Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY

professeur à l'Institut catholique de Paris

BERRY CHARLES FERDINAND duc de (1778-1820)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 210 mots

Second fils du comte d'Artois, le futur Charles X, le duc de Berry, se réfugie en Angleterre après avoir servi dans l'armée des émigrés de Condé ; il ne rentre en France qu'en 1814. D'une intelligence et d'une éducation sommaires, emporté et adonné aux plaisirs, il est pourtant généreux, courageux et ami des arts. Deux circonstances lui ont donné un rôle dans l'histoire : son assassinat, le 13 fév […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-ferdinand-berry/#i_0

BERTIER DE SAUVIGNY LOUIS BÉNIGNE FRANÇOIS (1737-1789)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 293 mots

Maître des requêtes en 1763, Louis Bertier de Sauvigny devient l'adjoint de son père, Louis Jean, qui avait été nommé intendant de la généralité de Paris en 1744, et il lui succède, en 1771, lorsque Louis Jean est appelé par Louis XV à la présidence du parlement Maupeo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-benigne-francois-bertier-de-sauvigny/#i_0

CASTLEREAGH HENRY ROBERT STEWART marquis de LONDONDERRY et vicomte (1769-1822)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 374 mots

Né la même année que Napoléon et Wellington, issu comme ce dernier de l'aristocratie anglaise établie en Irlande du Nord, Castlereagh fait d'abord carrière dans l'administration irlandaise ; après l'Acte d'union, en 1800, il est élu député au Parlement de Westminster. Après avoir occupé un poste secondaire dans le ministère d'Addington en 1802, il est appelé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-robert-castlereagh/#i_0

CENS ÉLECTORAL

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 348 mots

Avant d'en venir au suffrage universel, la plupart des régimes représentatifs parlementaires modernes, à l'exemple de celui de l'Angleterre, ont attaché d'abord le droit de vote à la possession d'une certaine fortune. Leur justification théorique : seuls les citoyens aisés ont l'instruction nécessaire pour participer au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cens-electoral/#i_0

CHARLES X (1757-1836) roi de France (1824-1830)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 526 mots

Né à Versailles le 9 octobre 1757, Charles était le quatrième fils du dauphin Louis (fils de Louis XV, mort en 1765 sans avoir régné). À la cour de Versailles, la vie du jeune comte d'Artois (tel était son titre) fut celle d'un écervelé aimable et libertin, fort empressé auprès des dames qui se plaisaient à le surnommer chevaleresquement Galaor. Dans la crise de 1789, Artois soutint le parti de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-x/#i_0

DECAZES ÉLIE duc (1780-1860)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 360 mots

Fils d'un lieutenant au présidial de Libourne (Gironde), juge au tribunal de la Seine (1805), conseiller à la cour impériale de Paris (1810), attaché à la maison de Madame Mère puis à Louis Bonaparte, Decazes prend parti avec éclat contre l'Usurpateur lors du retour de Napoléon en mars 1815 ; cela lui vaut d'être relégué pendant les Cent-Jours, mais, en revanche, de connaître une brillante carrièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elie-decazes/#i_0

GUIZOT FRANÇOIS (1787-1874)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 581 mots

Né à Nîmes, d'un père protestant victime de la Terreur, Guizot reçoit une éducation austère à Genève. À Paris, son mariage avec une femme de lettres, Pauline de Meulan, l'engage dans la littérature. En 1812, professeur d'histoire moderne à la Sorbonne, il devient le disciple de Royer-Collard, dont l'amitié, après 1814, le pousse dans la haute administration : secrétaire général au ministère de l'I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-guizot/#i_0

HARDENBERG KARL AUGUST prince von (1750-1822)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 210 mots

Originaire du Hanovre, Hardenberg entre au service de la Prusse en 1792 et négocie le traité de Bâle avec la République française en 1795. Ministre des Affaires étrangères en 1804, au moment de la troisième coalition, il mène une politique équivoque, traitant à la fois avec Napoléon et avec les ennemis de celui-ci. Aprè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-august-hardenberg/#i_0

LAFFITTE JACQUES (1767-1844)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 298 mots

