939 mots

Au début des années 1940 se développe dans le cinéma italien un mouvement de grande attention à la forme auquel on donne, par référence à la belle écriture des manuscrits enluminés, le nom de « calligraphisme ». Ce mouvement touche des cinéastes comme Mario Soldati (Piccolo Mondo antico, 1941 ; Malombra, 1942), Luigi Chiarini (Via delle cinque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calligraphisme/#i_0

CASTELLANI RENATO (1913-1985)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 663 mots

Renato Castellani est né à Finale Ligure (Savona) en 1913. Après des études d'architecture à Milan, et alors qu'il montre déjà de l'intérêt pour la conservation des vieux films, il fait ses débuts au cinéma comme assistant de Mario Camerini et d'Alessandro Blasetti. Scénariste talentueux, il collabor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renato-castellani/#i_0

CECCHI D'AMICO SUSO (1914-2010)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 909 mots

Née à Rome, fille de l'écrivain et producteur Emilio Cecchi, belle-fille du critique littéraire Silvio D'Amico, Suso Cecchi D'Amico grandit dans un climat intellectuel stimulant, loin de l'endoctrinement fasciste. À la fin des années 1930, elle se lance dans le journalisme et commence à traduire des pièces de théâtre au côté de son père. Dans l'immédiat après-g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suso-cecchi-d-amico/#i_0

LA CHAMBRE DU FILS (N. Moretti)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 975 mots

Trois ans après Aprile présenté au festival de Cannes en 1998, sept ans après Journal intime qui obtint le prix de la mise en scène en 1994, La Chambre du fils a apporté à Nanni Moretti la palme d'or du festival de Cannes 2001.Le film surprend par la rupture brutale que l'auteur introduit avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-chambre-du-fils/#i_0

COMÉDIE ITALIENNE, cinéma

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND, 
  • Jean A. GILI
  •  • 3 505 mots

La comédie italienne est le seul genre cinématographique à pouvoir être comparé, pour sa richesse, sa fidélité à certaines lignes de force et son enracinement dans une tradition nationale, aux grands genres du cinéma américain, tels le western ou la comédie musicale. Malgré sa relative ancienneté, elle n'a été pourtant pleinement appréciée dans sa propre pat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-italienne-cinema/#i_0

COMENCINI LUIGI (1916-2007)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 353 mots

Mort à Rome à plus de quatre-vingt-dix ans, Luigi Comencini, malade, avait interrompu sa carrière depuis une quinzaine d'année. Ses filles, Paola, Cristina et Francesca, tout en commençant leur propre carrière, l'avaient aidé à tourner ses derniers films. Bien que né en Italie, à Salò, au bord du lac de Garde, le futur metteur en scène a passé son enfance et so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-comencini/#i_0

DAMIANI DAMIANO (1922-2013)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 713 mots

Révélé en France en 1962 avec L'Île des amours interdites (L'isola di Arturo), d'après le roman d'Elsa Morante et sur un scénario de Cesare Zavattini, Damiano Damiani est né à Pasiano di Pordenone (Frioul) en 1922. Il commence des études à l'Académie des beaux-arts de Milan, il rencontre alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/damiano-damiani/#i_0

DE LAURENTIIS DINO (1919-2010)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 683 mots

La vie de Dino De Laurentiis représente la classique histoire du self-made-man qui, à force d'énergie et d'ambition, parvient à bâtir un empire et à devenir une des grandes figures de Hollywood : en 2001, il reçu le prestigieux Irving Thalberg Award après avoir associé son nom à d'innombrables récompenses, par exemple les deux oscars de Fellini pour La Strada (1954) et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dino-de-laurentiis/#i_0

DE SANTIS GIUSEPPE (1917-1997)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 802 mots

Giuseppe De Santis a passé les vingt-cinq dernières années de sa vie à essayer de revenir derrière une caméra. Solitaire, intransigeant devant l'injustice dont il se sentait frappé, ayant même pris ses distances à l'égard de Rome en allant habiter à une trentaine de kilomètres de la capitale, il était devenu un homme en suspens. À l'image de Drogo, le héros du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-de-santis/#i_0

DE SICA VITTORIO (1901-1974)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 637 mots

