Jacques MICHON

agrégé de l'Université, docteur ès lettres, professeur à l'université de Rouen, musicologue, chef d'orchestre

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Musique

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Jacques MICHON
  •  • 6 898 mots

Les arts sont les témoins des civilisations et sont, comme elles, largement façonnés par le contexte géographique et historique qui les voit naître et se développer. La musique anglaise n'échappe pas à cette loi.Protégée de l'influence immédiate de ses voisins les plus proches par l'existence entre elle et eux d'un bras de mer, c'est en son propre terroir qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-musique/#i_0

BLOW JOHN (1649-1708)

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  •  • 560 mots

Pour la postérité, le nom de John Blow est lié à celui de Henry Purcell, dont il a été à la fois le maître et l'ami, et à la mémoire duquel il a dédié une de ses plus nobles compositions, Ode on the Death of Mr. Henry Purcell (1696). On peut aussi penser que la seule œuvre qu'il ait écrite pour la scène, Venus and Ado […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-blow/#i_0

BYRD WILLIAM (1540 env.-1623)

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  •  • 1 835 mots

C'est en 1563 que, par décret royal, William Byrd fut nommé organiste de la cathédrale de Lincoln, l'année même où la reine Élisabeth devait édicter les Trente-Neuf Articles propres à consolider l'anglicanisme en face du pouvoir de la papauté. De confession catholique, le jeune musicien commençait ainsi une carrière qui, comparée à celle de ses confrères, devait être, en partie grâce à la protecti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-byrd/#i_0

CAMPIAN THOMAS (1567-1620)

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  •  • 315 mots

Médecin de profession, mais de vocation poète et musicien, Thomas Campian est l'une des figures les plus attachantes parmi les artistes de son temps. D'abord étudiant à Peterhouse (Cambridge), puis à Gray's Inn (Londres), il tire surtout de sa formation universitaire une ouverture d'esprit qui le prépare à une activité pluridisciplinaire où il brille dans tous les domaines. Théoricien de la poésie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-campian/#i_0

MORLEY THOMAS (1557/1558-1602)

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  •  • 1 086 mots

La vie de ce compositeur coïncide à peu près exactement avec le règne d'Élisabeth Ire dont il est l'un des musiciens les plus brillants et les plus représentatifs.Né à Norwich, Thomas Morley est associé à divers titres à la cathédrale de sa ville, très tôt d'abord comme petit chanteur, puis, vers 1583, comme organiste et maître de chœur. Bachelier ès musique d'Oxford en 1588 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-morley/#i_0

TAVERNER JOHN (1490?-1545)

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  •  • 524 mots

On connaît mal la vie de Taverner, sans conteste le plus grand compositeur du règne de Henry VIII, et ses biographes se sont affrontés parfois à son sujet en des polémiques passionnées. S'il est avéré, par exemple, qu'il a été emprisonné en 1528 pour hérésie luthérienne malgré la protection du cardinal Wolsey, alors Premier ministre, il n'a jamais été prouvé qu'il soit devenu par la suite ce fanat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-taverner/#i_0

TOMKINS THOMAS (1572-1656)

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  •  • 404 mots

Décédé à l'âge de quatre-vingt-quatre ans, Tomkins peut, par là, être considéré comme l'un des survivants de la période élisabéthaine et jacobéenne. Pourtant élève, comme Morley, de William Byrd, il appartient par sa naissance à cette génération de musiciens qui compte dans ses rangs Dowland, Wilbye, Weelkes, Gibbons et quelques autres, tous disparus au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-tomkins/#i_0

VAUGHAN WILLIAMS RALPH (1872-1958)

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  •  • 782 mots

Fils d'un pasteur fortuné du Gloucestershire, descendant des Wedgwood par sa mère, Ralph Vaughan Williams passe son enfance et une grande partie de sa vie dans le Surrey où se trouve la propriété de sa famille maternelle, qui s'y replie dès 1875 à la mort de son père. C'est ensuite pour l'adolescent et le jeune homme la voie royale d'une éducation privilégiée, d'abord reçue à Charterhouse School ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ralph-vaughan-williams/#i_0

WILBYE JOHN (1574-1638)

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  •  • 426 mots

Aux yeux d'E. H. Fellowes, John Wilbye est « le plus grand des madrigalistes anglais » et, même si l'on juge un peu trop élogieuse une telle appréciation, on peut affirmer sans risque d'erreur qu'il est l'un des plus grands d'entre eux. Sans doute est-ce bien là, d'ailleurs, que réside sa gloire, car le peu qu'il a pu écrire de musique instrumentale reste négligeable, tandis que, de sa production […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-wilbye/#i_0