Fils d'un charpentier de Bayonne, Jacques Laffitte entre, en 1788, comme comptable à la banque Perrégaux de Paris ; il se fait rapidement remarquer pour ses capacités et son travail et devient l'associé de son patron en 1800, puis son successeur en 1804. Régent en 1809, puis gouverneur de la Banque de France en 1814, il est élu député de la Seine en 1816 ; il soutient le Parti libéral tout en part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-laffitte/#i_0

LOUIS XVIII (1755-1824) roi de France (1814-1815 et 1815-1824)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 686 mots

Né à Versailles, troisième fils du dauphin Louis et de Marie-Josèphe de Saxe, Louis Stanislas Xavier reçut le titre de comte de Provence. Intelligent et ambitieux, il se composa le personnage du prince éclairé et lettré, tout en frondant sournoisement le gouvernement de son frère Louis XVI, notamment à l'Assemblée des notables en 1787. En juin 1791, alors q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xviii/#i_0

LOUIS-PHILIPPE Ier (1773-1850) roi des Français (1830-1848)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 783 mots

Né à Paris, Louis-Philippe était le fils aîné du duc d'Orléans (dit plus tard Philippe-Égalité), qui avait confié l'éducation de ses enfants à sa maîtresse, la comtesse de Genlis ; elle eut le mérite de leur donner une formation à la vie pratique en même temps qu'une culture plus poussée que celle des princes de ce temps. Le jeune duc de Chartres — c'était son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-philippe-ier/#i_0

MARTIGNAC JEAN-BAPTISTE SILVÈRE GAYE vicomte de (1778-1832)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 196 mots

Issu d'une vieille famille de la bourgeoisie bordelaise, Martignac entre au barreau en 1798, devient secrétaire de Sieyès et s'adonne à la littérature, publiant des petits vers et des vaudevilles. En mars 1814, il soutient vivement le mouvement royaliste bordelais. Avocat général à la cour de Bordeaux en 1815, procureur général à Limoges en 1819, député de Marmande en 1821, il devient l'un des par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-silvere-martignac/#i_0

MOLÉ LOUIS MATTHIEU comte (1781-1855)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 415 mots

Héritier de deux illustres familles parlementaires, sa mère étant née Lamoignon, Molé achève son éducation dans l'émigration après l'exécution de son père en 1794. Il rentre en France à la fin du Directoire et est réintégré dans tous ses biens sous le Consulat. Il accepte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-matthieu-mole/#i_0

NESSELRODE KARL ROBERT comte von (1780-1862)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 246 mots

Originaire de Westphalie, Nesselrode est né à Lisbonne, où son père représente la tsarine Catherine II. Il commence une carrière dans l'armée puis dans la diplomatie russe, à Berlin en 1802, à La Haye en 1804 et à Paris en 1807 ; c'est dans la capitale française et sous le couvert de l'alliance franco-russe qu'il organise un très efficace service d'espionnage pour lequel il utilise, en particulier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-robert-nesselrode/#i_0

PAIRS DE FRANCE

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 318 mots

L'institution d'une Chambre des pairs, dans la Charte de 1814, répondait à l'utilité, alors généralement admise, d'avoir deux chambres dans un système représentatif bien équilibré et aussi d'appuyer, comme en Angleterre, l'autorité du trône sur une aristocratie. Mais, si la Chambre des pairs remplit bien en effet sa fonction de Chambre haute, bloquant ou modifiant en plusieurs occasions les initia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pairs-de-france/#i_0

PERIER CASIMIR (1777-1832)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 380 mots

Riche négociant, industriel du Dauphiné et cofondateur de la Banque de France, Claude Perier eut huit fils qui tous ont tenu une place marquante dans la politique et dans la vie économique. Casimir, le quatrième, vient à Paris, en 1801, fonder une banque qui gagne le contrôle de la Compagnie des mines d'Anzin, entre autres affaires industrielles ; il devient régent de la Banque de France. Élu dépu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/casimir-perier/#i_0

RICHELIEU ARMAND EMMANUEL DU PLESSIS duc de (1766-1822)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 345 mots