Dans une carrière particulièrement féconde – une trentaine de films comme metteur en scène, plus d'une centaine comme acteur –, Vittorio De Sica a signé quelques œuvres qui comptent parmi les classiques de l'histoire du cinéma. Homme de spectacle, il est une des figures les plus représentatives de l'évolution du cinéma italien. Sa carrière a épousé les contradictions, les enthousiasmes, les abando […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vittorio-de-sica/#i_0

EMMER LUCIANO (1918-2009)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 791 mots

Épigone du néoréalisme dont il introduisit les enseignements dans des comédies de mœurs aux tonalités amères, Luciano Emmer a connu une carrière singulière, faite de nombreuses ruptures et de réorientations inattendues. Né à Milan mais élevé à Venise, il abandonne des études de droit pour se consacrer au cinéma. Il se fait d'abord connaître à partir de la fin des années 1930 par des films sur l'ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luciano-emmer/#i_0

GASSMAN VITTORIO (1922-2000)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 952 mots

Né à Gênes le 1er septembre1922 de père allemand et de mère toscane, Vittorio Gassman passe son adolescence à Rome. Là, outre sa passion pour le sport, il révèle des dons précoces pour l'écriture. En sortant du lycée, en 1941, il s'inscrit en droit à l'université de Rome, mais sa mère le pousse à suivre également les cours de l'Académie d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vittorio-gassman/#i_0

GUAZZONI ENRICO (1876-1949)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 667 mots

Le cinéaste Enrico Guazzoni est né à Rome en 1876. Il étudie la peinture aux Beaux-Arts avant de commencer à travailler en 1907 comme conseiller artistique de la principale société de production romaine, la Cines. Dès cette année-là, il réalise son premier film, Une invitation à déjeuner. Après avoir essayé de créer sa propre maison de produ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enrico-guazzoni/#i_0

ITALIE - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 7 693 mots

Névéritablement en 1905, avec le tournage du premier film de fiction, La Prise de Rome, le cinéma italien a connu l'une des histoires les plus riches de la production mondiale. Il figure encore aujourd'hui, après l'éclat de la période muette, le triomphe international du néo-réalisme, l'épanouissement des années 1960, parmi les pôles qui résistent le mieux à la mondialisation h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-le-cinema/#i_0

LATTUADA ALBERTO (1914-2005)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 880 mots

Pierre Kast disait de Lattuada et de ses films qu'ils étaient inclassables. Il est difficile en effet de mettre une étiquette sur celui qui fut un des adeptes du calligraphisme au début de sa carrière puis participa au mouvement néoréaliste, signa quelques comédies italiennes de référence, s'inspira de textes littéraires, empruntés notamment à la litt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-lattuada/#i_0

LIZZANI CARLO (1917-2013)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 865 mots

Grande figure de la culture italienne, Carlo Lizzani, né à Rome en 1922, a largement débordé les frontières de son métier de cinéaste. Plusieurs ouvrages l’ont inscrit dans le panorama des témoins privilégiés de l’histoire du xxe siècle : Attraverso il Novecent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-lizzani/#i_0

MAGNANI ANNA (1908-1973)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 562 mots

En septembre 1973, lorsque Anna Magnani s'éteignit (elle était née 65 ans plus tôt en 1908 dans une modeste famille romaine), ce fut comme une immense tristesse qui s'abattit sur Rome. Celle qui pendant tant d'années avait incarné l'esprit populaire de la ville, la gouaille, la rage de vivre, le désir d'amour, n'était plus. Avec le passage des années et la retr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anna-magnani/#i_0

MANFREDI NINO (1921-2004)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 850 mots

Acteur italien. Doté d'une formation classique, Saturnino Manfredi fait d'abord ses classes à l'Académie d'art dramatique de Rome sous la direction d'Orazio Costa. Il entre en 1947 dans la compagnie de Vittorio Gassman et Evi Maltagliati avant d'être engagé au Piccolo Teatro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nino-manfredi/#i_0

MARTONE MARIO (1959- )

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 088 mots

Né en 1959 à Naples, Mario Martone connaît d'abord une longue expérience de metteur en scène de théâtre à la tête d'une compagnie qu'il crée en 1979, Falso Movimento. À l'origine de la fondation de Teatri Uniti, il poursuit ses recherches expressives en montant des pièces où passe son amour pour le cinéma (Ritorno ad Alphaville, 1986), avant de découvrir la mise en scène cinéma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-martone/#i_0

MASINA GIULIETTA (1921-1994)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 675 mots

Formée à l'école du théâtre et de la radio – où elle interprète des textes de Federico Fellini –, Giulietta Masina fait ses débuts au cinéma en 1948 (si l'on exclut une figuration dans Paisà de Roberto Rossellini) dans Sans pitié d'Alberto Lattuada. Remarquée tout de suite pour la sensibilité de son jeu malgré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giulietta-masina/#i_0

MONTEIRO JOÃO CESAR (1939-2003)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 776 mots

À partir de la fin des années 1980, le metteur en scène portugais João Cesar Monteiro s'est confondu avec son personnage de Jean de Dieu, auquel il offrait sa longue carcasse osseuse et son visage décharné, parfois orné d'un monocle. Égotiste et libertin, moraliste et obsédé sexuel, il développait ses variations autour de cette figure de penseur misanthrope, d'érotomane épris de jeunes beautés.Apr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joao-cesar-monteiro/#i_0

OLMI ERMANNO (1931-2018)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 895 mots

Le cinéaste Ermanno Olmi est né à Bergame (Lombardie) le 24 juillet 1931. Après une longue activité de documentariste pour la société Edisonvolta, où, à travers des commandes industrielles, il met au point une approche de l'homme d'une grande sensibilité, il passe au film de fiction avec des œuvres très proches de ses expériences antérieures. Il tempo si è fermat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ermanno-olmi/#i_0

PAR-DELÀ LES NUAGES (M. Antonioni)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 402 mots

La présentation de Par-delà les nuages, à la biennale de Venise en septembre 1995, prit les allures d'un événement national. Le président de la République italienne en personne se déplaça pour assister à la projection du film, tant il y avait quelque chose de miraculeux dans ce retour, après treize ans de silence, de Michelangel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/par-dela-les-nuages/#i_0

PASTRONE GIOVANNI (1882-1959)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 684 mots

Giovanni Pastrone est né à Montechiaro d'Asti en 1882. Il découvre le cinéma à l'âge de vingt-cinq ans en entrant comme comptable à la société Carlo Rossi & Cie qui vient d'être fondée à Turin en 1907. Une trentaine de films sont produits et distribués en Italie et à l'étranger. Des difficultés financières conduisent à la liquidation de l'entreprise et à son rachat par l'ingénieur Carlo Sciamengo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-pastrone/#i_0

PÉPLUM ITALIEN

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 273 mots

Les films historiques ou pseudo-historiques constituent un genre de prédilection pour le cinéma italien, en particulier les films mettant en scène une Antiquité qui doit autant à l'information historique qu'à l'imagination débridée des auteurs. Dans le cinéma des premiers temps, beaucoup de productions naissent du souci d'améliorer la dimension spectaculaire des films et d'asseoir les sujets sur d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peplum-italien/#i_0

PONTECORVO GILLO (1919-2006)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 834 mots

Né à Pise en 1919 dans une famille juive aisée, le réalisateur Gillo Pontecorvo fuit le fascisme et s'installe en France après l'instauration dans son pays des lois raciales de 1938. Diplômé de chimie, il gagne sa vie comme correspondant de plusieurs journaux italiens. Il fréquente les milieux antifascistes, d'abord à Paris, puis sur la Côte d'Azur. Rentré en Italie pour participer à la Résistance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gillo-pontecorvo/#i_0

PONTI CARLO (1910-2007)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 858 mots

Né à Magenta près de Milan en 1910, Carlo Ponti fait des études de droit avant de rejoindre la société milanaise Artisti Tecnici Associati (dont il prendra plus tard la direction). Pour elle, il produit Piccolo mondo antico (1940) de Mario Soldati, Sissignora (1941) de Ferdinando Maria Poggioli, Gi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-ponti/#i_0

SCARPELLI FURIO (1919-2010)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 894 mots