Petit-fils du célèbre maréchal de Richelieu, le jeune duc passe au service de la Russie à la fin de 1789 ; par de brillants services militaires, il gagne la bienveillance de Catherine II et l'amitié du tsarevitch Alexandre. Il sert à l'armée des émigrés de 1792 à 1794. À son retour en Russie, Alexandre Ier le nomme gouverneur de la nouvelle ville d'Odessa (1803), puis de tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armand-emmanuel-du-richelieu/#i_0

ROYALISTES, France

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 368 mots

Le royalisme n'a pu représenter une option politique que du jour où la monarchie fut abolie, en 1792. Décimés et proscrits sous la Convention, les royalistes purent reparaître après Thermidor et sous le Directoire. La fondation d'une nouvelle monarchie par Bonaparte réduisit leurs rangs à une poignée de fidèles de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royalistes-france/#i_0

ROYER-COLLARD PIERRE PAUL (1763-1845)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 439 mots

Fils d'un modeste propriétaire agricole de Sompuis dans la Marne, Royer-Collard reçoit une éducation classique et janséniste chez les Frères de la doctrine chrétienne à Chaumont et à Saint-Omer. Il appartient au barreau de Paris en 1787, puis, en 1789, il est membre de la Commune de Paris jusqu'au 10 août 1792. Député de la Marne au Conseil des Cinq-Cents en 1797, il est éliminé de cette assemblée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-paul-royer-collard/#i_0

SAINTE-ALLIANCE

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 653 mots

Dans l'usage commun, l'expression désigne aujourd'hui le système de réaction et de répression établi par les grandes monarchies absolutistes d'Europe après 1815 : « la ligue des rois contre les peuples ». Cette image résulte de la superposition de trois entités historiquement sensiblement différentes.1. Le pacte primitif de la Sainte-Alliance, signé à Paris, le 26 septembre 1815, par les souverain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sainte-alliance/#i_0

TERREUR BLANCHE

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 347 mots

L'expression de Terreur blanche, dont l'origine reste incertaine, caractérise deux épisodes dans l'histoire de France : en 1795, dans quelques régions du Midi, des bandes de partisans royalistes pourchassèrent et massacrèrent des jacobins qui s'étaient faits les instruments de la Terreur « rouge » des années précédentes ; à la fin de 1815, on caractérise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terreur-blanche/#i_0

THIERRY AUGUSTIN (1795-1856)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 349 mots

Né à Blois, élève de l'École normale à Paris, Augustin Thierry a raconté lui-même comment il avait découvert très tôt sa vocation d'historien à la lecture des Martyrs de Chateaubriand. En 1814, il s'attache à Saint-Simon, dont il est le secrétaire jusqu'en 1817. Il collabore au Censeur européen et donne une première v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustin-thierry/#i_0

VIENNE (CONGRÈS DE)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 964 mots

Après leur victoire sur Napoléon, au printemps de 1814, les quatre principales puissances victorieuses décident de convoquer à Vienne un congrès de tous les États d'Europe. Vingt années de guerre et de bouleversements territoriaux ne permettent pas d'en revenir simplement au statut de 1789 ; un nouvel ordre européen doit être établi qui perpétuera la paix ret […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vienne-congres-de/#i_0

VILLÈLE JEAN-BAPTISTE GUILLAUME JOSEPH comte de (1773-1854)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 365 mots

Issu d'une famille de la petite noblesse du Toulousain, Villèle sert comme officier dans la marine royale et se trouve en 1794 à l'île Bourbon, où il acquiert une plantation et où il se marie. Il rentre en France en 1807 pour administrer le domaine familial de Morvilles en Lauraguais et devient conseiller du département de Haute-Garonne, en dépit de son aversion pour le régime impérial. Il accueil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-guillaume-joseph-villele/#i_0

WELLINGTON ARTHUR WELLESLEY 1er duc de (1769-1852)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 736 mots

Issu de l'aristocratie britannique établie en Irlande depuis le xviie siècle, Arthur Wellesley sert aux Indes (où son frère aîné est vice-roi), de 1796 à 1805 ; il y révèle son talent de combiner les qualités de chef militaire, d'administrateur et de diplomate. De retour en Angleterre, élu à la Chambre des commu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-wellington/#i_0