Indissociable de son alter ego Agenore Incrocci (1919-2005), Furio Scarpelli s'est éteint alors qu'il n'avait pas renoncé à suivre de nombreux projets. Dans le cinéma italien où les couples de scénaristes furent nombreux – on peut penser à Steno et Monicelli, Metz et Marchesi, Ennio Flaiano et Tullio Pinelli, Massimo Franciosa et Pasquale Festa Campani […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/furio-scarpelli/#i_0

SCHNEIDER MARIA (1952-2011)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 656 mots

Fille d'un mannequin roumain et de l'acteur Daniel Gélin (qui ne l'a jamais reconnue), Maria Schneider est née à Paris en 1952. Ayant interrompu ses études, elle est attirée par le cinéma où elle commence à faire de la figuration. À dix-sept ans, elle est remarquée par Bri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maria-schneider/#i_0

SORDI ALBERTO (1920-2003)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 801 mots

Né à Rome en 1920, Alberto Sordi a grandi sous le fascisme. Son entrée dans le monde du spectacle s'est faite par la petite porte, comme figurant dans des films tournés à Cinecittà, ou comme doubleur d'Oliver Hardy. Après quelques rôles de second plan, il devient progressivement un des représentants les plus sûrs du spectacle italien. Commencée à la fin des ann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-sordi/#i_0

LE SOURIRE DE MA MÈRE (M. Bellocchio)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 989 mots

Durant les années 1960, à l'époque heureuse où se mettait en place dans le cinéma italien une exceptionnelle génération de metteurs en scène qui reprenaient à leur compte – pour les prolonger ou pour les subvertir – les enseignements du néo-réalisme, Marco Bellocchio faisait ses débuts avec un film violemment iconoclaste. Drame exaspéré de l'enferme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-sourire-de-ma-mere/#i_0

TEATRO DI GUERRA (M. Martone)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 035 mots

Découvert en 1992 au festival de Venise, Mario Martone a derrière lui une longue expérience de metteur en scène de théâtre à la tête d'une compagnie qu'il crée en 1979, Falso Movimento. À l'origine de la fondation de Teatri Uniti, il poursuit ses recherches expressives en montant des pièces où passe son amour pour le cinéma (Ritorno […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teatro-di-guerra/#i_0

TUTTO FELLINI (expositions)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 031 mots

À partir de l'automne de 2009, un grand nombre de manifestations et de publications rassemblées sous le titre Tutto Fellini ! ont permis de porter un regard renouvelé sur l'œuvre du cinéaste italien. Ainsi, l'exposition présentée au Jeu de Paume, Fellini, la Grande Parade (20 octobre - 17 janvier 2010) est une bonne occasion de faire le point sur l'univers d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tutto-fellini/#i_0

VALLI ALIDA (1921-2006)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 850 mots

Née le 31 mai 1921 à Pola, ville italienne d'Istrie devenue yougoslave après la Seconde Guerre mondiale, Maria Alida Altenburger von Marckenstein und Frauenberg grandit à Côme où son père enseigne la philosophie. Très précoce, elle est admise en 1935 au tout jeune Centre expérimental de cinématographie, dans la section des acteurs. Remarquée par le réalisateur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alida-valli/#i_0

VANCINI FLORESTANO (1926-2008)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 679 mots

Les débuts de Florestano Vancini s'inscrivent dans le grand mouvement de renouveau qui traverse le cinéma italien au début des années 1960. Après avoir participé au développement du documentaire italien (plus d'une trentaine de films de 1949 à 1959), il entame sa carrière dans le long-métrage avec un cinéma de témoignage directement issu du néo-réalisme. Enraciné dans sa terre – Ferrare, sa ville […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/florestano-vancini/#i_0

WESTERN

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 3 279 mots

Plus qu'un genre éminemment populaire – une histoire de feu et de sang avec des hommes à cheval et des paysages grandioses –, plus qu'un combat manichéen entre le bien et le mal, le western est l'expression d'un milieu culturel particulier, celui des États-Unis d'Amérique. Étroitement lié à une expérience collective – la conquête de l'Ouest –, le western supporte une tradition nationale qu'il exal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/western/#i_0